1. Vivre la Ville, la partager et trouver sa place dans la cité.

SainteFoyÀVENIR : La liste et les soutiens

Nos engagements
pour Sainte-Foy-lès-Lyon
Solidaire et Citoyen
1.
Vivre la Ville, 
la partager 
et trouver sa place 
dans la cité.

Nous enga­ge­rons immé­dia­te­ment une soli­da­rité active et inter­gé­né­ra­tion­nelle.

La mise en place de la Maison de l’Emploi et de l’Entreprenariat (M2E), gui­chet unique pour les deman­deurs d’emploi, les ser­vices publics (Pôle Emploi, Mission Locale, PIJ, etc.), les entre­pre­neurs et employeurs pré­sents sur la com­mune, et les asso­cia­tions enga­gées sur le ter­rain de l’emploi. Avec pour mis­sion l’aide à l’orientation, la for­ma­tion, l’insertion et l’information sur la créa­tion d’activités.

Durant les six ans de man­dat, nous répon­drons aux modes de vie de cha­cun et de tous en adap­tant les réponses aux besoins des per­sonnes les plus fra­giles. 

Pour gran­dir 
Une poli­tique tari­faire fon­dée sur le quo­tient fami­lial, pour l’accès de toutes les familles aux struc­tures de garde.

La créa­tion d’un Relais d’Assistantes Maternelles pour favo­ri­ser l’échange d’expériences, la for­ma­tion des pro­fes­sion­nels, la socia­li­sa­tion de l’enfant.

Un tra­vail entre pro­fes­sion­nels, monde asso­cia­tif et parents pour ins­tal­ler un sou­tien à la paren­ta­lité dès le plus jeune âge.

Pour vieillir
• Le main­tien à domi­cile reste un objec­tif impor­tant pour les ainés. Travaillons ensemble pour créer ou confor­ter des réseaux de soli­da­rité du quo­ti­dien (courses, dépla­ce­ments, sor­ties cultu­relles, convi­via­lité, etc.).
L’échange et la trans­mis­sion entre jeunes et seniors doit se déve­lop­per grâce à des temps, des espaces par­ta­gés, la créa­tion d’habi­tat inter­gé­né­ra­tion­nel.

Pour habi­ter
• Le mon­tage d’opérations de Logement Social plu­tôt que de ver­ser la péna­lité liée à leur nombre lar­ge­ment insuf­fi­sant sur la com­mune.
• Des loge­ments acces­sibles pour tous les bud­gets, notam­ment pour les jeunes ménages qui sou­hai­te­raient s’installer à Sainte-Foy. 
• Des pro­jets d’habi­tat inter­gé­né­ra­tion­nel,d’habitat par­tagé.
• La mobi­li­sa­tion du droit de pré­emp­tion et la construc­tion de pro­jets pour l’utilisation des loge­ments vacants.
• Une aug­men­ta­tion des loge­ments d’urgence pour répondre aux besoins tem­po­raires des familles.

Pour vivre ensemble
• Une infor­ma­tion per­ma­nente pour que les habi­tants puissent connaitre et accé­der à leurs droits.
• Un tra­vail de média­tion avec les habi­tants, dans les quar­tiers concer­nés par des situa­tions ten­dues de voi­si­nage. Une police de proxi­mité qui assure autant un tra­vail de pré­ven­tion que de sanc­tions.
• Le res­pect de la laï­cité qui garan­tit la liberté de cha­cun et le vivre ensemble : Instaurer le bap­tême répu­bli­cain et la pos­si­bi­lité pour tout citoyen de se faire inhu­mer selon ses convic­tions. Dans le strict res­pect de la loi nous sou­tien­drons les écoles pri­vées.
• Une poli­tique de lutte contre les dis­cri­mi­na­tions liées à l’âge, à l’origine ou à la situa­tion de han­di­cap.

Pour accom­pa­gner des pro­jets, impul­ser des dyna­miques nou­velles, libé­rer les éner­gies
• Développer l’Économie Sociale et Solidaire : coopé­ra­tives, asso­cia­tions, employeurs autant pour des acti­vi­tés de ser­vices, que de pro­duc­tion.
Favoriser la diver­sité de l’économie locale : arti­sa­nat, com­merces.
Soutenir les pro­jets d’échanges de ser­vices et de biens pour déve­lop­per la soli­da­rité du quo­ti­dien. 
Aménager les espaces publics en concer­ta­tion avec les habi­tants.

Monique Cosson et Philippe Jusot

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

2. Sainte-Foy-lès-Lyon, ville du 21e siècle

Nos engagements
pour sainte-foy-lès-lyon
solidaire et
citoyen :
2. 
Sainte-Foy-lès-Lyon, 
ville du 21e siècle

Nous enga­ge­rons immé­dia­te­ment :
Un plan plu­ri­an­nuel d’investissement dans les bâti­ments com­mu­naux pour réa­li­ser des éco­no­mies d’énergies et allè­ger les charges. Une vision de long terme, claire et cohé­rente s’impose : les inves­tis­se­ments d’aujourd’hui sont les éco­no­mies de demain.
• L’engagement d’une véri­table concer­ta­tion pour le réamé­na­ge­ment des quar­tiers de La Plaine-Chantegrillet et de Beaunant (dépla­ce­ments doux, places des ser­vices et espaces publics, réno­va­tion de l’habitat).

Durant les 6 ans de man­dat 

Une Métropole soli­daire et citoyenne
• Nous contri­bue­rons à sa créa­tion pour garan­tir l’équilibre des ser­vices publics et des moyens entre les com­munes et l’agglomération.
• Nous serons par­tie pre­nante des poli­tiques du Grand Lyon : Plan Climat, Plan Local d’Urbanisme et de l’Habitat (PLU‑H). Exemple : nous mène­rons auprès des bailleurs et copro­prié­tés des actions de sen­si­bi­li­sa­tion et de sou­tien à la sobriété éner­gé­tique pour réduire de 30% à 70% les fac­tures des ménages et les émis­sions de gaz à effet de serre.

Des modes de trans­port col­lec­tifs et alter­na­tifs
• Nous favo­ri­sons les liai­sons inter quar­tiers avec les modes de trans­ports doux (vélos, pié­tons) et par­ta­gés (covoi­tu­rage, taxis col­lec­tifs à la demande). 
• Nous por­te­rons le pro­jet de télé­ca­bine urbaine Francheville, Sainte-Foy-lès-Lyon, Confluences, en deman­dant une étude de fai­sa­bi­lité au Sytral.

Un patri­moine natu­rel et his­to­rique utile et valo­risé
• Nous entre­tien­drons, pré­ser­ve­rons et ferons mieux connaitre la Ceinture Verte, patri­moine natu­rel néces­si­tant un plan de ges­tion concer­tée atten­tif à la bio­di­ver­sité et aux dif­fé­rents usages. 
• Nous asso­cie­rons les habi­tants aux pro­jets inter­com­mu­naux (Nature en Ville, Nature Yzeron Aval et la requa­li­fi­ca­tion du lit de l’Yzeron). 
• Nous res­tau­re­rons l’Aqueduc en s’appuyant sur un par­te­na­riat de pro­jet et finan­cier (État, col­lec­ti­vi­tés concer­nées, entre­prises, mécé­nat). Nous recrée­rons une dyna­mique de quar­tier qui per­met­tra à Beaunant de rayon­ner.

La ges­tion des risques
• Nous appli­que­rons le prin­cipe de pré­cau­tion en matière de qua­lité de l’air (sys­tème d’alerte), d’antennes relais et por­te­rons une atten­tion accrue en matière de pré­ven­tion des risques natu­rels (ébou­le­ments des Balmes) et tech­no­lo­giques (convois dan­ge­reux sur la RD42).

Serge Replumaz et André Valentino

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

3. Échanger et construire avec les Fidésien-ne‑s

Nos engagements
pour sainte-foy-lès-lyon
solidaire et
citoyen
3.
Échanger et construire 
avec les Fidésien-ne‑s

Nous enga­ge­rons immé­dia­te­ment 

Des Assises de la Démocratie Locale, mobi­li­sant élu-e‑s, ser­vices muni­ci­paux, citoyens, asso­cia­tions, acteurs éco­no­miques.
Nous éta­bli­rons ensemble les condi­tions pour des rela­tions de confiance, d’échanges. 
Fruit du tra­vail des Assises, nous met­trons en place des ins­tances par­ti­ci­pa­tives pérennes avec de véri­tables moyens pour prendre part à l’élaboration, au suivi et à l’évaluation des pro­jets muni­ci­paux. L’implication de toutes les forces vives fidé­siennes per­met­tra un contrôle des citoyens indis­pen­sable à la pour­suite de l’intérêt géné­ral. L’élu‑e de votre quar­tier sera votre pre­mier inter­lo­cu­teur.

Durant les 6 ans de man­dat : 

Information, par­ti­ci­pa­tion
Nous éta­bli­rons des moda­li­tés de cir­cu­la­tion de l’information entre les élus, les ser­vices muni­ci­paux et les habi­tants. Des agents muni­ci­paux res­pec­tés, for­més, consi­dé­rés et tour­nés vers une démarche de pro­jets plu­tôt qu’étouffés dans une approche pure­ment ges­tion­naire. Nous vous pro­po­sons une vision d’avenir qui ren­force la qua­lité, l’efficacité du ser­vice public.

• Vous pour­rez pro­gres­si­ve­ment, éla­bo­rer débattre et déci­der d’orientations bud­gé­taires annuelles. 
• Nous ins­tau­re­rons des réfé­ren­dums locaux et vota­tions citoyennes por­tant sur les grands choix muni­ci­paux.

L’engagement asso­cia­tif 
• Nous construi­rons avec les asso­cia­tions des pro­jets d’intérêt géné­ral dans le cadre des poli­tiques publiques muni­ci­pales (écoles, sports, culture, loi­sir, vacances, centre de loi­sirs, rythmes sco­laires, etc.).
• Nous éta­bli­rons des conven­tions claires, éva­luables, un par­te­na­riat continu et un sou­tien actif à l’engagement béné­vole dans les asso­cia­tions
Nous ouvri­rons aux asso­cia­tions des espaces d’expression libre dans les publi­ca­tions muni­ci­pales.

Éric VIVIER et Hélène LEDUC

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

4. La ville, espace des temps de vie et d’éducation populaire

Nos engagements
pour sainte-foy-lès-lyon
solidaire et
citoyen
4.
La ville,
espace des temps de vie
et d’éducation populaire

Nous enga­ge­rons immé­dia­te­ment

Nous devrons gérer l’organisation des rythmes sco­laires mise en place par la muni­ci­pa­lité sor­tante. La réforme des rythmes sco­laires est une for­mi­dable oppor­tu­nité de pro­jet fédé­ra­teur. Nous lan­ce­rons la construc­tion du Projet Éducatif Local en asso­ciant l’Éducation Nationale, les acteurs édu­ca­tifs locaux, cultu­rels, spor­tifs, envi­ron­ne­men­taux, les élu-e‑s et les parents. 

L’objectif consiste à pro­po­ser une cohé­rence entre les temps d’apprentissage, de décou­verte, de repos et de jeux des enfants, à trou­ver une régu­la­rité dans les rythmes heb­do­ma­daires pour qu’ils puissent prendre leurs repères. 

Les actions édu­ca­tives péri­sco­laires seront gra­tuites pour les familles, pour que cha­cun puisse y avoir accès dans la conti­nuité de l’École Publique.


Durant les 6 ans de man­dat 

La créa­tion d’un Service Culturel Municipal qui aura pour mis­sion :
La coor­di­na­tion des acteurs de la ville qu’ils soient muni­ci­paux ou asso­cia­tifs.
La mise en place d’une poli­tique d’Éducation Artistique et Culturelle, avec une prio­rité pour une poli­tique d’éducation à l’image (cinéma, numé­rique, trai­te­ment de l’information).
Le sou­tien des pra­tiques ama­teurs et des accueils d’artiste. Le ser­vice cultu­rel aura pour mis­sion de déve­lop­per des évé­ne­ments de qua­lité sur la ville. 

La Bibliothèque évo­luera en Médiathèque avec une offre numé­rique réelle, ayant pour but la réduc­tion de la frac­ture numé­rique.

Un sou­tien ren­forcé aux sports et
aux actions d’éducation par le sport
Nous sou­tien­drons acti­ve­ment le milieu asso­cia­tif spor­tif qui, par son enga­ge­ment béné­vole favo­rise la pra­tique spor­tive de très nom­breux fidé­siens, l’engagement et la prise de res­pon­sa­bi­lité des jeunes et nous pour­sui­vrons la poli­tique d’éducation par le sport menée par l’École des Sports. 
Nous favo­ri­se­rons des poli­tiques tari­faires modu­lées en fonc­tion du quo­tient fami­lial pour une acces­si­bi­lité pour tous aux acti­vi­tés.
Nous redé­fi­ni­rons les mis­sions du CCCF et de l’OMS, en tant qu’instances de concer­ta­tion et de coor­di­na­tion des poli­tiques cultu­relles et spor­tives.

Isabelle Piot et Jacqueline Verdier

Le Sport Fidésien est un enjeu majeur de la commune que nous soutiendrons

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

5. Un budget équilibré au service de tous

Nos engagements
pour sainte-foy-lès-lyon
solidaire et
citoyen 
5. 
Un budget équilibré
au service de tous

L’excès de pru­dence de la muni­ci­pa­lité sor­tante est patent. Au lieu d’utiliser une par­tie de l’importante capa­cité d’autofinancement de la com­mune pour cou­vrir des besoins prio­ri­taires des Fidésien-ne‑s, elle pré­fère rem­plir année après année son bas de laine, tout en main­te­nant une pres­sion fis­cale parmi les plus éle­vées. En toute logique, un telle poli­tique d’immobilisme aurait dû avoir pour corol­laire une baisse des impôts.

Parce que nous vou­lons sor­tir de cet immo­bi­lisme, nous pro­po­sons de main­te­nir ce niveau his­to­rique d’imposition, mais d’uti­li­ser une par­tie rai­son­nable de l’excédent de fonc­tion­ne­ment pour assu­rer de nou­veaux ser­vices aux Fidésien-ne‑s, en pro­po­sant à ceux-ci de par­ti­ci­per au débat sur les choix et les nou­velles prio­ri­tés à finan­cer.

Tout en nous enga­geant sur un main­tien des niveaux d’imposition, nous réta­bli­rons une meilleure jus­tice fis­cale en assu­rant un rééqui­li­brage entre la taxe d’habitation (TH) et la taxe fon­cière (TFB). La TH de la com­mune est aujourd’hui anor­ma­le­ment éle­vée par rap­port aux com­munes équi­va­lentes alors que la TFB est au contraire plus basse, péna­li­sant ainsi les loca­taires les plus défa­vo­ri­sés.


Pour faire face aux réduc­tions de dota­tions et sub­ven­tions de l’État, enga­geons des actions dans trois direc­tions : 

1. 
Amélio­ra­tion de l’efficacité éner­gé­tique des bâti­ments com­mu­naux (mai­rie, écoles, espaces cultu­rels et sociaux…) per­met­tant de dimi­nuer sen­si­ble­ment le coût et faire bais­ser la consom­ma­tion d’énergie.

2.
Soutien actif aux opé­ra­tions de reva­lo­ri­sa­tion des bases d’imposition pour que les nom­breuses réha­bi­li­ta­tions dans le Centre soient prises en compte.

3.
Recherche des res­sources nou­velles en mobi­li­sant des outils de nos par­te­naires et la mutua­li­sa­tion d’équipements, avec les com­munes limi­trophes, le Grand Lyon, la Région, l’État, l’Europe, les réseaux asso­cia­tifs et ban­caires.

• Nous enga­ge­rons une révi­sion de la poli­tique de délé­ga­tion de ser­vice de la res­tau­ra­tion col­lec­tive qui per­met­tra la qua­lité dans l’assiette (cir­cuits courts et bio), déve­lop­pe­ment de l’agriculture locale, l’accompagnement édu­ca­tif…

Nous intro­dui­rons des clauses sociales et envi­ron­ne­men­tales dans les mar­chés publics.

Isabelle PIOT et Monique Cosson

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Georges Chorein, Ingénieur et Socialiste, trente-quatrième sur la liste SainteFoyÀVENIR

Georges Chorein, Ingénieur et Socialiste, 34e sur la Liste SainteFoyÀVENIR

“Ingénieur (Institut Électrotechnique de Grenoble) j’ai accom­pli toute ma car­rière dans les usines lyon­naises d’un grand groupe privé inter­na­tio­nal.

J’ai milité acti­ve­ment au syn­di­cat CFDT.

J’ai construit ma mai­son à Sainte-Foy-lès-Lyon (quar­tier Chantegrillet) en 1959, pour y loger ma nom­breuse famille. Je n’ai plus quitté cette agréable ville depuis ce temps.

Au Parti Socialiste depuis 1971, j’ai milité loca­le­ment et j’ai été élu muni­ci­pal d’opposition de 1983 à 2001. J’ai alors laissé la place aux jeunes !

En 2013, en vue des élec­tions muni­ci­pales de 2014, et sou­hai­tant ne pas renou­ve­ler le rendez-vous man­qué de 2007, j’ai opté (avec la grande majo­rité de la sec­tion Parti Socialiste locale) pour la démarche démo­cra­tique, pro­po­sée par l’association SainteFoyÀVENIR, de réunion de toute la mou­vance locale de Gauche en une seule liste, avec élec­tion de la tête de liste, dans un vote pri­maire. Tout en regret­tant que l’Égo déme­suré de cer­tain par­ti­ci­pant l’ai conduit à nous quit­ter, j’ai main­tenu mon enga­ge­ment dans la liste élec­to­rale de SainteFoyÀVENIR,.

Je suis convaincu que notre démarche démo­cra­tique est la bonne et entrai­nera l’adhésion des élec­teurs.”

Georges Chorein

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Myriam Chopin, Sage Femme et Citoyenne, numéro quinze sur la Liste SainteFoyÀVENIR

Myriam Chopin, Sage Femme et Cioyenne, numéro 15 sur la liste SainteFoyÀVENIR

“J’habite Sainte-Foy-lès-Lyon depuis 1979 et je me pré­sente sur la liste SainteFoyÀVENIR, car je sou­haite un chan­ge­ment majeur dans notre si agréable ville. Ce chan­ge­ment est néces­saire, car exer­çant le métier de Sage Femme je connais bien ma ville, ses habi­tants et ses pra­tiques et je peux en dres­ser un por­trait réel et non une vision idéa­li­sée ou vir­tuelle. Ce qui me motive for­te­ment dans l’association Sainte-Foy-ÀVENIR, c’est l’idée cen­trale que nous regar­dons de l’avant, que nous vou­lons abor­der l’avenir en pro­po­sant aux Fidésiens une pers­pec­tive ins­cri­vant concrè­te­ment notre ville dans le monde qui l’entoure plu­tôt que de tra­vailler à un quel­conque repli sur soi.

En inté­grant la liste SainteFoyÀVENIR, j’ai aussi trouvé une atmo­sphère de tra­vail, un esprit du rela­tion­nel que je trouve posi­tif et construc­tif. Pas d’égocentrisme. Notre force c’est le col­lec­tif. Notre tra­vail est réel­le­ment par­ti­ci­pa­tif. Bref, cette ren­contre me cor­res­pond. Je suis cer­taine que vous aussi pour­rez vous y retrou­ver, vous impli­quer dans la vie de la cité avec nous.

Cet inves­tis­se­ment poli­tique dans la vie de Sainte-Foy-lès-Lyon pré­fi­gure aujourd’hui un chan­ge­ment pour avan­cer, tous ensemble, vers demain, autre­ment.”

Myriam Chopin.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Nicole Maire, Inspectrice Sanitaire et Sociale et Citoyenne, vingt-neuvième sur la Liste SainteFoyÀVENIR

nicole_maire

“Bonjour,

Je me pré­sente : Nicole MAIRE, habi­tante de Sainte-Foy-lès-Lyon depuis 1968, dans le quar­tier de La Plaine puis dans celui, tout proche, de Chantegrillet. Mes deux filles, ainsi que mes neveux, puis mes petits neveux et mon petit fils ont fré­quenté l’École de La Plaine. C’est dire mon atta­che­ment à ce quar­tier et à la vie de cette école à laquelle j’ai par­ti­cipé acti­ve­ment à tra­vers l’Amicale Laïque, une asso­cia­tion de parents d’élèves puis, pour l’ensemble des écoles de la com­mune en tant que Présidente de l’association des Restaurants d’Enfants. 

Participer à la démarche de SainteFoyÀVENIR, puis accep­ter de me pré­sen­ter sur la liste pour les élec­tions muni­ci­pales, c’est concré­ti­ser mon enra­ci­ne­ment fort dans notre ville.

Professionnellement, j’ai été ins­pec­trice de l’Action Sanitaire et Sociale puis Responsable de Formation dou­blée d’un enga­ge­ment syn­di­cal très acca­pa­rant. 

Entre les muta­tions pro­fes­sion­nelles et mes divers enga­ge­ments, je n’ai pu pour­suivre mes enga­ge­ments dans la vie locale comme j’aurais aimé le faire.

Forte de mes expé­riences et de mes impli­ca­tions je sou­haite, aujourd’hui, mobi­li­ser mon bagage de com­pé­tences tech­niques et humaines acquises dans mes dif­fé­rentes acti­vi­tés per­son­nelles et pro­fes­sion­nelles. 

Ma moti­va­tion à être sur la liste SainteFoyÀVENIR est le par­tage d’un pro­jet citoyen au sein d’une équipe dyna­mique, enga­gée s’inscrivant dans une démarche démo­cra­tique très mobi­li­sa­trice. J’aime notre mode de fonc­tion­ne­ment avec une orga­ni­sa­tion de groupes de tra­vail pour une réflexion par­ta­gée sur des thèmes essen­tiels ; une élec­tion démo­cra­tique de la tête de liste par les membres de l’association ; une impli­ca­tion de tous et à plein temps dans cette cam­pagne muni­ci­pale.

Chacun de nous a des com­pé­tences, des attentes, une connais­sance de son envi­ron­ne­ment, venez les par­ta­ger avec nous au béné­fice de l’ensemble des Fidésiens, dans un esprit d’ouverture et une volonté d’engagement.”

Nicole Maire

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Marie-Noëlle Fuchy, Conseillère d’orientation psychologue et Citoyenne, onzième pour la Liste SainteFoyÀVENIR

Marie-Noelle Fuchy, Citoyenne, onzième pour la liste SainteFoyÀVENIR

“Conseillère d’orientation psy­cho­logue pen­dant plus de 30 ans, j’ai pu aider les jeunes dans leurs choix à par­tir de l’âge de 12 ans jusqu’à l’âge adulte. J’ai aussi tra­vaillé à la mise en place de la Validation d’Expériences avec les dif­fé­rents par­te­naires : Pôle Emploi, syn­di­cats pro­fes­sion­nels, Chambre des métiers, Région…

Habitant Sainte-Foy-lès-Lyon depuis 1975, six ans aux Provinces puis dans le quar­tier Grange Bruyère, je me suis très rapi­de­ment impli­quée dans la FCPE, asso­cia­tion de parents d’élèves entre 1977 et 1995, j’ai été secré­taire de l’association, j’ai ainsi construit un réseau de connais­sances et d’amis. 

Mes trois enfants sont nés à Sainte-Foy-lès-Lyon et ont fait leurs études dans les écoles mater­nelles et pri­maires Schuman puis au col­lège Charcot et dans les lycées Saint-Just, Branly et Jean Moulin. 

J’ai par­ti­cipé à la créa­tion du Comité de quar­tier puis à la mise en place du Point Lecture il y a main­te­nant 15 ans, après avoir été membre du CA du Centre Social du quar­tier.

Depuis 5 ans, je fais par­tie de l’association Passerelle qui aide les deman­deurs d’emploi dans leurs recherches et j’ai par­ti­cipé il y a 2 ans à la créa­tion de l’atelier tech­nique de recherche d’emploi qui per­met aux deman­deurs d’emploi de reprendre confiance en eux à tra­vers un tra­vail col­lec­tif de par­tage d’expériences, de conseils. Le taux de retour à l’emploi est bon dans ce contexte.

Je fais aussi par­tie de l’orchestre fidé­sien de musique tra­di­tion­nelle Unifolk

Mon enga­ge­ment sur la liste SainteFoyÀvenir est la pour­suite logique de mon inves­tis­se­ment dans la cité, prin­ci­pa­le­ment sur le plan de l’emploi qui, pour moi, est une prio­rité. Après un temps d’hésitation j’ai décidé d’adhérer à l’association, car elle repré­sente un enga­ge­ment à gauche et sur­tout parce que ses membres viennent d’horizons divers : PS, EEVL, Parti de gauche, simple citoyen. 

Je ne suis pas dans un parti. Pour moi les muni­ci­pales sont les élec­tions les plus proches des habi­tants de la cité. J’ai appré­cié les groupes de tra­vail qui ont été l’occasion de débattre et de bâtir tous ensemble des pro­po­si­tions concrètes pour notre ville. 

Je trouve que le pro­gramme est construit col­lec­ti­ve­ment par le Fidésien de base… c’est à dire nous ! Ce ras­sem­ble­ment de gauche montre une ouver­ture qui m’intéresse avec une logique qui va bien au-delà de la logiques des par­tis.

Monique Cosson et Isabelle Piot sont des per­sonnes inves­ties dans la cité. Elles repré­sentent bien Sainte-Foy-lès-Lyon avec les autres membres de l’association. J’ai vrai­ment appré­cié le mode de fonc­tion­ne­ment de SainteFoyÀvenir qui a choisi de façon très démo­cra­tique sa tête de liste qui n’a pas été impo­sée.

J’ai la chance d’habiter dans un quar­tier où il fait bon vivre, animé et convi­vial. Je regrette que cette ville soit si mor­ce­lée entre ses dif­fé­rents quar­tiers entre les­quels il y a peu de liens et peu de mixité sociale. C’est à nous de faire évo­luer cette ville vers plus de lien social.”

Marie-Noëlle Fuchy

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Serge Replumaz, Architecte Citoyen, numéro six sur la Liste SainteFoyÀVENIR

Serge Replumaz, Architecte Citoyen, numéro six sur la liste SainteFoyÀVENIR

“Je suis né à Lyon il y a 56 ans. Je suis marié et j’ai cinq enfants. J’ai grandi à Lyon ou j’ai passé mon BAC. Puis je suis parti faire mes études d’Architecte à Paris.

Je tra­vaille aujourd’hui à Lyon, tou­jours dans le domaine de l’immobilier et du côté de la Maîtrise d’Ouvrage. J’ai aussi exercé mon métier d’architecte à titre libé­ral pen­dant plu­sieurs années. Mon par­cours pro­fes­sion­nel m’a emmené dans l’ouest de la France, dans la région de Poitiers, puis à Tours, avant de rejoindre Lyon en 2000.

J’habite Sainte-Foy-lès-Lyon depuis plus de 10 ans et suis ravi d’être Fidésien, et d’habiter dans ce très beau cadre, que repré­sente notre com­mune.

Alors pour­quoi cette adhé­sion à cette liste pour les élec­tions Municipales en 2014 ? Je n’ai jamais caché mes convic­tions à Gauche, mais je refuse d’être encarté et d’appartenir à un Parti Politique. Je veux res­ter libre de mes opi­nions et de ce que je peux dire ou faire.

Quand Monique Cosson m’a pro­posé de regrou­per les forces de Gauche avec l’as­so­cia­tion SainteFoyÀVENIR et d’impliquer for­te­ment les forces de la “Société Civile” dont je fais par­tie, en construi­sant ensemble un pro­jet sou­cieux de l’intérêt géné­ral, pro­jet bâti sur des valeurs citoyennes et d’humanisme, avec une démarche par­ti­ci­pa­tive et construite ensemble, j’ai immé­dia­te­ment dit “OUI” ! J’attends depuis long­temps ce type de démarche.

Qui plus est, quand nous savons que c’est par le regrou­pe­ment des forces de toute la Gauche que nous pou­vons faire bas­cu­ler et enfin conqué­rir la Mairie de Sainte-Foy-lès-Lyon. Alors je suis impa­tient de conti­nuer la construc­tion de notre pro­jet met­tant en avant les valeurs qui sont les nôtres : tolé­rance, liberté d’expression, hon­nê­teté, trans­pa­rence, mais aussi soli­da­rité, pra­tique démo­cra­tique et par­ti­ci­pa­tive, esprit d’équipe, res­pect des uns et des autres et aussi des dif­fé­rences… Et ce pro­jet bâti en com­mun, nous le mène­rons sur la pro­chaine man­da­ture.

Alors oui, il faut réveiller la “belle endor­mie” et pro­po­ser aux Fidésiens un pro­jet muni­ci­pal concret, bâti par un col­lec­tif en chan­geant les méthodes uti­li­sées par le passé.

Cette occa­sion est unique pour le réa­li­ser main­te­nant. Alors, faisons-le tous ensemble, en garan­tis­sant la trans­pa­rence de la gou­ver­nance au niveau muni­ci­pal et en ayant un fonc­tion­ne­ment plus effi­cace de cette Municipalité. 

Pour un pro­jet construit par vous, par nous, et pour vous, pour nous.

Alors oui, je veux m’engager et par­ti­ci­per avec vous a la créa­tion des condi­tions de ce chan­ge­ment et le mener aux côtés de Monique Cosson.”

Serge Replumaz

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email