Archives de catégorie : Les Elu.e.s

Suivez l’activité des élu.e.s de SainteFoyÀVENIR

Renouvellement dans l’équipe des élus de SFAV

Intervention de Jacqueline VERDIER, en fin de Conseil Municipal du 3 octobre 2019,  pour annoncer sa démission d'élue

« Je souhaite vous annoncer ce soir ma Démission du Conseil Municipal

Madame le Maire, Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

Ce sont des raisons personnelles et professionnelles qui fondent mon choix.

J’ai apprécié travailler avec l’ensemble de l’équipe municipale, élus et personnels administratifs, en particulier dans le domaine du social, du scolaire et du développement durable.

J’espère avoir pu apporter une contribution positive aux projets municipaux en cours, même si nous n’étions pas toujours d’accord.

Je formule avec vous ce soir l’espoir d’un avenir encore plus solidaire, écologique et durable pour les fidésiens. […]

Je vous remercie »

C'est Hélène LEDUC qui lui succèdera pour cette fin de mandat, à partir du 25 novembre, lors du prochain Conseil Municipal.

 

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

BRÈVES VERTES DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL

 

Les débats du Conseil Municipal du mois d’octobre ont fait une très large part aux thèmes de l’écologie fortement initiés et animés par les conseillers municipaux du groupe SAINTE FOY AVENIR ; Il faut savoir que nos élus avaient déposé depuis dix jours un vœu et qu’une question orale lue en séance publique, ont été longuement Continuer la lecture de BRÈVES VERTES DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

question orale du Groupe Sainte Foy A VENIR

présentée par Jacqueline Verdier en fin de Conseil Municipal du 3 octobre :

« Nous avons été sollicités par des familles au sujet d’une demande de repas sans viande dans les cantines scolaires de la commune.

Dès 2013 la municipalité a été sollicitée par des parents pour la mise en place de repas sans viande. Cette demande a été réitérée à plusieurs reprises, par une question en Conseil D’École, des demandes formulées au moment des inscriptions, auprès de l’Adjointe à la vie scolaire, ou auprès des personnels municipaux de la cantine.

La réponse de la Mairie est toujours du même ordre « repas classiques » ou « repas sans porc » sont les deux seuls choix proposés pour l’inscription à la cantine.

Il y a même un durcissement dans les réponses apportées par écrit aux parents

La tolérance de la réponse de 2013 « les agents de restauration sont attentifs aux enfants et ne leur serviront a priori pas de viande… », devient en 2015 « à noter que les agents des écoles ont la consigne de servir aux enfants toutes les composantes du repas, sans pour autant les forcer à les consommer ». En 2018 la réponse très laconique dit « toute demande de repas autre que ceux proposés ne sera pas prise en compte »

Pourtant les crèches municipales proposent des repas sans viande

Pourtant des communes de toutes sensibilités politiques proposent des repas sans viande. C’est le cas de Chaponost, Francheville, Brignais, Pierre Bénite, Lyon, Ecully.

Cette situation de blocage municipal met les enfants, leurs parents, notamment les mamans en situation difficile vis-à-vis de l’école :

  • Des difficultés de gestion par rapport à l’activité professionnelle des parents qui ne peuvent pas inscrire leurs enfants tous les jours.
  • Une situation compliquée entre les enfants et le personnel de cantine. Les enfants se retrouvent avec de la viande dans leur assiette, qu’ils refusent de manger. Dans ce contexte la cantine n’est pas un lieu, un moment serein.
  • « Les parents sont souvent sollicités pour faire des gâteaux, mettre la main au portefeuille pour l’école, tout en étant ignorés dans leur demande. Il n’y a aucune réciprocité » Ce sont là des phrases dites par les parents.

Le nouveau contrat n’intègre pas cette demande de repas sans viande alors que le service scolaire, l’exécutif municipal est totalement informé de cette demande.

Nous vous demandons de prendre en compte cette demande simple de repas sans viande, demande gérable techniquement et qui permet que toutes les familles aient une place pleine et entière dans les cantines scolaires.  

Nous souhaitons que le contrat avec SOGERES soit aménagé pour répondre à cette demande.

Dans l’attente d’une réponse au Conseil Municipal du 3 octobre 2019. »

Madame le Maire propose qu'il soit reparlé de cette question en commission.
Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Communiqué transmis à la presse

à l’initiative des élus de trois groupes d’opposition

Ce jeudi 3 octobre, le Conseil municipal a donné lieu à un spectacle inédit.

Après avoir échangé sur 13 rapports, 2 vœux sont mis à l’ordre du jour concernant l’épandage de glyphosate sur le stade d’honneur du plan du Loup, le 4 juillet.

  • Un émanant du groupe majoritaire qui a été mis au vote, pour demander à l’État de changer la loi sur le glyphosate,
  • L’autre émanant du groupe Sainte Foy Avenir pour lequel le vote a été refusé par Mme le maire, vœu qui demandait un arrêté du Maire d’interdiction du glyphosate et l’inscription du « Zéro Phyto » dans les marchés publics et dans les conventions avec les associations.

Concernant l’épandage de glyphosate, nous avons eu quelques réponses :  Continuer la lecture de Communiqué transmis à la presse

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Pour une commune réellement zéro phytosanitaire

 

Sainte Foy A VENIR a proposé un vœu au sujet de l’épandage de Glyphosate qui a eu lieu en juillet dernier  sur le terrain de sport du Plan du  Loup.

Ce vœu permettait de revenir sur cette question. Notre commune, déclarée Zéro Phyto, a laissé l’entreprise, Continuer la lecture de Pour une commune réellement zéro phytosanitaire

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

La Maison brûle

 

Article du Groupe SAINTE FOY A VENIR pour la Tribune libre du Mosaïque n° 156- texte  co-écrit par Serge Replumaz et Jacqueline Verdier

La maison brûle !

En 2002 à Johannesburg au sommet de la terre, Jacques Chirac, à propos du réchauffement climatique, lançait son fameux « NOTRE MAISON BRULE ».

En 2019, soit 17 ans plus tard, le constat est le même et en plus nous regardons toujours ailleurs ! Prenons l’exemple du fameux terrain d’honneur du Plan du Loup qui va passer d’une surface engazonnée à un matériau synthétique à base de pneus soi-disant français recyclés. Or ce type de revêtement pose des problèmes de santé avec plus de blessures, brulures et d’articulations sursollicitées surtout chez nos jeunes qui seront les premiers utilisateurs. 800 000€ tous les dix ans pour refaire ce revêtement qui se détériore au fil du temps, en coût global c’est une aberration. Ces granulats encapsulés en « vert » ne poseraient pas de problème de transfert chimique d’éléments malsains dans le sol, ni de problème de réchauffement. Cela rappelle étrangement le nuage de Tchernobyl qui, comme par miracle, s’arrêtait aux frontières françaises en 1986. En plus, en rajoutant 80 000€ pour l’éclairage sans respecter nos trames vertes et noires, c’est éclairant !

Alors oui, en tant qu’élus responsables, il faut appliquer le principe de précaution et mettre en œuvre des solutions qui préserve l’environnement.

Cerise sur le gâteau, en question au Conseil Municipal du 4 juillet, nous proposions des solutions en utilisant des granulats à base de matériau naturel type « liège », nous demandions pour atténuer les risques de surchauffe, d’entourer le terrain de végétations pour ombrager celui-ci. L’adjoint a rejeté nos propositions d’un revers de main comme s’il plaidait devant la Cour.

Alors oui, les effets de manches et de voix sont de belles pirouettes « verbales », mais nous attendons des actes de la majorité en cohérence avec leurs engagements. Engagements de respect de l’Environnement d’actions Développement Durable pour nos enfants, sur lesquels ils ont été élus.

Quand, en plus la majorité municipale pour retirer le gazon, acte qui doit être fait de manière mécanique, se permet de laisser l’entreprise utiliser du glyphosate alors qu’elle annonce être une commune « zéro phyto » et pollue les propriétés voisines, l’eau et le sol, nous sortons notre carton rouge et nous vous informons.

Serge Replumaz / Jacqueline Verdier / André Valentino

http://www.saintefoyavenir.org/  saintefoyavenir@gmail.com

 

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Chronique du Conseil Municipal du 4 juillet 2019

Lors de ce conseil André Valentino était exceptionnellement absent pour raisons familiales ainsi que Jacqueline Verdier pour cause d’angine. Serge Replumaz est donc intervenu sur les rapports.


Au début de chaque CM le procès-verbal de la séance précédente doit être adopté

Deux remarques de S.R. sur ce Procès-verbal :

Page 28 – il manquait la totalité de l’intervention de Monsieur Bavozet qui présentait le contenu du rapport sur le prix et la qualité du service public de prévention et gestion des déchets ménagers. Dans cette intervention, l’élu de la majorité annonçait que la municipalité fournirait aux fidésiens gratuitement et à leur demande, du broyat de bois.

Page 29 – vous me faites dire « des broyeurs de bois » Il s’agit bien de « broyat de bois ». Le broyat étant un nom masculin qui est le produit issu du broyage. Le broyeur quant à lui, permettant d’obtenir par action mécanique ce fameux broyat.

Intervention du Maire en réponse qui suppose que le micro de l’adjoint était coupé !!! Continuer la lecture de Chronique du Conseil Municipal du 4 juillet 2019

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

On sort le carton rouge !

Jeudi 4 juillet 2019 :  Midi. Terrain d’honneur du plan du Loup : Glyphosate et Médiator vert !!!

Ce jour – là, une information conjointe de la mairie de Ste Foy et de l’entreprise Greenstyle annonçait aux riverains du terrain d’honneur le démarrage des travaux de remplacement du gazon naturel par un « gazon synthétique », pour le lundi 8 juillet. S’excusant par avance des désagréments à craindre en matière de pollution de l’environnement par le bruit des engins et les poussières des terres soulevées.

C’était malheureusement sans prévenir des travaux préparatoires du chantier opérés ce jeudi 4 juillet, entre 11h et 13h30.  A savoir : un épandage massif de glyphosate (ERLA SUPER 360) combiné à un adjuvant, le MEDIATOR VERT, permettant de limiter un éventuel lessivage par une pluie d’orage, sur les deux terrains de foot et de rugby. Continuer la lecture de On sort le carton rouge !

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

CONFÉRENCE DE PRESSE – STADE DU PLAN DU LOUP

stade Plan du Loup 8/07/19-conférence de presse

Ce lundi 8 juillet 2019 à midi, une conférence de presse a eu lieu au stade du PLAN du LOUP suite à l’épandage de GLYPHOSATE et de MEDIATOR VERT sur le stade d’honneur (et le terrain le jouxtant)
dont le chantier vient de démarrer.

Madame BUFFIERE (correspondante locale du Progrès), un journaliste de LYON MAG, Monsieur le député Cyril ISAAC-SIBILLE, Yvette LATHUILIERE et Serge REPLUMAZ conseillers municipaux d’opposition, Jean-Yves BARBIER Président de l’AGUPE,  accompagné de Michel LATHUILIERE également de l’AGUPE, et Philippe JUSOT de l’Association SAINTE FOY AVENIR étaient présents, ainsi que Monsieur SARRON (directeur de cabinet de Madame le Maire) en qualité d’observateur.

Jean-Yves BARBIER nous explique que des habitants, propriétaires de  la maison voisine du stade du PLAN DU LOUP et du terrain en contrebas du site, ont été indisposés par des odeurs et
des irritations. Le voisin est sorti de son domicile, et s’est aperçu qu’un engin de l’entreprise GREENSTYLE aspergeait le terrain en herbe mitoyen du sien. Le voisinage a  donc joué le rôle d’alerte sur
cette affaire et nous tenons à l’en remercier. Continuer la lecture de CONFÉRENCE DE PRESSE – STADE DU PLAN DU LOUP

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Tribune libre – Mosaïque juillet 2019

 

 

Démocratie participative  :  à mettre en place, d’urgence !

Faisons le rêve d’un changement profond de notre mode de gouvernance municipal.

Les choses sont simples. Depuis 2014, tout est cadenassé par une majorité qui goûte peu le partage des responsabilités, la concertation ou tout simplement l’échange avant la prise de décisions. Alors oui, rêvons d’une ville qui pratique la démocratie participative et qu’enfin, les lignes bougent ! Continuer la lecture de Tribune libre – Mosaïque juillet 2019

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email