Communiqué transmis à la presse

à l’initiative des élus de trois groupes d’opposition

Ce jeudi 3 octobre, le Conseil municipal a donné lieu à un spectacle inédit.

Après avoir échangé sur 13 rapports, 2 vœux sont mis à l’ordre du jour concernant l’épandage de glyphosate sur le stade d’honneur du plan du Loup, le 4 juillet.

  • Un émanant du groupe majoritaire qui a été mis au vote, pour demander à l’État de changer la loi sur le glyphosate,
  • L’autre émanant du groupe Sainte Foy Avenir pour lequel le vote a été refusé par Mme le maire, vœu qui demandait un arrêté du Maire d’interdiction du glyphosate et l’inscription du « Zéro Phyto » dans les marchés publics et dans les conventions avec les associations.

Concernant l’épandage de glyphosate, nous avons eu quelques réponses : 

  • Oui : TOUS les contrats de la Ville stipulent la non utilisation de glyphosate. 
  • Non : le contrat avec la société d’espaces verts Greenstyle ne mentionnait cependant pas la non utilisation de glyphosate. Pour quelle raison ? 
  • Non : Mme le maire a déclaré n’avoir pas été informée par cette société de l’utilisation de ce produit. 

Nous regrettons que Madame le Maire ait coupé le micro à l’opposition à plusieurs reprises pendant ce débat qui aurait dû être ouvert, et son choix de ne pas mettre au vote les deux vœux présentés en Conseil.

Nous condamnons les propos d’un membre de la majorité qui a qualifié d’autistes les élus de l’opposition.

Nos 3 groupes souhaitent se démarquer de ces pratiques d’un autre âge reposant sur l’autocratisme et la stigmatisation.

 

Groupe SAINTE FOY DÉMOCRATIQUE, 

Groupe AGIR AVEC VOUS,

Groupe SAINTE FOY AVENIR

 

(Article L2121-29 du Code général des collectivités territoriales

Le conseil municipal règle par ses délibérations les affaires de la commune.

Il donne son avis toutes les fois que cet avis est requis par les lois et règlements, ou qu’il est demandé par le représentant de l’État dans le département.

Lorsque le conseil municipal, à ce régulièrement requis et convoqué, refuse ou néglige de donner avis, il peut être passé outre.

Le conseil municipal émet des vœux sur tous les objets d’intérêt local)

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

5 réflexions sur « Communiqué transmis à la presse »

  1. Votre vœu était il légal? Manifestement la Préfecture du Rhône semblait dire que non d’après les échange lors du CM….

    1. comme vous êtes la seconde personne à nous interroger sur ce sujet, je vous invite à consulter les 2 réponses faites précédemment par des interlocuteurs différents.
      cordialement

  2. Au-delà de la polémique pour ou contre l’utilisation du glyphosate sur le stade du Plan du Loup, il est surprenant de constater le mépris du maire et de son équipe sortante envers l’opposition municipale.

    Je trouve particulièrement choquant que la personne gérant les micros puisse avoir le pouvoir de couper le son… L’on se croirait à Levallois-Perret chez les Balakany (vu sur BFM cette semaine)… Belle pratique de la démocratie. Je vous laisse méditer…

    Je trouve particulièrement exécrable de traiter l’opposition Républicaine et démocrate d’autiste.

    Ce terme est, d’une part, particulièrement irrespectueux envers les personnes atteintes de ce handicap. L’utiliser ainsi est proprement scandaleux au sein d’une représentation de la République démocratique. C’est, d’autre part, l’hôpital qui se fiche de la solidarité (sic). En effet, qui se soucie si peu de l’environnement de sa commune qu’aucune étude précise n’est faite sur une action concernant un lieu où de très jeunes enfants vont pratiquer de nombreux sports… Est-ce un travail sérieux ? Souhaitons-nous une ville dirigée de cette manière ? Voulons-nous vivre dans une commune gérée avec autant de légèreté.

    Ne nous inquiétons pas pour autant. Ce genre d’attitude est typiquement symptomatique du terreau dont est issue la majorité municipale sortante. La fin justifie les moyens… Je souhaite simplement que votre liste mette en place une nouvelle façon de gérer notre ville afin de pouvoir sortir du XIXe siècle pour enfin pouvoir entrer dans le XXIe siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.