Communiqué transmis à la presse

à l’i­ni­tia­tive des élus de trois groupes d’op­po­si­tion

Ce jeudi 3 octobre, le Conseil muni­ci­pal a donné lieu à un spec­tacle inédit.

Après avoir échangé sur 13 rap­ports, 2 vœux sont mis à l’ordre du jour concer­nant l’épandage de gly­pho­sate sur le stade d’honneur du plan du Loup, le 4 juillet.

  • Un éma­nant du groupe majo­ri­taire qui a été mis au vote, pour deman­der à l’État de chan­ger la loi sur le gly­pho­sate,
  • L’autre éma­nant du groupe Sainte Foy Avenir pour lequel le vote a été refusé par Mme le maire, vœu qui deman­dait un arrêté du Maire d’interdiction du gly­pho­sate et l’inscription du « Zéro Phyto » dans les mar­chés publics et dans les conven­tions avec les asso­cia­tions.

Concernant l’épandage de gly­pho­sate, nous avons eu quelques réponses : 

  • Oui : TOUS les contrats de la Ville sti­pulent la non uti­li­sa­tion de gly­pho­sate. 
  • Non : le contrat avec la société d’espaces verts Greenstyle ne men­tion­nait cepen­dant pas la non uti­li­sa­tion de gly­pho­sate. Pour quelle rai­son ? 
  • Non : Mme le maire a déclaré n’avoir pas été infor­mée par cette société de l’utilisation de ce pro­duit. 

Nous regret­tons que Madame le Maire ait coupé le micro à l’opposition à plu­sieurs reprises pen­dant ce débat qui aurait dû être ouvert, et son choix de ne pas mettre au vote les deux vœux pré­sen­tés en Conseil.

Nous condam­nons les pro­pos d’un membre de la majo­rité qui a qua­li­fié d’autistes les élus de l’opposition.

Nos 3 groupes sou­haitent se démar­quer de ces pra­tiques d’un autre âge repo­sant sur l’autocratisme et la stig­ma­ti­sa­tion.

Groupe SAINTE FOY DÉMOCRATIQUE, 

Groupe AGIR AVEC VOUS,

Groupe SAINTE FOY AVENIR

(Article L2121-29 du Code géné­ral des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales

Le conseil muni­ci­pal règle par ses déli­bé­ra­tions les affaires de la com­mune.

Il donne son avis toutes les fois que cet avis est requis par les lois et règle­ments, ou qu’il est demandé par le repré­sen­tant de l’État dans le dépar­te­ment.

Lorsque le conseil muni­ci­pal, à ce régu­liè­re­ment requis et convo­qué, refuse ou néglige de don­ner avis, il peut être passé outre.

Le conseil muni­ci­pal émet des vœux sur tous les objets d’in­té­rêt local)

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

5 réflexions sur « Communiqué transmis à la presse »

  1. Au-delà de la polé­mique pour ou contre l’utilisation du gly­pho­sate sur le stade du Plan du Loup, il est sur­pre­nant de consta­ter le mépris du maire et de son équipe sor­tante envers l’opposition muni­ci­pale.

    Je trouve par­ti­cu­liè­re­ment cho­quant que la per­sonne gérant les micros puisse avoir le pou­voir de cou­per le son… L’on se croi­rait à Levallois-Perret chez les Balakany (vu sur BFM cette semaine)… Belle pra­tique de la démo­cra­tie. Je vous laisse médi­ter…

    Je trouve par­ti­cu­liè­re­ment exé­crable de trai­ter l’opposition Républicaine et démo­crate d’autiste.

    Ce terme est, d’une part, par­ti­cu­liè­re­ment irres­pec­tueux envers les per­sonnes atteintes de ce han­di­cap. L’utiliser ainsi est pro­pre­ment scan­da­leux au sein d’une repré­sen­ta­tion de la République démo­cra­tique. C’est, d’autre part, l’hôpital qui se fiche de la soli­da­rité (sic). En effet, qui se sou­cie si peu de l’environnement de sa com­mune qu’aucune étude pré­cise n’est faite sur une action concer­nant un lieu où de très jeunes enfants vont pra­ti­quer de nom­breux sports… Est-ce un tra­vail sérieux ? Souhaitons-nous une ville diri­gée de cette manière ? Voulons-nous vivre dans une com­mune gérée avec autant de légè­reté.

    Ne nous inquié­tons pas pour autant. Ce genre d’attitude est typi­que­ment symp­to­ma­tique du ter­reau dont est issue la majo­rité muni­ci­pale sor­tante. La fin jus­ti­fie les moyens… Je sou­haite sim­ple­ment que votre liste mette en place une nou­velle façon de gérer notre ville afin de pou­voir sor­tir du XIXe siècle pour enfin pou­voir entrer dans le XXIe siècle.

    1. comme vous êtes la seconde per­sonne à nous inter­ro­ger sur ce sujet, je vous invite à consul­ter les 2 réponses faites pré­cé­dem­ment par des inter­lo­cu­teurs dif­fé­rents.
      cor­dia­le­ment

Répondre à EGg Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.