Compte rendu de la réunion sur les Rythmes Scolaires

Comment articuler la vie de l’enfant
et la vie de l’élève ?

La liste SainteFoyÀVENIR
a organisé le 21 février
une réunion publique
sur la question de la mise en place de
la réforme des rythmes scolaires
à Sainte-Foy-lès-Lyon.

À la différence de la Municipalité sortante, nous n’abordons pas la question des rythmes scolaires sous l’angle de nouveaux créneaux horaires à remplir, imposés par l’État, trop coûteux pour la commune et en sollicitant les associations comme des prestataires.

La Liste SainteFoyÀVENIR aborde la question dans une logique globale des rythmes de l’enfant et des rythmes de l’élève re-situé dans son environnement éducatif.

Trois lieux pour l’éducation :
• La famille
• L’école
• La rue, au sens symbolique du terme pour signifier tout ce qui est « au dehors » des deux espaces précédents.

Pour débatte avec ces trois pôles éducatifs, la Liste SainteFoyÀVENIR a invité un enseignant, un animateur représentant une Fédération d’Éducation Populaire, et un parent pour témoigner de leur rôle auprès des enfants, et de leurs relations entre partenaires éducatifs.

Michel Develay, Professeur émérite des universités, a apporté son éclairage sur ces questions en les reliant à la loi de refondation de l’école.

Éduquer et instruire
Tout l’enjeu de l’éducation réside dans la cohérence que les adultes sont en capacité de construire autour de l’enfant, pour lui permettre de faire ses choix. C’est cette cohérence que doit rechercher un Projet Éducatif de Territoire, et c’est en travaillant avec les familles, l’école et les associations, que la SainteFoyÀVENIR s’engage à élaborer une politique éducative ambitieuse sur le territoire de la commune.

L’éducation familiale est un des piliers de la formation d’un enfant. Mais l’un des facteurs déterminant dans la construction de la personnalité adulte de l’individu, c’est le dialogue et l’échange qui peut exister dans la famille, quel que soit le milieu social de l’enfant. Les familles souples où l’on explore, l’on anticipe et où les parents ont le souci d’un renforcement positif pour leurs enfants contribuent activement à leur épanouissement.

La loi de Refondation de l’école est une formidable opportunité pour questionner à nouveau le fonctionnement de l’école et ses liens avec les autres acteurs éducatifs.

Et l’on reparle de l’éducation populaire
L’éducation populaire peut et doit contribuer à la découverte, l’acquisition de savoirs faire et de savoirs être, d’un socle de connaissances et de compétences, de culture d’ouverture à l’autre auquel les enfants doivent se confronter dans la perspective de leur vie d’adultes. Celles-ci peuvent être appréhendées dans le temps scolaire, ou en dehors de l’école. L’important est de concevoir la cohérence et la continuité entre ces différents temps de l’enfant.

À l’échelle d’une commune, cette cohérence ne peut se construire que dans une démarche partagée, partenariale associant les parents, les enseignants et les associations. Ce seront des contrats de projets qu’il faudra construire avec les associations qui le souhaitent dans la perspective de favoriser chez les enfants tout au long de leur parcours scolaire, l’éveil, la connaissance d’eux-mêmes et des autres, la curiosité, la découverte et les apprentissages, la compréhension du monde dans lequel ils sont amenés à vivre.

Pour que cette réforme puisse bénéficier à tous, les activités durant le temps libéré seront gratuites. La gratuité est un des fondements de l’école républicaine, et elle sera le fondement de l’organisation de la réforme des rythmes scolaires à Sainte-Foy-lès-Lyon. C’est un choix budgétaire que nous privilégierons.

La liste SainteFoyÀVENIR

cropped-Ban-MC-Rythmes-Scolaire11.jpg

rythmes_scolaire_01rythmes_scolaire_02rythmes_scolaire_03rythmes_scolaire_04rythmes_scolaire_05rythmes_scolaire_06rythmes_scolaire_07rythmes_scolaire_08rythmes_scolaire_09rythmes_scolaire_10

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Compte-rendu de la soirée Initiative Femmes

Nous étions une cinquantaine ce jeudi 6 mars, lors de notre « Initiative Femmes » qui a permis d’échanger, de débattre sur la place et les difficultés rencontrées par les femmes dans la cité.

La question du rapport hommes/femmes dans la cité est transversale. Elle se pose à la fois dans les domaines professionnels, éducatifs, familiaux, sociaux. Beaucoup de ces domaines sont, au moins en partie, du ressort de la commune, pour peu qu’elle ait la volonté de s’en saisir.

Nous avons abordé ces questions avec la médiation du « Théâtre Forum » qui a mis en scène trois situations que nous avons pu jouer et rejouer au gré des interventions du public.

1.
La première a abordé la banalisation de la violence sexiste, qu’elle soit verbale, ou symbolique. Cela peut aller de la remarque graveleuse sous couvert d’humour potache à l’humiliation. Il nous est apparu qu’une des façons de lutter contre ces violences passait par l’éducation, l’apprentissage de la différence, de l’Autre, de faire comprendre la portée de ses actes. 

2.
La deuxième a traité des discriminations dans le monde du travail et des inégalités de traitement. Le jeu a mis en évidence le poids des stéréotypes et la difficulté à faire valoir le seul critère des compétences lors de l’embauche, de l’attribution des responsabilités ou de la rémunération.

3.
La troisième saynète a interrogé la « parité » en politique. Cette exigence de parité en politique est un moyen de rééquilibrer les choses, de lutter contre les clichés, d’affirmer que la compétence n’est pas une histoire de chromosomes et qu’il faut des hommes et des femmes pour une gestion équilibrée de la cité. Notons que, c’est une grande première à Sainte-Foy, il y a pour cette élection autant de femmes que d’hommes en position de tête de liste, sans doute le signe que des choses bougent, même à Sainte-Foy.

Les débats que nous avons pu avoir sont revenus sur des questions très concrètes. 

Les femmes âgées, isolées, en perte d’autonomie :
Nicole a rappelé que les pensions de retraite de femmes sont très inférieures à celle des hommes, pour un ensemble de raisons : carrières incomplètes, revenus salariaux moindres, etc.

Notre liste préconise que le CCAS (centre communal d’action sociale) fournisse une aide la plus complète aux femmes, pour connaître leurs droits en la matière. 

La violence faite aux femmes : Une femme sur dix subit des violences et une femme sur trois subira au moins une fois au cours de sa vie des violences sexistes (de tout type).

L’équipe sortante a formé le personnel pour repérer les victimes potentielles. Cette meilleure vigilance est un bon point, mais on peut aller plus loin :
1. En développant la prévention par l’éducation, en formant le personnel extérieur sur les questions d’inégalités femmes/hommes
2. En renforçant le repérage : étendre et donner plus de moyens au groupe de travail municipal en place sur ce sujet. 
3. En développant, avec l’aide des associations, les possibilités d’accueils d’urgence pour protéger et abriter les personnes victimes de violence conjugale.

La lutte contre le sexisme et la dévalorisation de la place et du travail des femmes.

1.
Nous préconisons de créer au sein de la Mairie une « Mission Égalité » conduite par un(e) adjoint-e. Cette mission aura pour but de repérer et de lutter contre les discriminations au sein du personnel municipal et dans la ville, d’activer les dispositifs de sensibilisation, d’information, d’accompagnement, de formations nécessaires.

2.
Ouvrir, en particulier pour les femmes qui seraient à des postes peu qualifiés, des perspectives de formation et de promotions professionnelles.

3.
Lutter contre le sexisme dans tous les domaines de la vie : éducation, enseignement, sport.

L’accès à la contraception, le droit à l’avortement… :
le rôle d’une municipalité est d’assurer le relais entre les habitants et les associations compétentes comme le planning familial, mettre à disposition des lieux d’écoute, de partage d’expérience en lien avec la Mission Égalité.

Du travail en perspective…

La Liste SainteFoyÀVENIR

Rencontrons-Nous ! Débat participatif : Initiative Femmes

Isabelle Piot et Monique Cosson initative_femmes_03 initative_femmes_04 initative_femmes_05 initative_femmes_06 initative_femmes_08 initative_femmes_09 initative_femmes_10 initative_femmes_11 initative_femmes_13 initative_femmes_14 initative_femmes_15 initative_femmes_16 initative_femmes_17 initative_femmes_02 initative_femmes_07 initative_femmes_12

La Liste SainteFoyÀVENIR

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Quelques photos récentes d’une opération « contact citoyen-ne-s » sur le marché des Provinces et place St-Luc

Voici quelques photos d’une de nos nombreuses opération « Contact Citoyen-ne-s ». Nous étions quelques-uns sur le marché des Provinces et sur la place St-Luc pour parler et entendre les Fidésien-ne-s. Parce que nous voulons mettre en place le dialogue effectif et la démocratie participative à Sainte-Foy-lès-Lyon, nous restons forcément accessibles à toutes et à tous.

sfav_provinces_00 sfav_provinces_01 sfav_provinces_02 sfav_provinces_04 sfav_provinces_05 sfav_provinces_06 sfav_provinces_07 sfav_provinces_08 sfav_provinces_10 sfav_provinces_11 sfav_provinces_12 sfav_provinces_13 sfav_provinces_14 sfav_provinces_15 sfav_provinces_17 sfav_provinces_03 sfav_provinces_09 sfav_provinces_16

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Jeudi 27 février à 20 h, Réunion Publique de Quartier : Chantegrillet–La Plaine.

Dans la Continuité du tour de Sainte-Foy-lès-Lyon de notre liste SainteFoyÀVENIR, nous serons, le jeudi 27 février à 20 h, à la rencontre des habitants du quartier Chantegrillet—La Plaine.

Lors de cette réunion publique, nous parlerons avec vous du réaménagement de votre quartier en particulier et de notre travail collectif de propositions pour Sainte-Foy-lès-Lyon en général.

Venez nombreux, invitez vos proches, nous comptons sur vous, nous comptons avec vous.

Rendez-vous à 20 heures, ce jeudi
à l’école Chantegrillet,
20, rue Laurent Paul

La liste SainteFoyÀVENIR autour de Monique Cosson, pour Sainte-Foy-lès-lyon solidaire et citoyenne.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Initiative Femmes, le jeudi 6 mars, salle du Centre, 48, bd. Baron du Marais

Rencontrons-Nous ! Débat participatif : Initiative Femmes

La liste SainteFoyÀVENIR
à le plaisir de vous inviter à l’événement
Initative Femmes,
le jeudi 6 mars à 20 h,
Salle du Centre, 
48, boulevard Baron du Marais à Sainte-Foy-lès-Lyon

Nous débattrons tous ensemble sur les thèmes suivants :

L’égalité entre les hommes et les femmes est-elle la condition sine qua non du développement économique, social et personnel ?

Modes de vie, modes de garde, éducation et vie professionnelle : égalité, indépendance et épanouissement ?

Les femmes se sentent-elles libres de circuler dans l’espace public ?
Les femmes engagées en politique, dans la vie associative ? 

Parlons de l’égalité des droits et de l’égalité des chances à partir d’une présentation de Théâtre Forum de la compagnie Tenfor qui pratique une méthodologie novatrice en s’appuyant sur le théâtre interactif pour faciliter la circulation de la parole et donc la participation de toutes et tous.

C’est avec vous que nous construisons le Sainte-Foy-lès-Lyon de demain, venez nombreux.

Cet événement sera suivi d’un moment convivial.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email
initiative_jeunes_04

Initiatives Jeunes : le compte rendu de cet événement

 
Ce dimanche 16 février, les membres de la liste SainteFoyÀVENIR ont échangé avec les jeunes Fidésiens autour de leurs préoccupations : petits boulots, engagements associatifs, attentes en termes de loisirs, déplacements, manière de vivre la ville ; les sujets abordés ont été nombreux et autant de points de vue enrichissants.
Nous n’étions pas dans un discours des adultes en direction des jeunes mais dans de courtes mises en scène de situations qui les impliquaient ayant pour but de libérer et de faire circuler une libre prise de parole : un exercice utile de démocratie participative.
Une forme de rencontre et d’échanges interactifs qui a véritablement permis la participation de toutes et tous.

Plusieurs thèmes importants ont été évoqué par les jeunes fidésiens ; ces problématiques rejoignent les propositions de notre liste et nous incitent à aller plus loin : 

> La possibilité de se loger sur Sainte-Foy-Lès-Lyon reste difficile. Nous avançons la nécessité de construire des projets d’habitats intergénérationnels, d’habitats partagés et d’augmenter le nombre de logements sociaux.

> Les jeunes ont émis le souhait de pouvoir mettre en œuvre leurs projets, avec le soutien d’adultes, mais laissant cependant une grande part à l’autonomie. Ce constat renforce notre volonté de rassembler les acteurs concernés sur des sujets d’intérêt général, en l’occurrence permettre l’implication des jeunes dans des projets avec un véritable accompagnement sur les moyens, les contraintes et la dynamique collective pour y arriver ; leur permettre de se responsabiliser, en leur laissant la possibilité de se tromper, d’apprendre et de continuer grâce à un accompagnement bienveillant. 

> Des envies d’espace de rencontres, de convivialité qui mélangent les jeunes d’horizons différents. En prenant l’exemple d’autres communes, (exemple donnés par les jeunes présents à l’Initiative) montrent la nécessité et la possibilité pour la commune de renforcer le lien social qui unit la jeunesse d’une commune. Cet aménagement serait également un remède pour les jeunes en mal être, qui éprouveraient le besoin de trouver des professionnels à leur écoute.

> La difficulté de trouver du travail qualifié ou même de simples petits boulots. Les jeunes Fidésiens ont déploré le manque de perspectives d’emploi dans leur commune tout en montrant une véritable envie de se confronter au monde de l’entreprise, de se former et d’acquérir une expérience professionnelle. SainteFoyÀVENIR a évoqué sa proposition d’une Maison de l’Emploi et de l’Entreprenariat où chaque fidésien, et particulièrement la jeunesse, pourra rencontrer du personnel qualifié chargé de l’information, de l’orientation et de l’insertion professionnelle possible à l’échelle de la commune.

Vous l’aurez compris, ce fut un dimanche après-midi fécond qui s’est pour autant terminé de façon conviviale avec de délicieuses crêpes et du cidre. Un grand merci à Gilles Fischez qui a animé ce moment théâtre-forum pour la liste SainteFoyÀVENIR.

 
initiative_jeunes_02 initiative_jeunes_03 initiative_jeunes_04 initiative_jeunes_05
Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email