Archives de catégorie : Communiqué de presse

Communiqué transmis à la presse

à l’initiative des élus de trois groupes d’opposition

Ce jeudi 3 octobre, le Conseil municipal a donné lieu à un spectacle inédit.

Après avoir échangé sur 13 rapports, 2 vœux sont mis à l’ordre du jour concernant l’épandage de glyphosate sur le stade d’honneur du plan du Loup, le 4 juillet.

  • Un émanant du groupe majoritaire qui a été mis au vote, pour demander à l’État de changer la loi sur le glyphosate,
  • L’autre émanant du groupe Sainte Foy Avenir pour lequel le vote a été refusé par Mme le maire, vœu qui demandait un arrêté du Maire d’interdiction du glyphosate et l’inscription du « Zéro Phyto » dans les marchés publics et dans les conventions avec les associations.

Concernant l’épandage de glyphosate, nous avons eu quelques réponses :  Continuer la lecture de Communiqué transmis à la presse

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

On sort le carton rouge !

Jeudi 4 juillet 2019 :  Midi. Terrain d’honneur du plan du Loup : Glyphosate et Médiator vert !!!

Ce jour – là, une information conjointe de la mairie de Ste Foy et de l’entreprise Greenstyle annonçait aux riverains du terrain d’honneur le démarrage des travaux de remplacement du gazon naturel par un « gazon synthétique », pour le lundi 8 juillet. S’excusant par avance des désagréments à craindre en matière de pollution de l’environnement par le bruit des engins et les poussières des terres soulevées.

C’était malheureusement sans prévenir des travaux préparatoires du chantier opérés ce jeudi 4 juillet, entre 11h et 13h30.  A savoir : un épandage massif de glyphosate (ERLA SUPER 360) combiné à un adjuvant, le MEDIATOR VERT, permettant de limiter un éventuel lessivage par une pluie d’orage, sur les deux terrains de foot et de rugby. Continuer la lecture de On sort le carton rouge !

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

CONFÉRENCE DE PRESSE – STADE DU PLAN DU LOUP

stade Plan du Loup 8/07/19-conférence de presse

Ce lundi 8 juillet 2019 à midi, une conférence de presse a eu lieu au stade du PLAN du LOUP suite à l’épandage de GLYPHOSATE et de MEDIATOR VERT sur le stade d’honneur (et le terrain le jouxtant)
dont le chantier vient de démarrer.

Madame BUFFIERE (correspondante locale du Progrès), un journaliste de LYON MAG, Monsieur le député Cyril ISAAC-SIBILLE, Yvette LATHUILIERE et Serge REPLUMAZ conseillers municipaux d’opposition, Jean-Yves BARBIER Président de l’AGUPE,  accompagné de Michel LATHUILIERE également de l’AGUPE, et Philippe JUSOT de l’Association SAINTE FOY AVENIR étaient présents, ainsi que Monsieur SARRON (directeur de cabinet de Madame le Maire) en qualité d’observateur.

Jean-Yves BARBIER nous explique que des habitants, propriétaires de  la maison voisine du stade du PLAN DU LOUP et du terrain en contrebas du site, ont été indisposés par des odeurs et
des irritations. Le voisin est sorti de son domicile, et s’est aperçu qu’un engin de l’entreprise GREENSTYLE aspergeait le terrain en herbe mitoyen du sien. Le voisinage a  donc joué le rôle d’alerte sur
cette affaire et nous tenons à l’en remercier. Continuer la lecture de CONFÉRENCE DE PRESSE – STADE DU PLAN DU LOUP

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Communiqué – Conseil Municipal du 2 Février 2016

Le Conseil Municipal du 2 février a commencé par une longue intervention de Mmes le Maire et Moussa (Adjointe à la Vie Scolaire) sur la situation des écoles dans le quartier des Provinces. Elle portait sur le poste d’ATSEM non remplacé à l’école maternelle Chassagne, le regroupement à terme des écoles Schumann et Paul Fabre, la qualité de l’accueil dans les maternelles que tout le monde souhaite préserver autant l’inspecteur de circonscription que la Mairie…

Intervention que Mme le Maire a refusé de mettre en débat alors que le contexte actuel, à moyen et long terme, n’explique pas la décision de la Mairie, de réduire le service des ATSEM dans l’école Chassagne : 3 ATSEM pour 4 classes.

Pour Sainte Foy A VENIR la Municipalité :

  • A choisi le passage à l’acte et a mis devant le fait accompli l’équipe enseignante, l’Education Nationale, les parents. Le Conseil d’Ecole n’a jamais été saisi de cette question.
  • Crée une surcharge de travail pour les ATSEM, et les enseignants qui essaient de maintenir les activités prévues dans le projet éducatif, pédagogique de l’école, et sont confrontés à de nombreuses difficultés.
  • Préfère déstabiliser la réalité des enfants, des professionnels et des parents plutôt que de faire confiance au travail collectif et à la responsabilité de celles et ceux qui sont concernés, élus compris.

Il est difficile de comprendre la logique d’économie du non remplacement d’un poste temps plein d’ATSEM, tout en complétant avec du personnel à temps partiel, pour la restauration et pour les Temps d’Accueil Périscolaire. L’objectif d’économie financière est réduit mais par contre la continuité de travail et de présence auprès des enfants est détériorée.

La qualité du service scolaire en maternelle est une priorité financière que nous continuerons à défendre.

Sans reconnaitre l’accumulation des erreurs sur ce dossier, Mme le Maire et Mme Moussa proposent la mise en place d’un groupe de travail des élus sur le devenir des écoles de ce quartier.

Pour nous il y a plusieurs priorités avant la réunion du groupe de travail:

  • La tenue d’un Conseil d’Ecole Extraordinaire à l’école Chassagne qui enfin mettra les partenaires autour de la table, plutôt que de les rencontrer un par un, en face à face avec la Mairie.
  • La tenue d’une commission Générations et Vie Scolaire spéciale, en invitant l’inspecteur de circonscription, des représentants des enseignants et des parents de l’école Chassagne, pour qu’un échange sur la réalité de l’école puisse avoir lieu avec l’ensemble des élus.

Le groupe de travail sur la réalité et le devenir des écoles du quartier s’inscrira de façon évidente après ces priorités de débat et de travail sur la situation qu’a créé la Municipalité

Pour le Groupe Sainte Foy A VENIR

Monique Cosson

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Ecole maternelle Louise Chassagne: ATSEM SUPPRIMEE = ECOLE EN DANGER

Hier soir 17 décembre 2015, des parents d’élèves de l’école maternelle Louise Chassagne se sont invités au Conseil Municipal et ont déployé une banderole ATSEM SUPPRIMEE = ECOLE EN DANGER.

Un poste d’ATSEM ne sera pas pourvu le 4 janvier prochain. Il n’y aura plus que 3 ATSEM pour 4 classes.

Les parents ont été informés par la directrice en début de semaine, qui elle-même avait appris la nouvelle par un coup de fil de la Mairie, jeudi 11 décembre.

Nous tenons à remercier les parents qui ont permis que cette information soit rendue publique.

Les élus de Sainte Foy A Venir ont pu ainsi demander des explications lors des questions diverses en fin de Conseil

Les explications données par Mme le Maire et Mme Moussa Adjointe à la vie scolaire, confirme que le poste d’ATSEM bien qu’il ne soit pas supprimé, ne sera pas pourvu à la rentrée de janvier.

La municipalité a demandé à la directrice de l’école d’organiser le service avec 3 ATSEM et ne dit pas si le poste sera pourvu et quand.

Nous sommes d’accord avec les arguments du courrier que les parents adressent à la Mairie : «  ils (les enfants) sont accueillis par leur ATSEM, ce qui leur permet de franchir avec sérénité, ce premier pas de socialisation que représente aussi l’école maternelle » Une ATSEM n’est pas un luxe mais une nécessité du service public municipal pour assurer la qualité d’accueil, d’accompagnement des enfants et du travail des professeurs des écoles.

L’école Louise Chassagne ne doit pas être un espace d’expérimentation pour supprimer des postes d’ATSEM dans les écoles maternelles de la commune.

Nous demandons que le poste d’ATSEM Louise Chassagne soit pourvu dès janvier 2016.

Nous adressons un courrier à la Mairie pour formaliser cette demande

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Communiqué des élus et de l’Association Sainte Foy A VENIR, 7 Janvier 2015

L’attaque meurtrière contre Charlie Hebdo ce mercredi 7 janvier nous choque, nous horrifie.

C’est un acte lâche qui porte atteinte aux valeurs fondamentales de la démocratie et de la République Française.

C’est un acte d’une rare violence contre la liberté d’expression et la liberté de la presse qu’incarne le journal Charlie Hebdo.

 

Pour répondre à cette violence, nous avons participé au rassemblement ce soir, place des Terreaux. En tant qu’élus et association Sainte Foy A VENIR nous étions présents pour manifester notre solidarité, notre soutien aux victimes, et à leurs familles.

Face à la haine, la meilleure réponse est notre unité dans la tolérance, le respect de l’autre et notre détermination à défendre les valeurs de la Démocratie, de la République, notamment la liberté de conscience, la liberté d’expression, et la liberté, la pluralité de la presse.

 

NOUS SOMMES CHARLIE

 

Nous nous associons pleinement à la journée de deuil national décrétée

par le gouvernement, jeudi 8 janvier 2015.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email