Question Orale au Conseil municipal relative à l’engagement de la Ville dans une dynamique d’accueil de réfugiés

Présentée par le groupe Sainte-Foy A VENIR

Compte tenu de l’afflux, aux portes de l’Europe, de réfugiés de Syrie, d’Irak, d’Afghanistan, d’Erythrée et de nombreux autres pays fuyant leur pays en guerre, les violences civiles et la famine, Prenant en considération le préambule de la constitution de la République Française qui rappelle que «Tout homme persécuté, en raison de son action en faveur de la liberté, a droit d’asile sur les territoires de la République»,

Considérant que l’Union Européenne est engagée dans l’accueil de ces réfugiés, et qu’une répartition de ces réfugiés est seul gage de leur bon accueil et de leur intégration,

Considérant l’appel lancé par le Ministre de l’Intérieur aux communes françaises pour prendre part à l’accueil des réfugiés,

Et au regard des traditions humanistes et des pratiques solidaires des Fidésiennes et Fidésiens,

Nous proposons dans ce Conseil Municipal du 24 septembre 2015, un échange sur la contribution de la commune à cet engagement national et européen.

Nous souhaitons que la Commune se mobilise pour cet accueil : hébergement, accès à la scolarisation, à l’apprentissage du français, à la culture et aux loisirs, accompagnement aux démarches administratives, sociales et professionnelles.

Nous souhaitons que la commune soit prête à mobiliser les moyens dont elle dispose, afin d’accueillir des réfugiés sans discrimination d’origine ou de religion. Qu’elle s’engage à coordonner ses actions avec les associations nationales et locales, les services préfectoraux, les autres collectivités, notamment la Métropole et toutes les initiatives de solidarité citoyenne.

D’autre part il nous parait indispensable que le Conseil Municipal appelle la population de Sainte-Foy à se mobiliser pour venir en aide aux réfugiés.

Pour Sainte-Foy A VENIR

Monique Cosson

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Tribune des élu.e.s SFAV de Septembre 2015

Une nécessité et une exigence : Maintenir le bureau de poste aux Provinces !

Le groupe « La Poste » a engagé une politique de réaménagement de la présence postale sur le territoire à l’échelon national. Sainte Foy les lyon, comme de nombreuses autres communes, est touchée par une fermeture annoncée, mais non encore confirmée, du bureau de poste de Chavril à l’horizon début 2016.

De très nombreux habitants, associations , copropriétés de la commune ont manifesté leur volonté et leur besoin de maintenir un bureau de poste sur le quartier Provinces, Chavril, Chantegrillet/La Plaine (1/3 de la population), à travers une pétition (4000 signatures) et une présence nombreuse et engagée lors de la réunion publique organisée par la Municipalité le 21 mai dernier.

A cette occasion, la Municipalité a affirmé son attachement au maintien d’un service postal complet sur la commune, et pourtant elle est prête à accepter une évolution de ce service sous forme d’une offre éclatée :

consignes automatiques d’un côté, relais poste chez un commerçant, agence bancaire dans un autre quartier. Ce qui éclate, c’est surtout le service public de proximité au service d’une population dans toutes ses composantes. En effet, ces modalités dissociées sacrifient les personnes les plus fragiles, les moins mobiles, et le lien social, développé au quotidien par les services publics, qui contribue à faire société.

Depuis le mois de mai, aucune information précise concernant l’avancée des échanges entre la commune et « La Poste » pour prendre en compte, de façon globale et appropriée, les besoins de la population, n’a été communiquée aux élus, associations, organisations mobilisées ou usagers concernés. Nous rappelons l’engagement de Mme Le Maire, le 21 Mai, de tenir une nouvelle réunion publique sur le service postal.

Toute décision doit s’appuyer sur un diagnostic partagé, dont on attend toujours la diffusion d’autant que la décision de fermeture d’un bureau de poste doit faire l’objet d’une délibération du conseil municipal, comme le prévoient les conventions passées entre le groupe La Poste et l’Etat d’une part et l’association des Maires de France d’autre part.

Nous pouvons nous féliciter d’avoir, depuis mars 2015, rendu public en Conseil Municipal, la question du devenir du bureau de poste de Chavril. « Sainte Foy Avenir » s’engage à poursuivre son action pour faire valoir cette nécessité et cette exigence de maintenir un service public postal de proximité au service de tous les fidésiens.

Monique Cosson, Isabelle Piot, André Valentino

contact@saintefoyavenir.fr/www.saintefoyavenir.org

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Bureau de Poste de Chavril : Courrier à Mme Le Maire

Le 7 septembre 2015

M. Perrin Bertrand, Président du Comité de quartier Provinces Chavril ; M. Reynaud, Président du Conseil Syndical Chavril ; M. Messouak Ali, Président Sainte Foy A Venir ; M. Facquin, Président du CIL la Plaine Chantegrillet de Ste Foy lès Lyon ; Mme Gelin Michèle, Présidente du CIL du centre

A Mme le Maire de Sainte-Foy-Lès-Lyon

Madame le Maire,

Suite à notre rencontre en juillet au sujet de la Poste de Chavril, nous avons notamment retenu votre volonté d’exigences quant au service postal de plus du tiers de la population fidésienne, des quartiers Provinces/Chavril et Chantegrillet/La Plaine.

Vous avez également entendu combien nous étions attachés au maintien de ce bureau pour que le service postal continue à répondre aux besoins des habitants, tant pour la distribution du courrier et colis que pour le service financier (comptes bancaires, livret A etc …)

Nous avons pendant la réunion publique, au travers de la pétition et dans le journal du Comité de quartier, développé les besoins qui ne seraient plus couverts. Cela concerne les personnes âgées, handicapées, les familles pour qui les déplacements au centre seront difficiles voire impossibles, l’accès à un service bancaire directement au guichet que l’on ait un compte ou pas, la disponibilité des recommandés au bureau de proximité, la question des

commerçants et entreprises qui n’auront plus d’accès proche à la Banque Postale.

Dans le contexte d’échanges indispensables entre la Mairie et les habitants sur ce sujet très sensible de la poste de Chavril, nous continuons en tant qu’associations et copropriétés concernées et engagées dans ce débat, à relayer auprès de vous cette demande de précisions quant aux engagements que vous attendez du groupe La Poste pour la commune, et quant aux moyens que vous pourrez mettre en œuvre pour faire prendre en compte de façon globale et appropriée les besoins de la population.

Nous souhaitons connaitre quelles sont précisément les exigences que vous avez mises en avant lors de la discussion que vous avez eue avec la Poste le lendemain de notre rendez-vous ( comme vous nous l’aviez annoncé ) et si cette dernière a répondu favorablement à TOUS vos points d’exigence.

Nous sommes également toujours dans l’attente du diagnostic partagé qui aurait dû être un préalable à toute décision, décision qui doit faire l’objet d’une délibération du conseil municipal, comme le prévoient les conventions passées entre le groupe La Poste et l’Etat d’une part et l’association des Maires de France d’autre part Dans l’attente de votre réponse, nous restons à votre disposition pour tout échange que vous jugerez utile.

Nous vous prions d’agréer Madame le Maire nos respectueuses salutations.

Pour le collectif associatif

Comité de Quartier Provinces Chavril, CIL La Plaine/Chantegrillet de ste Foy Lès Lyon, CIL du Centre, Conseil Syndical Simon Jallade, Conseil Syndical Petit Chavril, Point Lecture Associatif, Haut com3’Pom, Kidijeux, Antenne Logement, Sainte Foy A VENIR, Aide Matérielle et Morale, Résidence Line Thèvenin.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email