Voeux du président pour l’année 2016

Ali Messouak

Au nom du bureau et du conseil d’administration de Sainte-Foy-A-Venir, permettez-moi de vous présenter tous mes meilleurs voeux pour la nouvelle année.

Que l’année 2016 soit une année de sérénité, de fraternité, de réflexion et de tranquillité. Qu’elle voie la raison l’emporter sur l’obscurantisme et le fanatisme, ces ennemis du vivre ensemble, du progrès et du développement. Que le terrorisme n’ensanglante plus la France ni le reste du monde.

Car de ce point de vue-là,  2015 a été une année horrible. Ça a débuté le 7 janvier, par l’attentat de Charlie hebdo, avec le massacre de Cabu, Wolinski, Charb, Tignous, Honoré et Bernard Mari.                                Ils nous manquent encore aujourd’hui. Et comme si ce n’était pas suffisant cela a repris le 13 novembre, avec les attentats sanglants de Paris où 130 victimes innocentes ont été fauchées en plein concert rock,  à des terrasses de cafés et de restaurant.

Ces événements ont eu un retentissement mondial avec une aggravation des crispations et une montée des racismes voire même de phénomènes de rejet.

Sur le plan national, cela a participé à la victoire de la droite et surtout de l’extrême droite lors des élections départementales du 29 janvier, et des régionales du 6 et 13 novembre 2016.

Sur le plan politique, nous avons vu l’instauration de l’Etat d’Urgence  pour trois mois renouvelables; la disparition en Europe de l’espace Schengen avec le rétablissement par beaucoup d’Etats des frontières inter-européennes. Cela nous interpelle, et nous devons, à notre niveau, rester vigilants car l’état d’urgence par exemple, s’il dure longtemps ou s’il se pérennise, peut  devenir dangereux voire liberticide.

Face aux attentats, que pouvons-nous proposer ? Comment penser la culture de la paix ? Comment lutter pour  la fraternité, le vivre-ensemble, l’intégration et contre le fanatisme, l’obscurantisme et les amalgames. Quels sont les ressorts du fanatisme ? N’y a-t-il que des causes sociales ou géopolitiques? Pour l’instant nous sommes encore à une période de protection et de défense, d’appréhension des dangers immédiats. L’inquiétude persiste.

Mais l’année 2015 a aussi été l’année de la Coop 21, à Paris, où les dirigeants du monde entier ont participé à des pourparlers qui se sont terminés par un accord universel contre le réchauffement climatique. Même si cet accord n’est pas juridiquement contraignant, il a quand même permis de dresser un constat alarmant, et d’obliger tous les Etats à accepter d’appliquer dans leurs pays respectifs, des  directives contraignantes pour  la lutte contre la pollution et la sauvegarde de l’environnement. En ce qui nous concerne spécialement, il est admis que les objectifs inscrits ne peuvent être globalement atteints que s’il y a la participation et le soutien des collectivités locales.

Sainte-Foy-A-Venir y veillera dans notre commune et soutiendra toute action ayant pour but  la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique.

Quant à la politique locale, l’année a été bien animée et la lutte difficile.

La décision de fermer le bureau de poste de Chavril semble maintenant irréversible et sera effective à partir du 1er février 2016. Malgré la mobilisation de la majorité de la population fidésienne, malgré les pétitions, malgré les manifestations, madame le Maire a préféré passer en force et faire approuver par sa majorité au garde-à-vous, une décision prise par l’administration de la Poste et préjudiciable à plus d’un tiers de la population de notre commune, en particulier la plus fragile. La Poste, avec l’accord de la majorité municipale, a décidé de se désengager de sa mission de service public au profit d’un commerce dont la pérennité n’est jamais assurée.

Madame le maire n’a pas dévoilé non plus la destination qu’elle réserve  au local de la Poste, local qui est propriété  de la commune. Va-t-elle le vendre au plus offrant sans considération pour le devenir de ce petit centre commercial et de ce quartier? D’ailleurs a-t-elle au moins un projet  pour le développement et le devenir de ce quartier ?

Sainte-Foy-A-Venir, avec 12 associations et conseils syndicaux, avec la population des quartiers Chantegrillet-La plaine et Provinces-Chavril, s’est opposé à la fermeture de ce bureau de poste et nous restons vigilants.

Sainte-Foy à venir entame l’année 2016 avec beaucoup de projets d’études, de participation, de manifestations.

Nous continuons à travailler en étroite concertation et symbiose avec nos trois élus. Je rappelle qu’ un conseil d’administration se tient une fois par mois au moins et commence toujours par des échanges avec nos trois conseillers sur l’activité du conseil municipal et la politique de la mairie.

Ils faut enfin mentionner que nos trois conseillers municipaux versent une partie de leur indemnité à notre association, ce qui avec vos adhésions, constitue notre seule source de revenus

Nous poursuivons notre travail de réflexion, d’analyse des problèmes posés à notre commune et à ses habitants.Aussi nous avons décidé avant le début de l’année 2016, d’un programme de thèmes de travail auxquels évidemment vous êtes conviés. Je rappelle que  nos adhérents peuvent participer à nos conseils d’administration dont le calendrier et les dates vous sont régulièrement adressés. Ça ne peut qu’enrichir notre réflexion commune.

Je rappelle brièvement les principaux thèmes qui sont programmés pour l’année 2016 :

la métropolisation  , les différentes missions de la Métropole et leur impact sur la vie de la commune.Une réunion a déjà eu lieu chez Isabelle, référente de cette thématique et une question écrite va être posée à la mairie

analyse des besoins sociaux et création d’une mutuelle locale:Une réunion a déjà eu lieu le 11 janvier et le groupe de travail mené par Isabelle et Nicole, est dans l’attente de la réunion CCAS du 1er mars qui sera centrée sur les besoins sociaux.

anniversaire de la Gravière: Monique  est référente de ce thème, et nous devons attendre la réunion de l’assemblée générale du CIL  de la Gravière, le 11 février prochain, pour avoir plus de renseignements et préparer une intervention de Sainte-Foy-A-Venir dans ce quartier au mois de mai ou juin 2016.

Chantegrillet-la Plaine: Serge est référent de ce thème et une réunion se tiendra prochainement chez lui

La sécurité: Éric est référent de cette thématique et une réunion est prévue chez lui le 9 mars 2016;

On voit bien que ce ne sont pas les thèmes de réflexions et d’analyses qui manquent pour que notre association continue à œuvrer au sein de notre commune et de sa population, pour un développement harmonieux et juste, pour la défense de nos citoyens et pour le respect des valeurs républicaines et humanistes.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email
logoSFAV

Communiqué – Conseil Municipal du 2 Février 2016

Le Conseil Municipal du 2 février a commencé par une longue intervention de Mmes le Maire et Moussa (Adjointe à la Vie Scolaire) sur la situation des écoles dans le quartier des Provinces. Elle portait sur le poste d’ATSEM non remplacé à l’école maternelle Chassagne, le regroupement à terme des écoles Schumann et Paul Fabre, la qualité de l’accueil dans les maternelles que tout le monde souhaite préserver autant l’inspecteur de circonscription que la Mairie…

Intervention que Mme le Maire a refusé de mettre en débat alors que le contexte actuel, à moyen et long terme, n’explique pas la décision de la Mairie, de réduire le service des ATSEM dans l’école Chassagne : 3 ATSEM pour 4 classes.

Pour Sainte Foy A VENIR la Municipalité :

  • A choisi le passage à l’acte et a mis devant le fait accompli l’équipe enseignante, l’Education Nationale, les parents. Le Conseil d’Ecole n’a jamais été saisi de cette question.
  • Crée une surcharge de travail pour les ATSEM, et les enseignants qui essaient de maintenir les activités prévues dans le projet éducatif, pédagogique de l’école, et sont confrontés à de nombreuses difficultés.
  • Préfère déstabiliser la réalité des enfants, des professionnels et des parents plutôt que de faire confiance au travail collectif et à la responsabilité de celles et ceux qui sont concernés, élus compris.

Il est difficile de comprendre la logique d’économie du non remplacement d’un poste temps plein d’ATSEM, tout en complétant avec du personnel à temps partiel, pour la restauration et pour les Temps d’Accueil Périscolaire. L’objectif d’économie financière est réduit mais par contre la continuité de travail et de présence auprès des enfants est détériorée.

La qualité du service scolaire en maternelle est une priorité financière que nous continuerons à défendre.

Sans reconnaitre l’accumulation des erreurs sur ce dossier, Mme le Maire et Mme Moussa proposent la mise en place d’un groupe de travail des élus sur le devenir des écoles de ce quartier.

Pour nous il y a plusieurs priorités avant la réunion du groupe de travail:

  • La tenue d’un Conseil d’Ecole Extraordinaire à l’école Chassagne qui enfin mettra les partenaires autour de la table, plutôt que de les rencontrer un par un, en face à face avec la Mairie.
  • La tenue d’une commission Générations et Vie Scolaire spéciale, en invitant l’inspecteur de circonscription, des représentants des enseignants et des parents de l’école Chassagne, pour qu’un échange sur la réalité de l’école puisse avoir lieu avec l’ensemble des élus.

Le groupe de travail sur la réalité et le devenir des écoles du quartier s’inscrira de façon évidente après ces priorités de débat et de travail sur la situation qu’a créé la Municipalité

Pour le Groupe Sainte Foy A VENIR

Monique Cosson

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email