Communiqué d’avant second tour d’Isabelle Piot, socialiste et troisième de la liste SainteFoyÀVENIR

Isabelle Piot

Bonjour à toutes et à tous,

Nous avons entendu pendant la campagne :
– Pourquoi deux listes à Gauche à Sainte-Foy-lès-Lyon ? 
– Pourquoi la Gauche part-elle divisée ?
Nous y avons répondu par le biais d’un communiqué, autour de la question du Rassemblement conçu de manière totalement différente entre les deux listes en question.
Le vote des électeurs a tranché. 

 On entend maintenant :
– La liste SainteFoyÀVENIR, c’est une liste écolo, une liste EELV.
Ça pourrait, mais, en fait ce n’est pas cela ou plus exactement, ce n’est pas que cela. 

Notre Tête de liste est EELV, sans conteste, et nous l’assumons très bien, mais en même temps, la liste n’est pas une liste EELV.  

SainteFoyÀVENIR est une liste qui rassemble des gens de gauche et des écologistes.
Nous n’avons pas eu l’investiture socialiste, mais je ne dirai pas que nous sommes au-dessus, en dehors des partis. C’est bien parce qu’il y a eu au départ des partis que notre liste a pu se construire, et c’est bien parce qu’il y a eu d’autres personnes engagées à d’autres niveaux qu’elle a pu s’élargir, s’enrichir. 

Nous n’avons pas mis en avant les partis sur cette liste, et pour cause, mais pour autant nous ne sommes pas sur une liste apolitique, comme certaines listes de droite se plaisent à le dire. 

Nous avons des valeurs, des principes des orientations partagées autour de la solidarité, de la citoyenneté et de l’écologie qui nous relient entre nous. 

Nous avons su construire autre chose qu’une simple addition de composantes politiques. Nous avons su inventer un mode de fonctionnement où chacun s’y retrouve, avec des compromis que chacun a dû faire. Ce que nous y gagnons est largement plus important. 

Nous ne fonctionnons pas en suivant les directives « d’un chef », d’une Tête de liste. Toute cette campagne Municipale est portée collectivement. Toutes les décisions importantes sont débattues au sein du comité de campagne, tous les choix sont partagés. 

À partir de la mobilisation de personnes d’horizons différents partageant les mêmes valeurs, et de la désignation interne qui a été un moment fondateur, nous avons su d’une part, respecter le résultat démocratique et se mettre au travail loyalement (j’ose le dire), et d’autre part, Monique Cosson, une fois désignée, a su prendre en compte les forces en présence dans ce rassemblement (les différents partis, les associatifs, les citoyen-ne-s), et a voulu et su impulser une démarche collégiale.

Notre slogan s’est  imposé de lui-même et reflète la réalité de notre liste : La force du collectif. 

Je voudrais, aujourd’hui, remercier Monique Cosson, d’avoir respecté les forces en présence, d’avoir respecté les accords et les principes définis dès le début, d’avoir su impulser cette dynamique collective. C’est ce qui a permis de construire de la confiance, de l’estime entre nous et de l’exigence réciproque, et c’est pour moi l’un des fondements de la dynamique de notre liste. 

Cela, allié à un travail important des uns et des autres (que ce soit dans la réflexion, et l’élaboration des contenus du programme, dans la diffusion des tracts, les marchés, les porte-à-porte, etc.) chacun à sa mesure, en fonction de ses disponibilités.

C’est cette mobilisation de chacun à son niveau qui fait la caractéristique de cette liste de travail, de cette campagne et qui a permis une présence forte sur le terrain.

C’est notre ancrage collectif sur le territoire de la commune qui fait que nous avons résisté à la Droite. 

La liste de SainteFoyÀVENIR est, non seulement la seule liste de Gauche pour ce second tour, mais une Gauche au travail et rassemblée autour d’une dynamique forte qui nous porte tout au long de cette campagne et qui sera la colonne vertébrale du rassemblement de la gauche et des écologistes pour le mandat à venir. 

Je pense que ce qui est important n’est pas de savoir si le PS devait ou devrait être devant EELV ou non, mais, vu les forces de Droite en présence sur la commune, que la Gauche et les écologistes soient rassemblés. 

Et ce rassemblement nous l’incarnons, nous le vivons, il nous faut maintenant le partager avec le plus grand nombre possible sur notre commune. 

Isabelle PIOT

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *