Compte-rendu du Conseil Municipal du 27 mai 2014

Les élus de SainteFoyÀVENIR ont fait plusieurs propositions :

Harmoniser les tarifs entre Kangourou club et Conservatoire de Musique et de Danse, appliquer le même quotient familial dans les services municipaux.

Repenser le fonctionnement du CCCF pour qu’il devienne un espace de construction d’un projet culturel pour Sainte-Foy-lès-Lyon, avec tous les acteurs culturels de la commune.

Proposer que plusieurs subventions aux associations puissent être réétudiées pour être mieux adaptées aux projets qu’elles veulent mettre en œuvre (par exemple Ramdam et Kidijeux).

Nous avons voté contre :

Les tarifs du Conservatoire de Musique et de Danse, parce que le quotient familial est plafonné, et le calcul des tarifs trop complexe et illisible.

Les derniers avenants pour les travaux du Méridien qui aboutissent à 8,570 M€, alors que l’enveloppe initiale était de 7,1 M€. Après l’Ellipse qui a connu une dérive financière spectaculaire de 880 000 € d’enveloppe initiale à 2,5 M€, avec des problèmes d’utilisation, d’usages encore important.

Nous ne pouvons cautionner que les équipements communaux connaissent de telles augmentations, en sachant que pour leur financement la commune a contraint les dépenses de fonctionnement courant pour les activités, la vie communale, durant de nombreuses années.

Nous avons voté pour les derniers avenants concernant les travaux de la piscine qui maintiennent l’enveloppe globale à 10 270 000 € en baisse par rapport au 11 250 000 € d’enveloppe initiale.

Lors de ce Conseil nous avons donné lecture d’un communiqué de presse au sujet des lettres anonymes racistes envoyées à des familles fidésiennes. Plus de trente familles les ont reçues par voie postale. Seize d’entre elles ont porté plainte et nous soutenons cette démarche qui permet de rompre avec l’isolement et la crainte face à la violence de ces courriers :

Sainte-Foy-lès-Lyon le 25/05/2014

COMMUNIQUÉ de SainteFoyÀVENIR
Pour une ville citoyenne et solidaire

L’association SainteFoyÀVENIR et ses élus sont profondément choqués par les courriers xénophobes, racistes, reçus par plusieurs familles résidentes à Sainte-Foy–lès-Lyon. Nous dénonçons fermement la violence de ces courriers anonymes. Nous dénonçons le comportement des individus ou groupuscules qui se permettent de cibler individuellement des personnes et des familles au motif de leur origine étrangère réelle ou supposée, et/ou de leur religion, remettant en cause leur droit de vivre en France, dans notre commune.

L’association SainteFoyÀVENIR réaffirme les valeurs inscrites dans sa Charte : des valeurs humanistes et citoyennes, qui prônent le respect des personnes et des différences, la liberté d’expression et la tolérance. Elle demande à ce que l’État de Droit, garant des libertés individuelles, de l’égalité et de la solidarité entre les personnes, soit défendu partout, dans tous les quartiers pour que chacun, quelles que soient ses appartenances, ses origines et ses croyances, soit respecté.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Lettre ouverte à Mme le Maire de Sainte-Foy-lès-Lyon

Sainte Foy-lès Lyon le 22/05/14 

Madame Le Maire,

Nous vous soumettons une demande au sujet de l’invitation de la commune de Sainte-Foy-Lès-lyon, à la commémoration du 69e Armistice du 8 mai 1945.

Dans la totale continuité des mandats précédents et en contradiction totale avec la loi de 1905 sur la laïcité, nous constatons que la commune invite les fidésiens à la messe de l’église du centre, avant le défilé, le dépôt de gerbes et les discours au monument aux morts.

Nous vous rappelons les principes sur lesquels s’appuie la laïcité :

Un principe de neutralité entre les religions et l’état. Une neutralité associée à l’égalité devant la loi pour tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion.

Un principe de liberté de conscience religieuse et philosophique, donc la liberté de culte.

Un principe de pluralisme puisque l’état ne reconnaît aucune religion et donc n’en méconnaît aucune.

En choisissant d’inviter les citoyens de la commune à une messe, vous ne respectez pas, Madame le Maire ce principe de neutralité entre les religions, qui s’impose aux représentants de la collectivité publique. Vous ne respectez pas le principe de liberté de conscience et de diversité des cultes des habitants de Sainte-Foy-Lès-Lyon. Vous ne respectez pas le pluralisme qui suppose de ne reconnaître aucune religion en particulier, en n’en méconnaissant aucune.

De plus,  c’est bien la victoire sur le totalitarisme et le nazisme et la victoire de la République, démocratique et laïque, que nous célébrons tous les 8 Mai. Nous le devons au combat de toutes les personnes qui y ont pris part, quelles que soient leurs convictions morales, philosophiques ou religieuses. Le devoir de mémoire nous engage par rapport à l’ensemble de ces personnes.

Cette pratique de choisir une religion associée à une manifestation publique contrevient au fonctionnement laïque et démocratique de notre république.

Nous vous demandons de revenir à la neutralité républicaine pour cette commémoration et toutes celles que nous célébrerons sur la commune.

Nous vous demandons que cette question soit reprise et débattue au sein du Conseil Municipal du 27 mai 2014.

Dans l’attente d’une réponse de votre part au Conseil Municipal, et en vous remerciant de l’attention que vous porterez à cette question, nous vous adressons, Madame Le Maire, nos respectueuses salutations.

Pour le groupe SainteFoyÀVENIR
Monique Cosson

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email