Archives de catégorie : Elections Municipales de Mars 2014

Retrouvez toutes les publi­ca­tions de la liste SainteFoyÀVENIR

Vœux de Sainte Foy AVENIR

J’ai le grand plai­sir de vous invi­ter aux vœux de notre asso­cia­tion SainteFoyAVENIR, qui se dérou­le­ront le :

JEUDI 23 JANVIER 20 H

Salle Laurent Paul – 14 rue Laurent Paul – Sainte Foy lès Lyon

En cette année d’élections muni­ci­pales, avec Yvette Lathuilière, tête de liste, et Serge Replumaz, deuxième de liste, nous pour­rons échan­ger sur les évo­lu­tions de notre asso­cia­tion et les grands axes de notre pro­jet pour Sainte-Foy-lès-Lyon.

Vous pour­rez faire connais­sance avec des Fidésiennes et des Fidésiens enga­gés sur notre liste et nous par­ta­ge­rons le verre de l’amitié.

Notre devise pour cette cam­pagne est « L’avenir, tu n’as point à le pré­voir, mais à le per­mettre. » (Citadelle d’Antoine de Saint-Exupéry).

Dans l’attente de vous ren­con­trer et d’é­chan­ger,

Monique Cosson

Présidente de SainteFoyAvenir

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Citoyenneté

Redonner du pouvoir d’agir aux citoyennes, citoyens

Une ville qui agit et met au cœur de son action, la par­ti­ci­pa­tion, l’implication des habi­tants de tous âges, sur les pro­jets qui concernent leur quar­tier, leur vie au sein de la com­mune.

Une ville qui per­met un tra­vail par­te­na­rial, une col­la­bo­ra­tion en continu avec les asso­cia­tions.

Une ville qui adapte ses ser­vices pour mieux répondre, et plus effi­ca­ce­ment, aux besoins, ini­tia­tives des Fidésiennes et Fidésiens.

À l’heure où l’idée même de « la ville » est en totale muta­tion et réflexion, nous, nous tra­vaillons aussi à envi­sa­ger le Sainte-Foy-lès-Lyon de demain. Diriger une ville est un exer­cice de ges­tion quo­ti­dienne, bien sûr, mais aussi un exer­cice de pers­pec­tive, de pro­jec­tion, d’implication citoyenne et d’imagination.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Écologie

Faire face aux enjeux écologiques et climatiques

Une ville qui agit pour faire bais­ser la consom­ma­tion éner­gé­tique et les émis­sions de gaz à effet de serre.

Une ville qui per­met une meilleure qua­lité de l’air, une ali­men­ta­tion saine et de proxi­mité, le recy­clage, la répa­ra­tion, la baisse de nos déchets avec un envi­ron­ne­ment natu­rel pré­servé, plus riche en bio­di­ver­sité.

Une ville qui adapte sa manière de pen­ser l’urbanisme, les dépla­ce­ments, la manière de consom­mer, l’éducation.

Parce que nous pen­sons qu’il ne suf­fit pas de rajou­ter du jaune au bleu pour deve­nir éco­lo­giste, nous pro­po­sons aux Fidésiennes et Fidésiens d’intervenir et agir dans un cadre démo­cra­tique actif et par­ti­ci­pa­tif pour que notre ville entre enfin dans le 21e siècle et les enjeux glo­baux de notre temps. L’enjeu est le nôtre, mais sur­tout celui que nous sau­rons construire pour nos enfants et leurs enfants…

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

En route pour le second tour de l’élection Municipale

La liste SainteFoyÀVENIR incarne une volonté de construire ensemble les pro­jets pour la ville.

Votre quar­tier, votre com­mune seront à l’image de ce que nous en ferons ensemble :
Écologie 
Assises de la Démocratie Locale 
M2E (Maison de l’Emploi et de l’Entreuprenariat)
Logements sociaux 
Logement inter­gé­né­ra­tion­nel 
Relais d’assistances mater­nelles 
Espaces par­ta­gés 
Logement acces­sible 
Économie sociale et soli­daire 
Travaux d’économies d’énergie 
Déplacements mode doux 
Télécabine urbaine 
Concertation Principe de pré­cau­tion 
Démocratie par­ti­ci­pa­tive 
Transparence 
Votation citoyenne 
Gratuité rythmes sco­laires 
Sport pour tous 
Équipement spor­tif de proxi­mité 
Pratique ama­teur 
Accueil d’artistes 
Biodiversité

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Monique Cosson, Éducatrice spécialisée et Écologiste, première de la liste SainteFoyÀVENIR

Monique Cosson juste après le débat sur Télé Lyon Métropole entourée des candidats et soutiens de la liste présents ce jour-là.
Monique Cosson juste après le débat sur Télé Lyon Métropole entou­rée des can­di­dats et sou­tiens de la liste pré­sents ce jour-là.

“Je réside à Sainte-Foy-Lès-Lyon depuis 25 ans. Mon com­pa­gnon et moi sommes ins­tal­lés avec nos deux pre­miers enfants dans le quar­tier Provinces Chavril en juillet 1989. Notre troi­sième enfant est née à Sainte-Foy-lès-Lyon quelques années plus tard.

C’est dans ce quar­tier que j’ai com­mencé à m’impliquer dans la vie com­mu­nale, au tra­vers d’une asso­cia­tion de parents d’élèves. Une impli­ca­tion qui a duré de nom­breuses années, en pre­nant la res­pon­sa­bi­lité de pré­si­dente de la FCPE, en pri­maire puis plus tard au col­lège. 

J’ai éga­le­ment par­ti­cipé à la créa­tion et à l’animation d’un Inter FCPE sur la com­mune. 

J’ai aussi tra­vaillé au sein des Amicales Laïques dans les écoles de mes enfants.

Après la fer­me­ture de la biblio­thèque des Provinces en 1993, j’ai rejoint le Comité de quar­tier des Provinces-Chavril qui a vu le jour à cette occa­sion. 

C’est à par­tir du Comité de quar­tier que je me suis impli­quée dans la créa­tion de la Bibliothèque asso­cia­tive Point Lecture qui a ouvert en 1999 ; dont j’ai été pré­si­dente jusqu’à 2003. Bibliothèque de proxi­mité qui a main­te­nant 15 ans. 

C’est encore un groupe du Comité de quar­tier Provinces-Chavril qui a construit et porté le pro­jet de Ludothèque pour la com­mune de Sainte-Foy-lès-Lyon. 

Kidijeux a pris son auto­no­mie depuis bien­tôt trois ans, après deux ans d’accompagnement avec une ludo­thé­caire de Quai des Ludes.

Je conti­nue à être pré­sente au CA de ces trois asso­cia­tions qui portent cha­cune à leur manière un pro­jet d’intérêt géné­ral en menant des actions de proxi­mité qui ren­forcent le lien social et jouent un rôle édu­ca­tif et cultu­rel.

En 2012, 2013 un groupe inter asso­cia­tif a vu le jour. Là encore à par­tir d’une pro­po­si­tion du Comité de Quartier. Le groupe Brûlet (CIL Provinces, AGUPE, Point Lecture asso­cia­tif, Haut com3’pom, Kidijeux) qui a tra­vaillé sur un objet com­mun : le parc du quar­tier. Un état des lieux et des usages a été réa­lisé, une bro­chure de pré­sen­ta­tion du parc a été pro­duite et une soi­rée d’animation au sein du Brûlet a per­mis de faire mieux connaitre et vivre cet espace com­mun. 

Cette impli­ca­tion mili­tante m’a amené à inté­grer une liste muni­ci­pale de gauche en 2001. 

J’ai inté­gré le Conseil Municipal fidé­sien en juillet 2003.

C’est en 2005 que j’ai choisi d’adhérer au parti Les Verts. 

En 2008 j’ai conduit une liste muni­ci­pale « Sainte-Foy Écologique Citoyenne et Solidaire ».

J’ai main­te­nant 10 ans d’expérience d’élue muni­ci­pale à Sainte-Foy-lès-Lyon. J’ai investi ce rôle et cette place d’élue en tra­vaillant sur tous les dos­siers muni­ci­paux comme si j’étais l’élue en charge. 

D’autres choix sont pos­sibles et c’est la posi­tion que je tiens en tant qu’élue, en expri­mant et affir­mant mes posi­tions et mes pro­po­si­tions pour pen­ser et faire autre­ment. 

Au cours de ces dix années, j’ai tissé et entre­tenu des liens avec de nom­breux acteurs de la com­mune en tant qu’élue qui sou­haite mettre en œuvre le chan­ge­ment que je pro­pose : la démo­cra­tie directe, la connais­sance et la com­pré­hen­sion des situa­tions et la mise en appli­ca­tion de solu­tions adap­tées, la construc­tion de pro­jets par­ta­gés.

Depuis 2010, je suis Conseillère Régionale. 

J’assume en tant que Présidente de la Commission Lycée une posi­tion majo­ri­taire néces­si­tant impli­ca­tion et suivi pour prendre en compte, l’antériorité des dos­siers, une juste réponse aux besoins. Mais aussi, débattre et por­ter des prio­ri­tés poli­tiques, faire des pro­po­si­tions et construire du consen­sus.

C’est en 2010 que j’ai pris une retraite anti­ci­pée, pour pou­voir réel­le­ment inves­tir mon man­dat d’élue après 35 ans de tra­vail en psy­chia­trie de l’enfant et de l’adolescent dou­blé d’une quin­zaine d’années d’activité syn­di­cale. 

Un inves­tis­se­ment où j’ai pra­ti­qué un mili­tan­tisme de ter­rain et inté­gré les cadres juri­diques et régle­men­taires.

Ma pro­fes­sion m’a confronté à la com­plexité humaine, aux dif­fi­cul­tés d’aider les per­sonnes à se libé­rer de ce qui les empêche de vivre serei­ne­ment. 

J’ai beau­coup appris de la souf­france et des poten­tia­li­tés humaines. Je sais main­te­nant com­bien la réflexion et la sécu­rité d’un cadre de tra­vail col­lec­tif sont indis­pen­sables pour res­ter dis­po­nibles et à l’écoute. J’ai aussi appris que l’écoute de l’autre, la com­pré­hen­sion des dif­fé­rences sont le creu­set d’une réelle décou­verte de soi.

C’est avec cette expé­rience humaine et pro­fes­sion­nelle, cet ancrage local, les liens durables qui m’attachent à des per­sonnes, à des pro­jets et à la com­mune que j’ai can­di­daté puis été élue pour repré­sen­ter la liste de SainteFoyÀVENIR. 

C’est avec mon expé­rience, mes com­pé­tences de mili­tante et d’élue que je suis prête à assu­mer une posi­tion de Maire de notre ville Sainte-Foy-lès-Lyon.

La créa­tion de l’association puis la cam­pagne menée par la liste SainteFoyÀVENIR est por­teuse d’une ambi­tion, d’un pro­jet par­ti­ci­pa­tif dans la ville, d’un tra­vail col­lec­tif dans un esprit de confiance, de res­pect mutuel. 

Une dyna­mique qui fédère et s’appuie sur les poten­tia­li­tés de cha­cune et cha­cun. 

Je ne doute pas que de nom­breuses, nom­breux, Fidésiens s’y recon­naissent.”

Monique Cosson

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

André Valentino, Socialiste et numéro deux sur la liste SainteFoyÀVENIR

André Valentino, No 2 de la liste SainteFoyÀVENIR

“Militant socia­liste depuis des décen­nies, j’ai exercé dans un pre­mier temps dif­fé­rentes res­pon­sa­bi­li­tés d’encadrement en entre­prise pri­vée mul­ti­na­tio­nale Depuis, j’ai créé plu­sieurs socié­tés de Conseil en Ressources Humaines et j’exerce aujourd’hui encore ce métier en qua­lité d’auto-entrepreneur.

Je suis Fidésien depuis une dizaine d’années et, je me suis investi à la fois en poli­tique et dans la vie asso­cia­tive : élu comme conseiller d’opposition au Conseil muni­ci­pal et Administrateur élu de l’O.F.T.A. (Office Fidésien Tous Âge).

Convaincu depuis tou­jours, qu’à Sainte-Foy-lès-Lyon, la gauche dans l’union pou­vait gagner l’élection muni­ci­pale, j’ai par­ti­cipé très acti­ve­ment à la consti­tu­tion et au déve­lop­pe­ment de notre asso­cia­tion SainteFoyÀvenir. Aujourd’hui dési­gné en seconde posi­tion sur la liste d’union conduite par Monique Cosson j’entends appor­ter à notre équipe mes com­pé­tences et mon savoir-faire pour assu­mer les res­pon­sa­bi­li­tés qui nous seront confiées.

J’appelle tous les Fidésiens(nes) qui appré­cient nos pro­po­si­tions et notre action à nous rejoindre et à adhé­rer acti­ve­ment à l’association et au pro­jet porté par SainteFoyÀvenir.” 

André Valentino

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Isabelle Piot, Responsable service culture et vie associative et Socialiste, troisième de la liste SainteFoyÀVENIR

Isabelle Piot

“Habitante de Sainte-Foy-lès-Lyon depuis 22 ans dans le quar­tier de La Plaine. Mes deux filles ont grandi dans ce quar­tier. Je suis allée à l’é­cole publique du quar­tier et je me suis natu­rel­le­ment et logi­que­ment impli­quée dans une fédé­ra­tion de parents d’é­lèves, la FCPE

Je tra­vaille dans une com­mune du Grand Lyon , comme cadre dans la fonc­tion publique ter­ri­to­riale dans le sec­teur cultu­rel depuis main­te­nant 8 ans après un par­cours pro­fes­sion­nel dans le sec­teur asso­cia­tif et de l’é­co­no­mie sociale et soli­daire au niveau régio­nal. 

J’ai ainsi tra­vaillé dans dif­fé­rents domaines tels que l’a­ni­ma­tion locale, la culture, l’emploi , la for­ma­tion et l’in­ser­tion pro­fes­sion­nelle, la lutte contre les dis­cri­mi­na­tions, et le déve­lop­pe­ment local. Si je devais défi­nir mon métier, je dirais que c’est celui du déve­lop­pe­ment local et du déve­lop­pe­ment du ter­ri­toire. 

Mon expé­rience dans une col­lec­ti­vité locale me donne une bonne connais­sance de l’ac­tion publique locale ce qui me semble être un atout pour s’en­ga­ger dans une fonc­tion élec­tive muni­ci­pale.

Dès mon arri­vée à Sainte-Foy-lès-Lyon j’ai rejoint la sec­tion du Parti Socialiste pour pour­suivre l’en­ga­ge­ment poli­tique que j’ai pris il y a une tren­taine d’an­nées et m’im­pli­quer dans la vie com­mu­nale. Fidésienne. Secrétaire de sec­tion durant une dizaine d’an­nées à Sainte-Foy-lès-Lyon, j’ai par­ti­cipé à de nom­breuses cam­pagnes élec­to­rales ; ce sont des temps pri­vi­lé­giés pour faire valoir ses idées et ses pro­po­si­tions. L’engagement dans cette cam­pagne muni­ci­pale de 2014 s’ins­crit donc dans la conti­nuité de mes enga­ge­ments poli­tiques et asso­cia­tifs. 

Pourquoi can­di­da­ter main­te­nant ?
Actuellement, je suis dis­po­nible intel­lec­tuel­le­ment, fami­lia­le­ment, et pro­fes­sion­nel­le­ment.

Ce qui m’a conduit à m’in­ves­tir dans la cam­pagne muni­ci­pale sur la liste SainteFoyÀVENIR c’est la dyna­mique du tra­vail col­la­bo­ra­tif avec des par­te­naires poli­tiques et des per­sonnes enga­gées dans la vie locale de Sainte-Foy-lès-Lyon les Lyon avec qui je par­tage les mêmes valeurs de soli­da­rité, de tolé­rance, de res­pect des per­sonnes et de richesse dans les dif­fé­rences, de pro­bité et de démo­cra­tie.

Ce tra­vail préa­lable de plus de six mois a per­mis de pré­ci­ser nos posi­tion­ne­ments, les prio­ri­tés que nous sou­hai­tions défendre durant cette cam­pagne et durant le man­dat à venir. Nous avons créé le cadre, les condi­tions du tra­vail com­mun et les moyens d’ar­bi­trages.

Cette ambi­tion par­ta­gée a per­mis de poser des bases de fonc­tion­ne­ment basées sur la trans­pa­rence, la loyauté, l’ar­gu­men­ta­tion, le consen­sus. 

Le carac­tère inno­vant de cette démarche, qui a conduit à un pro­ces­sus de dési­gna­tion interne de la tête de la liste au sein de l’as­so­cia­tion SainteFoyÀVENIR démontre que l’am­bi­tion réside dans un autre mode de gou­ver­nance de la Ville de Sainte-Foy-lès-Lyon. Dans d’autres modes de tra­vail fai­sant appel au débat d’i­dées, à la par­ti­ci­pa­tion, à la col­la­bo­ra­tion.

Le meilleur moyen de le démon­trer est d’ap­pli­quer à soi-même les prin­cipes que l’on défend : « Allier démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive et démo­cra­tie repré­sen­ta­tive ». 

Cela augure d’un mode de fonc­tion­ne­ment ulté­rieur que je sou­haite pour­suivre au sein de la liste et au sein de l’é­quipe muni­ci­pale future si nous sommes élus.

C’est la force des enga­ge­ments pris, négo­ciés entre par­te­naires, expli­ci­tés aux habi­tants, tenus et éva­lués. C’est dans ce sens que les scru­tins des 23 mars et 30 mars pro­chains nous mon­tre­ront si nous avons su vous faire par­ta­ger la force de nos convic­tions, de nos enga­ge­ments et du renou­vel­le­ment des pra­tiques poli­tiques. 

Je m’ins­cris réso­lu­ment dans cette démarche ouverte, col­la­bo­ra­tive et par­ti­ci­pa­tive qui me semble être le seul gage d’une ges­tion renou­ve­lée, dyna­mique, ancrée sur le ter­ri­toire d’une col­lec­ti­vité locale. Mon ambi­tion est de m’en­ga­ger dans un man­dat d’é­lue pour défendre des idées et pour déve­lop­per une vision poli­tique de l’é­vo­lu­tion de la Ville de Sainte-Foy-lès-Lyon : une ville édu­ca­trice déve­lop­pant plus de jus­tice sociale, une ville acces­sible et ouverte. 

Cela exi­gera de défi­nir des prio­ri­tés dans l’ac­tion publique locale : elles sont clai­re­ment expo­sées dans notre pro­gramme . « Définir des prio­ri­tés, c’est don­ner du sens ».”

Isabelle Piot 

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Le Comité d’intérêt local de Beaunant nous questionne, voici nos réponses

Madame, Monsieur, 

À l’occasion des pro­chaines élec­tions muni­ci­pales, le Comité d’intérêt local de Beaunant sou­haite inter­ro­ger chaque liste can­di­date sur sa per­cep­tion du quar­tier de Beaunant et de son ave­nir.

Concrètement, nous sou­hai­tons connaitre le pro­gramme de chaque liste et les dif­fé­rents pro­jets qui pour­raient être réa­li­sés sur notre quar­tier, dont cha­cun s’accorde à recon­naitre qu’il est traité depuis long­temps comme le parent pauvre de notre ville.

C’est pour­quoi notre CIL nour­rit de fortes et légi­times ambi­tions pour son déve­lop­pe­ment et une amé­lio­ra­tion signi­fi­ca­tive de la qua­lité de vie des habi­tants. Il sou­haite aussi que son déve­lop­pe­ment puisse s’inscrire dans un pro­jet d’ensemble et non une simple jux­ta­po­si­tion de pro­jets épars et dis­pa­rates.

Nous publie­rons sur notre site inter­net les réponses que vous vou­drez bien nous adres­ser afin que chaque habi­tant puisse se déter­mi­ner en toute connais­sance de cause et pro­mou­voir ainsi la liste qu’il sou­hai­tera en fonc­tion des réponses obte­nues.

D’une manière géné­rale, voici les sujets qui consti­tuent notre actua­lité et sur les­quels nous sou­hai­tons des avan­cées signi­fi­ca­tives et des réa­li­sa­tions concrètes.

Nous deman­dons, pour chaque réponse, le détail du pro­jet et son calen­drier pré­vi­sion­nel de réa­li­sa­tion :

1. Réhabilitation des Aqueducs Romains, patri­moine com­mun de notre ville, et de ses abords.
Nous avions évo­qué lors de la réunion publique notre enga­ge­ment pour la réha­bi­li­ta­tion et la valo­ri­sa­tion des Aqueducs. C’est un pro­jet qui demande de réel­le­ment construire un par­te­na­riat de pro­jet et finan­cier (argent public et mécé­nat). Ce sera pour nous une prio­rité du man­dat.

2. Enfouissement des réseaux élec­triques, selon un pro­gramme plu­ri­an­nuel.
Nous sou­te­nons la néces­sité de pro­gramme plu­ri­an­nuel sur ce sujet comme sur la réha­bi­li­ta­tion ther­mique des bâti­ments com­mu­naux. Bien sûr en pro­fi­tant de l’occasion pour cumu­ler dif­fé­rents types de tra­vaux qui touchent la voi­rie, et en inté­grant l’enfouissement des réseaux.

3. Réfection com­plète de la route de la Libération, voi­rie et trot­toirs.
Sur le quar­tier de Beaunant, il nous parait indis­pen­sable de tra­vailler sur un pro­jet glo­bal qui prenne en compte les dif­fé­rents aspects : voi­rie, car­re­four, espace cyclable, apai­se­ment de la cir­cu­la­tion et jonc­tions douces avec La Gravière et Francheville, la place Ryvet et l’Aqueduc. 

4. Bande cyclable, route de Chaponost, dans le sens mon­tant
Voir notre réponse à la ques­tion 3

5. Requalification de l’entrée de ville, côté Oullins par l’aménagement du car­re­four CD 42 /CD 50.
À tra­vailler dans le cadre d’un pro­jet glo­bal de requa­li­fi­ca­tion et valo­ri­sa­tion du quar­tier. Voir notre réponse à la ques­tion 3 

6. Opération inci­ta­tive au rava­le­ment des façades par une aide finan­cière muni­ci­pale.
Actuellement nous ne pou­vons répondre à cette ques­tion. Nous avons besoin de faire un état des lieux des prio­ri­tés de réno­va­tion, réha­bi­li­ta­tion pour des copro­prié­tés dégra­dées notam­ment. Nous comp­tons nous appuyer sur la loi ALUR qui vient d’être votée, pour construire des réponses adap­tées aux situa­tions sur la com­mune.

7. Création d’un mar­ché forain, le dimanche matin place Henri. Révy.
8. Soutien actif au com­merce local.
Nous répon­dons aux deux ques­tions pré­cé­dentes ; un mar­ché fai­sant par­tie pour nous du com­merce de proxi­mité. Dans le quar­tier de Beaunant (très proche de plu­sieurs grandes sur­faces), il s’agit de tra­vailler avec les habi­tants sur leurs habi­tudes d’achat pour que les com­merces de proxi­mité puissent vivre sur le quar­tier et durer. Nous pri­vi­lé­gie­rons ce tra­vail direct avec les habi­tants et le Comité d’intérêt local pour redon­ner vie aux com­merces. 

9. Incitation forte pour un déve­lop­pe­ment immo­bi­lier du quar­tier pri­vi­lé­giant la mixité sociale, à savoir davan­tage de copro­prié­tés et de pro­prié­taires occu­pants et moins de loca­tifs.
Les anciennes réserves fon­cières du Grand Lyon sur Taffignon per­mettent d’envisager des opé­ra­tions immo­bi­lières. Nous sommes atta­chés à la mixité sociale et nous tra­vaille­rons avec les habi­tants et le CIL à cet équi­libre entre loge­ments loca­tifs sociaux, loca­tifs acces­sibles et copro­prié­tés.

10. Devenir des ter­rains Boiron.
Nous sou­hai­tons qu’un pro­jet soit tra­vaillé en concer­ta­tion avec les pro­prié­taires, la muni­ci­pa­lité et les rive­rains. Projet qui per­met de main­te­nir cette zone en zone d’activité éco­no­mique. Nous nous posons la ques­tion de la par­tie haute du ter­rain qui pour­rait être inté­grée à l’espace natu­rel de la com­mune et pour­rait accueillir un pas­sage pié­ton vers la gare de Francheville. Projet à dis­cu­ter dans le cadre de la concer­ta­tion sur le PLU‑H 

11. Projet urbain du pla­teau de Taffignon et de la future porte de Beaunant, sur l’Anneau des Sciences. Anneau des sciences : moda­li­tés de suivi avec les habi­tants.
(Nous avons regroupé les deux ques­tions concer­nant l’Anneau des Sciences)
Deux remarques : 
• Le pro­jet est condi­tionné à la construc­tion du COL. Nous savons que la com­mis­sion 21 a repoussé le pro­jet du COL au-delà de 2030. • Le coût actuel de l’anneau des Sciences est éva­lué à plus de 2,7 Mds, dans un contexte où les prio­ri­tés d’utilisation de l’argent public sont fortes et méritent débat.
Nous tra­vaille­rons l’ensemble des pro­jets à venir avec les habi­tants et dès le début du man­dat, la ques­tion de la créa­tion de la Métropole avec l’intégration des ques­tions sociale (com­pé­tences Conseil Général) nous parait prio­ri­taire. Pour ce qui concerne spé­ci­fi­que­ment l’Anneau des Sciences nous seront atten­tifs à don­ner l’ensemble des infor­ma­tions concer­nant la porte située à Beaunant et les consé­quences en termes de tra­fic et de qua­lité de l’air. 

12. Modalités de fonc­tion­ne­ment de la muni­ci­pa­lité avec le Comité d’intérêt local de Beaunant et type de par­te­na­riat envi­sagé (quels moyens notam­ment).
Dans notre pro­jet pour la com­mune nous pro­po­sons la tenue des Assises de la Démocratie Locale dès le début du man­dat.

Pour débattre et défi­nir avec les habi­tants, les asso­cia­tions (dont les CIL) les struc­tures par­ti­ci­pa­tives pérennes qu’il est indis­pen­sable de mettre en place sur la com­mune.

Nous sou­hai­tons construire un par­te­na­riat régu­lier, mettre en place une cir­cu­la­tion de l’information sur l’ensemble des pro­jets (grands et petits) tou­chants les quar­tiers, ainsi que le suivi des besoins de tra­vaux et d’aménagements. Nous vou­lons éta­blir des ren­contres régu­lières avec les élus, les ser­vices sur ces ques­tions, leur suivi et l’évaluation de ce qui a été réa­lisé. 

Nous vous remer­cions vive­ment de bien vou­loir par­ti­ci­per à nos tra­vaux et atten­dons votre réponse avec le plus grand inté­rêt.

Restant à votre écoute

Le bureau du Comité d’intérêt local de Beaunant

Comité d’intérêt local de Beaunant

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Jacqueline Verdier, Documentaliste et Citoyenne, cinquième sur la liste SainteFoyÀVENIR

Jacqueline Verdier No

“Documentaliste et for­ma­trice dans un centre de for­ma­tion d’enseignants, j’habite Sainte-Foy-lès-Lyon depuis 22 ans.
J’ai habité suc­ces­si­ve­ment Le Petit Chavril, sur­tout le quar­tier du Centre puis le Plan du Loup depuis peu. 

J’ai été très enga­gée comme parent d’élève FCPE durant la sco­la­rité de mes deux filles en pri­maire, col­lège puis lycée. Actuellement, je don­ne­rai trois mots pour carac­té­ri­ser mes centres d’intérêt dans le pro­jet de notre ville : Éducation, Emploi et Culture. 

Les valeurs que je sou­haite par­ta­ger, avec les Fidésiennes et les Fidésiens, sont la soli­da­rité au quo­ti­dien, la mise en com­mun des éner­gies des per­sonnes de quar­tier en quar­tier et construire un pro­jet de com­mune Ensemble, c’est tout pour reprendre le titre d’un roman d’Anna Gavalda.” 

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email