Monique Cosson, Éducatrice spécialisée et Écologiste, première de la liste SainteFoyÀVENIR

Monique Cosson juste après le débat sur Télé Lyon Métropole entourée des candidats et soutiens de la liste présents ce jour-là.
Monique Cosson juste après le débat sur Télé Lyon Métropole entou­rée des can­di­dats et sou­tiens de la liste pré­sents ce jour-là.

“Je réside à Sainte-Foy-Lès-Lyon depuis 25 ans. Mon com­pa­gnon et moi sommes ins­tal­lés avec nos deux pre­miers enfants dans le quar­tier Provinces Chavril en juillet 1989. Notre troi­sième enfant est née à Sainte-Foy-lès-Lyon quelques années plus tard.

C’est dans ce quar­tier que j’ai com­mencé à m’impliquer dans la vie com­mu­nale, au tra­vers d’une asso­cia­tion de parents d’élèves. Une impli­ca­tion qui a duré de nom­breuses années, en pre­nant la res­pon­sa­bi­lité de pré­si­dente de la FCPE, en pri­maire puis plus tard au col­lège. 

J’ai éga­le­ment par­ti­cipé à la créa­tion et à l’animation d’un Inter FCPE sur la com­mune. 

J’ai aussi tra­vaillé au sein des Amicales Laïques dans les écoles de mes enfants.

Après la fer­me­ture de la biblio­thèque des Provinces en 1993, j’ai rejoint le Comité de quar­tier des Provinces-Chavril qui a vu le jour à cette occa­sion. 

C’est à par­tir du Comité de quar­tier que je me suis impli­quée dans la créa­tion de la Bibliothèque asso­cia­tive Point Lecture qui a ouvert en 1999 ; dont j’ai été pré­si­dente jusqu’à 2003. Bibliothèque de proxi­mité qui a main­te­nant 15 ans. 

C’est encore un groupe du Comité de quar­tier Provinces-Chavril qui a construit et porté le pro­jet de Ludothèque pour la com­mune de Sainte-Foy-lès-Lyon. 

Kidijeux a pris son auto­no­mie depuis bien­tôt trois ans, après deux ans d’accompagnement avec une ludo­thé­caire de Quai des Ludes.

Je conti­nue à être pré­sente au CA de ces trois asso­cia­tions qui portent cha­cune à leur manière un pro­jet d’intérêt géné­ral en menant des actions de proxi­mité qui ren­forcent le lien social et jouent un rôle édu­ca­tif et cultu­rel.

En 2012, 2013 un groupe inter asso­cia­tif a vu le jour. Là encore à par­tir d’une pro­po­si­tion du Comité de Quartier. Le groupe Brûlet (CIL Provinces, AGUPE, Point Lecture asso­cia­tif, Haut com3’pom, Kidijeux) qui a tra­vaillé sur un objet com­mun : le parc du quar­tier. Un état des lieux et des usages a été réa­lisé, une bro­chure de pré­sen­ta­tion du parc a été pro­duite et une soi­rée d’animation au sein du Brûlet a per­mis de faire mieux connaitre et vivre cet espace com­mun. 

Cette impli­ca­tion mili­tante m’a amené à inté­grer une liste muni­ci­pale de gauche en 2001. 

J’ai inté­gré le Conseil Municipal fidé­sien en juillet 2003.

C’est en 2005 que j’ai choisi d’adhérer au parti Les Verts. 

En 2008 j’ai conduit une liste muni­ci­pale « Sainte-Foy Écologique Citoyenne et Solidaire ».

J’ai main­te­nant 10 ans d’expérience d’élue muni­ci­pale à Sainte-Foy-lès-Lyon. J’ai investi ce rôle et cette place d’élue en tra­vaillant sur tous les dos­siers muni­ci­paux comme si j’étais l’élue en charge. 

D’autres choix sont pos­sibles et c’est la posi­tion que je tiens en tant qu’élue, en expri­mant et affir­mant mes posi­tions et mes pro­po­si­tions pour pen­ser et faire autre­ment. 

Au cours de ces dix années, j’ai tissé et entre­tenu des liens avec de nom­breux acteurs de la com­mune en tant qu’élue qui sou­haite mettre en œuvre le chan­ge­ment que je pro­pose : la démo­cra­tie directe, la connais­sance et la com­pré­hen­sion des situa­tions et la mise en appli­ca­tion de solu­tions adap­tées, la construc­tion de pro­jets par­ta­gés.

Depuis 2010, je suis Conseillère Régionale. 

J’assume en tant que Présidente de la Commission Lycée une posi­tion majo­ri­taire néces­si­tant impli­ca­tion et suivi pour prendre en compte, l’antériorité des dos­siers, une juste réponse aux besoins. Mais aussi, débattre et por­ter des prio­ri­tés poli­tiques, faire des pro­po­si­tions et construire du consen­sus.

C’est en 2010 que j’ai pris une retraite anti­ci­pée, pour pou­voir réel­le­ment inves­tir mon man­dat d’élue après 35 ans de tra­vail en psy­chia­trie de l’enfant et de l’adolescent dou­blé d’une quin­zaine d’années d’activité syn­di­cale. 

Un inves­tis­se­ment où j’ai pra­ti­qué un mili­tan­tisme de ter­rain et inté­gré les cadres juri­diques et régle­men­taires.

Ma pro­fes­sion m’a confronté à la com­plexité humaine, aux dif­fi­cul­tés d’aider les per­sonnes à se libé­rer de ce qui les empêche de vivre serei­ne­ment. 

J’ai beau­coup appris de la souf­france et des poten­tia­li­tés humaines. Je sais main­te­nant com­bien la réflexion et la sécu­rité d’un cadre de tra­vail col­lec­tif sont indis­pen­sables pour res­ter dis­po­nibles et à l’écoute. J’ai aussi appris que l’écoute de l’autre, la com­pré­hen­sion des dif­fé­rences sont le creu­set d’une réelle décou­verte de soi.

C’est avec cette expé­rience humaine et pro­fes­sion­nelle, cet ancrage local, les liens durables qui m’attachent à des per­sonnes, à des pro­jets et à la com­mune que j’ai can­di­daté puis été élue pour repré­sen­ter la liste de SainteFoyÀVENIR. 

C’est avec mon expé­rience, mes com­pé­tences de mili­tante et d’élue que je suis prête à assu­mer une posi­tion de Maire de notre ville Sainte-Foy-lès-Lyon.

La créa­tion de l’association puis la cam­pagne menée par la liste SainteFoyÀVENIR est por­teuse d’une ambi­tion, d’un pro­jet par­ti­ci­pa­tif dans la ville, d’un tra­vail col­lec­tif dans un esprit de confiance, de res­pect mutuel. 

Une dyna­mique qui fédère et s’appuie sur les poten­tia­li­tés de cha­cune et cha­cun. 

Je ne doute pas que de nom­breuses, nom­breux, Fidésiens s’y recon­naissent.”

Monique Cosson

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Une réflexion sur « Monique Cosson, Éducatrice spécialisée et Écologiste, première de la liste SainteFoyÀVENIR »

Les commentaires sont fermés.