Pascal Brunetti, Auto-entrepreneur et Citoyen, seizième sur la liste SainteFoyÀVENIR

Pascal Brunetti

“Auto-entrepreneur dans le domaine du déve­lop­pe­ment durable, je conseille les entre­prises et les col­lec­ti­vi­tés locales dans la réduc­tion de leurs fac­tures d’impressions. Je suis à ce titre membre fon­da­teur d’une asso­cia­tion qui prône l’écoresponsabilité de l’informatique dans les entre­prises.

Je suis arrivé à Sainte-Foy-lès-Lyon en 1993 et sur le quar­tier de Beaunant en 1999.

J’ai inté­gré la cho­rale Chantefable en 2000. À ce titre, j’ai par­ti­cipé à de nom­breux évé­ne­ments cultu­rels à Sainte-Foy comme :
• Nos spec­tacles mis en scène à la MJC.
• La fête du Patrimoine. 
• La Ste-Cécile en col­la­bo­ra­tion avec les autres cho­rales fidé­siennes.
• La Fête de l’Aqueduc.

Je fais par­tie du comité local du quar­tier de Beaunant depuis 10 ans. J’essaye par cette démarche de pro­mou­voir ce quar­tier. J’ai par­ti­cipé à la mise en place de la Fête de l’Aqueduc en tant que membre du Cil.

J’ai rejoint la liste SainteFoyÀVENIR d’une manière natu­relle grâce aux rela­tions que j’ai pu tis­ser avec Monique Cosson. J’ai trouvé dans la dyna­mique de créa­tion de cette asso­cia­tion une vraie leçon de démo­cra­tie. 

J’ai ren­con­tré des per­sonnes prêtes à l’écoute et au dia­logue ayant une vision très prag­ma­tique de l’évolution de Sainte-Foy-lès-Lyon. J’ai plai­sir à retrou­ver ce groupe pour l’enrichissement qu’il m’apporte.

Pourquoi je crois dans cette liste ? Par mon impli­ca­tion dans le comité de quar­tier de Beaunant, j’ai pu voir au fil des années com­ment agis­sait l’équipe muni­ci­pale actuelle. Je ne par­tage pas le dis­cours entendu sou­vent de dire qu’il est urgent d’attendre et que l’on ne peut rien faire, car le pro­blème n’est pas de la com­pé­tence de la Mairie.

Je m’engage aujourd’­hui pour Sainte-Foy-lès-Lyon pour être fier de voir l’Aqueduc rénové sym­bole de notre patri­moine mais aussi pour ins­tau­rer un vrai dia­logue avec les citoyen-ne‑s.”

Pascal Brunetti

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Danielle Develay, Enseignante et Socialiste, vingt-et-unième de la liste SainteFoyÀVENIR

Danielle Develay

“Je suis née à la fin de l’an­née la plus noire de la guerre, mais j’ai ensuite eu la chance de vivre la paren­thèse heu­reuse des Trente Glorieuses, cette période où l’as­cen­seur social pou­vait vous éle­ver au-dessus de la condi­tion de vos parents et de vos grands-parents, et d’ac­cé­der à une rela­tive aisance. 

J’ai pu faire des études d’Histoire qui m’ont conduite à l’en­sei­gner, forte d’un capi­tal intel­lec­tuel et cultu­rel. 

Alors si tout va bien pour moi, com­ment se fait-il que je sois enga­gée à gauche ? d’au­tant que chez moi on votait à droite et pour l’ordre éta­bli ! 

C’est que je n’ai pas oublié mes ori­gines modestes, ni ce que je dois à l’é­cole de la République, aux hommes et aux femmes, nour­ris des idéaux de jus­tice, d’é­ga­lité, de soli­da­rité et de pro­grès, qui m’ont pré­cé­dée dans leur com­bat pour l’ac­qui­si­tion des droits humains et sociaux. 

Alors encore aujourd’­hui, les pri­vi­lèges, l’in­jus­tice et l’in­to­lé­rance conti­nuent à me révol­ter et mon enga­ge­ment est tou­jours du côté du socia­lisme. 

Pourtant, dans un pre­mier temps je n’a­vais pas l’in­ten­tion de me pré­sen­ter sur la liste. J’avais tou­te­fois, dès le début, adhéré au tra­vail de réflexion ini­tié par Monique Cosson, Isabelle Piot et beau­coup d’autres, pour mettre sur pied un pro­jet pour les Municipales et ras­sem­bler sur la base de valeurs com­munes. 

Et puis, lors­qu’au mépris de notre démarche citoyenne, démo­cra­tique et par­ti­ci­pa­tive, le Parti Socialiste nous a désa­voués, cau­tion­nant aven­ture per­son­nelle et poli­tique poli­ti­cienne, et excluant les cama­rades ins­crits der­rière Monique, mon sang n’a fait qu’un tour. 

Quoi, à deux mois du scru­tin on nous deman­dait de renier nos enga­ge­ments de tra­hir en quelque sorte ceux avec qui nous tra­vail­lions depuis des mois ! 

J’ai donc accepté de figu­rer sur la liste par soli­da­rité et parce que j’ap­prouve les pro­po­si­tions pour Sainte-Foy-lès-Lyon et l’es­prit de la cam­pagne.

J’apprécie l’en­thou­siasme, la dis­po­ni­bi­lité des uns et des autres, lors­qu’il s’a­git d’al­ler à la ren­contre des élec­teurs, pour faire connaître nos idées et essayer de convaincre.

Quels seront nos résul­tats ?
Pour espé­rer il faut entre­prendre et per­sé­vé­rer pour réus­sir.
Continuons.”

Danielle Develay

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Alain Poupard, Sportif, Enseignant et Citoyen, vingt-huitième de la liste SainteFoyÀVENIR

Alain Poupard, 28e de la liste SainteFoyÀVENIR

“Fidésien depuis 24 ans, après avoir été pro­fes­seur je suis res­pon­sable des for­ma­tions tech­no­lo­giques dans un lycée.

Actif dans des asso­cia­tions locales depuis de nom­breuses années : parents d’élèves, sports, comité de quar­tier et envi­ron­ne­ment.

Sportif, long­temps impli­qué dans l’organisation du sport à Sainte-Foy-lès-Lyon et au niveau régio­nal : entrai­neur, pré­sident de club, élu à l’Office Municipal des Sports, res­pon­sable régio­nal de la for­ma­tion des jeunes pour une fédé­ra­tion spor­tive, for­ma­teur de cadres spor­tifs.

Mes com­pé­tences d’organisation et ma connais­sance du milieu asso­cia­tif, plus par­ti­cu­liè­re­ment spor­tif, seront mises au ser­vice de l’action muni­ci­pale spor­tive.

Avec les élus de SainteFoyÀVENIR, nous met­trons en place une véri­table poli­tique du sport pour tous. Nous rap­pro­che­rons le sport des citoyens aussi bien par le déve­lop­pe­ment de sites spor­tifs de proxi­mité, par la par­ti­ci­pa­tion des pra­ti­quants et à la défi­ni­tion des grandes orien­ta­tions spor­tives de la ville.

Avec la liste SainteFoyÀVENIR, toutes et tous, qu’ils soient sco­laires, indi­vi­duels, en clubs, jeunes et moins jeunes, loi­sirs, com­pé­ti­teurs, tous seront écou­tés et trou­ve­ront un sou­tien. Nous dyna­mi­se­rons tous les clubs en pro­po­sant une poli­tique effi­cace de déve­lop­pe­ment. Nous implan­te­rons les sports aujourd’hui absents sur notre com­mune en adé­qua­tion avec la demande réelle que nous étu­die­rons.”

Alain Poupard

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Hélène Deruaz, Professeur de mathématiques et Citoyenne, treizième sur la liste SainteFoyÀVENIR

Hélène Deruaz, 13e sur la liste SainteFoyÀVENIR

“Je viens d’a­voir 57 ans, je suis mariée et j’ai trois enfants. 

Professeur de mathé­ma­tiques, j’ai tra­vaillé prin­ci­pa­le­ment à la Cité Scolaire Internationale de Lyon, après divers postes en France et en Tunisie. 

J’habite à Sainte-Foy-lès-Lyon depuis 27 ans, et j’aimerais que nous gar­dions le cadre agréable de cette ambiance calme et convi­viale.

Je suis enga­gée au Point lec­ture Associatif des Provinces, petite biblio­thèque de quar­tier, gérée acti­ve­ment par des béné­voles. Je suis, depuis l’an der­nier, la pré­si­dente de cette asso­cia­tion et je trouve très enri­chis­sant de par­ti­ci­per, modes­te­ment, à la vie cultu­relle de la com­mune.

Sympathisante éco­lo­giste, je rejoins et je sou­tiens la liste SainteFoyÀVENIR, car j’apprécie, depuis des années, le tra­vail sérieux de Monique Cosson comme élue tant muni­ci­pale que régio­nale, son souci d’être au contact d’un maxi­mum de citoyens et d’impulser des pro­jets col­lec­tifs. Par exemple : la réflexion sur le parc du Brûlet en 2013.

La démarche sui­vie lors de la consti­tu­tion de la liste SainteFoyÀVENIR cor­res­pond à mes convic­tions : ras­sem­bler des mili­tants de Gauche et des citoyens actifs, tra­vailler de façon appro­fon­die loin des manœuvres d’appareils poli­tiques, élire démo­cra­ti­que­ment la tête de liste, éla­bo­rer col­lec­ti­ve­ment un pro­gramme d’action pour la ville dans le res­pect de cha­cun.

C’est la poli­tique utile que j’aime. Proche des citoyen-nes et tour­née vers le bon sens. Une action muni­ci­pale concrète, moderne et de pro­grès pour faire, enfin, entrer notre cité dans le 21e siècle avec une ges­tion col­lec­tive et par­ti­ci­pa­tive.”

Hélène DERUAZ

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Philippe Tiberghien, Ingénieur chimiste retraité, Socialiste, vingt-deuxième sur la liste SainteFoyÀVENIR

Philippe Tiberghien 22e sur la liste SainteFoyÀVENIR

“J’habite Sainte-Foy-lès-Lyon depuis 1988.

Des 34 ans pas­sés dans l’industrie chi­mique en France et à l’étranger, j’ai gardé une cer­taine rigueur et une curio­sité pour le pro­grès scien­ti­fique et les ques­tions d’environnement.

J’ai ensuite passé six ans au Rectorat de Lyon pour déve­lop­per les rela­tions écoles-entreprises où j’ai appris (un peu) le fonc­tion­ne­ment de l’administration et par­ti­cipé à l’ouverture de l’Éducation natio­nale vers le monde éco­no­mique.

J’ai éga­le­ment pris des enga­ge­ments asso­cia­tifs à Lyon :

15 ans dans une asso­cia­tion qui a expé­ri­menté et per­mis la mise en place du Service civique en France. Aujourd’hui, 30 000 jeunes sont enga­gés dans cette démarche.

Trois ans dans une asso­cia­tion d’hébergement de per­sonnes en grande pré­ca­rité.

Ces acti­vi­tés asso­cia­tives m’ont mon­tré la fan­tas­tique envie de la jeu­nesse de s’engager pour le bien com­mun, envie qu’il faut à tout prix encou­ra­ger.

Elles m’ont mon­tré éga­le­ment le dra­ma­tique défi­cit de loge­ments de l’agglomération avec tout ce que cela entraine : cout du loge­ment pro­hi­bi­tif, nombre crois­sant de « sans abris ».

Ce qui me motive dans l’équipe de SainteFoyÀVENIR :

Une démarche par­ti­ci­pa­tive active qui s’est impo­sée dès le départ (et non un ras­sem­ble­ment der­rière un « sachant ») qui devra se pra­ti­quer à tous les éche­lons muni­ci­paux.

Une pos­si­bi­lité d’agir sur l’application de la loi SRU à Sainte-Foy-lès-Lyon pour pas­ser du misé­rable 12 % de loge­ments sociaux au 23 %, moyenne actuelle du Grand Lyon.

Une pos­si­bi­lité de par­ti­ci­per à la construc­tion de la Métropole Lyonnaise qui per­met­tra de fusion­ner l’urbain (com­pé­tence de l’agglomération) et l’humain (Compétence du Conseil Général) tout en fai­sant à terme des éco­no­mies.”

Philippe Tiberghien

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Quelques photos récentes d’une opération “contact citoyen-ne‑s” sur le marché des Provinces et place St-Luc

Voici quelques pho­tos d’une de nos nom­breuses opé­ra­tion “Contact Citoyen-ne‑s”. Nous étions quelques-uns sur le mar­ché des Provinces et sur la place St-Luc pour par­ler et entendre les Fidésien-ne‑s. Parce que nous vou­lons mettre en place le dia­logue effec­tif et la démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive à Sainte-Foy-lès-Lyon, nous res­tons for­cé­ment acces­sibles à toutes et à tous.

sfav_provinces_00 sfav_provinces_01 sfav_provinces_02 sfav_provinces_04 sfav_provinces_05 sfav_provinces_06 sfav_provinces_07 sfav_provinces_08 sfav_provinces_10 sfav_provinces_11 sfav_provinces_12 sfav_provinces_13 sfav_provinces_14 sfav_provinces_15 sfav_provinces_17 sfav_provinces_03 sfav_provinces_09 sfav_provinces_16

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

1. Vivre la Ville, la partager et trouver sa place dans la cité.

SainteFoyÀVENIR : La liste et les soutiens

Nos engagements
pour Sainte-Foy-lès-Lyon
Solidaire et Citoyen
1.
Vivre la Ville, 
la partager 
et trouver sa place 
dans la cité.

Nous enga­ge­rons immé­dia­te­ment une soli­da­rité active et inter­gé­né­ra­tion­nelle.

La mise en place de la Maison de l’Emploi et de l’Entreprenariat (M2E), gui­chet unique pour les deman­deurs d’emploi, les ser­vices publics (Pôle Emploi, Mission Locale, PIJ, etc.), les entre­pre­neurs et employeurs pré­sents sur la com­mune, et les asso­cia­tions enga­gées sur le ter­rain de l’emploi. Avec pour mis­sion l’aide à l’orientation, la for­ma­tion, l’insertion et l’information sur la créa­tion d’activités.

Durant les six ans de man­dat, nous répon­drons aux modes de vie de cha­cun et de tous en adap­tant les réponses aux besoins des per­sonnes les plus fra­giles. 

Pour gran­dir 
Une poli­tique tari­faire fon­dée sur le quo­tient fami­lial, pour l’accès de toutes les familles aux struc­tures de garde.

La créa­tion d’un Relais d’Assistantes Maternelles pour favo­ri­ser l’échange d’expériences, la for­ma­tion des pro­fes­sion­nels, la socia­li­sa­tion de l’enfant.

Un tra­vail entre pro­fes­sion­nels, monde asso­cia­tif et parents pour ins­tal­ler un sou­tien à la paren­ta­lité dès le plus jeune âge.

Pour vieillir
• Le main­tien à domi­cile reste un objec­tif impor­tant pour les ainés. Travaillons ensemble pour créer ou confor­ter des réseaux de soli­da­rité du quo­ti­dien (courses, dépla­ce­ments, sor­ties cultu­relles, convi­via­lité, etc.).
L’échange et la trans­mis­sion entre jeunes et seniors doit se déve­lop­per grâce à des temps, des espaces par­ta­gés, la créa­tion d’habi­tat inter­gé­né­ra­tion­nel.

Pour habi­ter
• Le mon­tage d’opérations de Logement Social plu­tôt que de ver­ser la péna­lité liée à leur nombre lar­ge­ment insuf­fi­sant sur la com­mune.
• Des loge­ments acces­sibles pour tous les bud­gets, notam­ment pour les jeunes ménages qui sou­hai­te­raient s’installer à Sainte-Foy. 
• Des pro­jets d’habi­tat inter­gé­né­ra­tion­nel,d’habitat par­tagé.
• La mobi­li­sa­tion du droit de pré­emp­tion et la construc­tion de pro­jets pour l’utilisation des loge­ments vacants.
• Une aug­men­ta­tion des loge­ments d’urgence pour répondre aux besoins tem­po­raires des familles.

Pour vivre ensemble
• Une infor­ma­tion per­ma­nente pour que les habi­tants puissent connaitre et accé­der à leurs droits.
• Un tra­vail de média­tion avec les habi­tants, dans les quar­tiers concer­nés par des situa­tions ten­dues de voi­si­nage. Une police de proxi­mité qui assure autant un tra­vail de pré­ven­tion que de sanc­tions.
• Le res­pect de la laï­cité qui garan­tit la liberté de cha­cun et le vivre ensemble : Instaurer le bap­tême répu­bli­cain et la pos­si­bi­lité pour tout citoyen de se faire inhu­mer selon ses convic­tions. Dans le strict res­pect de la loi nous sou­tien­drons les écoles pri­vées.
• Une poli­tique de lutte contre les dis­cri­mi­na­tions liées à l’âge, à l’origine ou à la situa­tion de han­di­cap.

Pour accom­pa­gner des pro­jets, impul­ser des dyna­miques nou­velles, libé­rer les éner­gies
• Développer l’Économie Sociale et Solidaire : coopé­ra­tives, asso­cia­tions, employeurs autant pour des acti­vi­tés de ser­vices, que de pro­duc­tion.
Favoriser la diver­sité de l’économie locale : arti­sa­nat, com­merces.
Soutenir les pro­jets d’échanges de ser­vices et de biens pour déve­lop­per la soli­da­rité du quo­ti­dien. 
Aménager les espaces publics en concer­ta­tion avec les habi­tants.

Monique Cosson et Philippe Jusot

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

2. Sainte-Foy-lès-Lyon, ville du 21e siècle

Nos engagements
pour sainte-foy-lès-lyon
solidaire et
citoyen :
2. 
Sainte-Foy-lès-Lyon, 
ville du 21e siècle

Nous enga­ge­rons immé­dia­te­ment :
Un plan plu­ri­an­nuel d’investissement dans les bâti­ments com­mu­naux pour réa­li­ser des éco­no­mies d’énergies et allè­ger les charges. Une vision de long terme, claire et cohé­rente s’impose : les inves­tis­se­ments d’aujourd’hui sont les éco­no­mies de demain.
• L’engagement d’une véri­table concer­ta­tion pour le réamé­na­ge­ment des quar­tiers de La Plaine-Chantegrillet et de Beaunant (dépla­ce­ments doux, places des ser­vices et espaces publics, réno­va­tion de l’habitat).

Durant les 6 ans de man­dat 

Une Métropole soli­daire et citoyenne
• Nous contri­bue­rons à sa créa­tion pour garan­tir l’équilibre des ser­vices publics et des moyens entre les com­munes et l’agglomération.
• Nous serons par­tie pre­nante des poli­tiques du Grand Lyon : Plan Climat, Plan Local d’Urbanisme et de l’Habitat (PLU‑H). Exemple : nous mène­rons auprès des bailleurs et copro­prié­tés des actions de sen­si­bi­li­sa­tion et de sou­tien à la sobriété éner­gé­tique pour réduire de 30% à 70% les fac­tures des ménages et les émis­sions de gaz à effet de serre.

Des modes de trans­port col­lec­tifs et alter­na­tifs
• Nous favo­ri­sons les liai­sons inter quar­tiers avec les modes de trans­ports doux (vélos, pié­tons) et par­ta­gés (covoi­tu­rage, taxis col­lec­tifs à la demande). 
• Nous por­te­rons le pro­jet de télé­ca­bine urbaine Francheville, Sainte-Foy-lès-Lyon, Confluences, en deman­dant une étude de fai­sa­bi­lité au Sytral.

Un patri­moine natu­rel et his­to­rique utile et valo­risé
• Nous entre­tien­drons, pré­ser­ve­rons et ferons mieux connaitre la Ceinture Verte, patri­moine natu­rel néces­si­tant un plan de ges­tion concer­tée atten­tif à la bio­di­ver­sité et aux dif­fé­rents usages. 
• Nous asso­cie­rons les habi­tants aux pro­jets inter­com­mu­naux (Nature en Ville, Nature Yzeron Aval et la requa­li­fi­ca­tion du lit de l’Yzeron). 
• Nous res­tau­re­rons l’Aqueduc en s’appuyant sur un par­te­na­riat de pro­jet et finan­cier (État, col­lec­ti­vi­tés concer­nées, entre­prises, mécé­nat). Nous recrée­rons une dyna­mique de quar­tier qui per­met­tra à Beaunant de rayon­ner.

La ges­tion des risques
• Nous appli­que­rons le prin­cipe de pré­cau­tion en matière de qua­lité de l’air (sys­tème d’alerte), d’antennes relais et por­te­rons une atten­tion accrue en matière de pré­ven­tion des risques natu­rels (ébou­le­ments des Balmes) et tech­no­lo­giques (convois dan­ge­reux sur la RD42).

Serge Replumaz et André Valentino

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

3. Échanger et construire avec les Fidésien-ne‑s

Nos engagements
pour sainte-foy-lès-lyon
solidaire et
citoyen
3.
Échanger et construire 
avec les Fidésien-ne‑s

Nous enga­ge­rons immé­dia­te­ment 

Des Assises de la Démocratie Locale, mobi­li­sant élu-e‑s, ser­vices muni­ci­paux, citoyens, asso­cia­tions, acteurs éco­no­miques.
Nous éta­bli­rons ensemble les condi­tions pour des rela­tions de confiance, d’échanges. 
Fruit du tra­vail des Assises, nous met­trons en place des ins­tances par­ti­ci­pa­tives pérennes avec de véri­tables moyens pour prendre part à l’élaboration, au suivi et à l’évaluation des pro­jets muni­ci­paux. L’implication de toutes les forces vives fidé­siennes per­met­tra un contrôle des citoyens indis­pen­sable à la pour­suite de l’intérêt géné­ral. L’élu‑e de votre quar­tier sera votre pre­mier inter­lo­cu­teur.

Durant les 6 ans de man­dat : 

Information, par­ti­ci­pa­tion
Nous éta­bli­rons des moda­li­tés de cir­cu­la­tion de l’information entre les élus, les ser­vices muni­ci­paux et les habi­tants. Des agents muni­ci­paux res­pec­tés, for­més, consi­dé­rés et tour­nés vers une démarche de pro­jets plu­tôt qu’étouffés dans une approche pure­ment ges­tion­naire. Nous vous pro­po­sons une vision d’avenir qui ren­force la qua­lité, l’efficacité du ser­vice public.

• Vous pour­rez pro­gres­si­ve­ment, éla­bo­rer débattre et déci­der d’orientations bud­gé­taires annuelles. 
• Nous ins­tau­re­rons des réfé­ren­dums locaux et vota­tions citoyennes por­tant sur les grands choix muni­ci­paux.

L’engagement asso­cia­tif 
• Nous construi­rons avec les asso­cia­tions des pro­jets d’intérêt géné­ral dans le cadre des poli­tiques publiques muni­ci­pales (écoles, sports, culture, loi­sir, vacances, centre de loi­sirs, rythmes sco­laires, etc.).
• Nous éta­bli­rons des conven­tions claires, éva­luables, un par­te­na­riat continu et un sou­tien actif à l’engagement béné­vole dans les asso­cia­tions
Nous ouvri­rons aux asso­cia­tions des espaces d’expression libre dans les publi­ca­tions muni­ci­pales.

Éric VIVIER et Hélène LEDUC

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

4. La ville, espace des temps de vie et d’éducation populaire

Nos engagements
pour sainte-foy-lès-lyon
solidaire et
citoyen
4.
La ville,
espace des temps de vie
et d’éducation populaire

Nous enga­ge­rons immé­dia­te­ment

Nous devrons gérer l’organisation des rythmes sco­laires mise en place par la muni­ci­pa­lité sor­tante. La réforme des rythmes sco­laires est une for­mi­dable oppor­tu­nité de pro­jet fédé­ra­teur. Nous lan­ce­rons la construc­tion du Projet Éducatif Local en asso­ciant l’Éducation Nationale, les acteurs édu­ca­tifs locaux, cultu­rels, spor­tifs, envi­ron­ne­men­taux, les élu-e‑s et les parents. 

L’objectif consiste à pro­po­ser une cohé­rence entre les temps d’apprentissage, de décou­verte, de repos et de jeux des enfants, à trou­ver une régu­la­rité dans les rythmes heb­do­ma­daires pour qu’ils puissent prendre leurs repères. 

Les actions édu­ca­tives péri­sco­laires seront gra­tuites pour les familles, pour que cha­cun puisse y avoir accès dans la conti­nuité de l’École Publique.


Durant les 6 ans de man­dat 

La créa­tion d’un Service Culturel Municipal qui aura pour mis­sion :
La coor­di­na­tion des acteurs de la ville qu’ils soient muni­ci­paux ou asso­cia­tifs.
La mise en place d’une poli­tique d’Éducation Artistique et Culturelle, avec une prio­rité pour une poli­tique d’éducation à l’image (cinéma, numé­rique, trai­te­ment de l’information).
Le sou­tien des pra­tiques ama­teurs et des accueils d’artiste. Le ser­vice cultu­rel aura pour mis­sion de déve­lop­per des évé­ne­ments de qua­lité sur la ville. 

La Bibliothèque évo­luera en Médiathèque avec une offre numé­rique réelle, ayant pour but la réduc­tion de la frac­ture numé­rique.

Un sou­tien ren­forcé aux sports et
aux actions d’éducation par le sport
Nous sou­tien­drons acti­ve­ment le milieu asso­cia­tif spor­tif qui, par son enga­ge­ment béné­vole favo­rise la pra­tique spor­tive de très nom­breux fidé­siens, l’engagement et la prise de res­pon­sa­bi­lité des jeunes et nous pour­sui­vrons la poli­tique d’éducation par le sport menée par l’École des Sports. 
Nous favo­ri­se­rons des poli­tiques tari­faires modu­lées en fonc­tion du quo­tient fami­lial pour une acces­si­bi­lité pour tous aux acti­vi­tés.
Nous redé­fi­ni­rons les mis­sions du CCCF et de l’OMS, en tant qu’instances de concer­ta­tion et de coor­di­na­tion des poli­tiques cultu­relles et spor­tives.

Isabelle Piot et Jacqueline Verdier

Le Sport Fidésien est un enjeu majeur de la commune que nous soutiendrons

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Citoyenneté, Écologie et Solidarité pour 2020-2026