Ville à vélo…

Rapport de La Ville à Vélo : le désastreux classement 2009-2020 de notre Ville

Le classement 2009-2020 de l’asso la ville à vélo vient de tomber et Sainte-Foy est… 54e. Parmi les plus mauvais élèves.

Extrait :

Tour d’horizon des champions et des mauvais élèves 

Dans les mauvais élèves, on compte également de nombreuses communes de la deuxième couronne lyonnaise, que ce soit à l’ouest (Charbonnières est 47e, Francheville et Sainte-Foy-lès-Lyon sont 54e) ou à l’Est (Rillieux-la-Pape est 31e, Saint-Fons est 34e).

On note 0 % de réalisation de piste cyclable, 1 % d’aménagement sur des voies à 50 km/h durant le dernier mandat et donc 1 % de développement des voies cyclables.

La maire sortante peut se gargariser avec le classement Canole qui souligne les bonnes et mauvaises gestions financières (Sainte-Foy est sur le podium en troisième place), on comprend facilement et logiquement la raison : pas d’investissement = pas de dépense… mais aussi pas de développement à Sainte-Foy-lès-Lyon.

Une bonne gestion municipale, ce n’est pas ça !

Le résumé du rapport officiel en PDF (208 Ko).

5 réflexions sur « Rapport de La Ville à Vélo : le désastreux classement 2009-2020 de notre Ville »

  1. 1% de 1950m, cela fait 195m de réalisation de linéaire cyclable aménagé sur voies à 50km/h durant le dernier mandat. Bravo Madame le Maire

    1. La voirie est une compétence métropolitaine… donc je ne comprend spas le rapport entre le classement ce bon classement CANOL de notre ville…

      1. Vous soulevez une question complexe dont la réponse est simple. Cher Jean Genet (sic) la compétence de création de pistes cyclables peut être, dans certains cas, une compétence ou une initiative de la mairie. Encore faudrait-il que cette mairie d’un autre temps le décide ce qui n’est pas le cas de l’équipe sortante qui est pétrifiée à l’idée d’ouvrir le porte-monnaie et qui se réfugie tellement souvent derrière le « ce n’est pas de notre compétence, le sujet est clos. » Sur ce sujet, il y a tellement de leviers possibles que ce point de vue est insupportable. Il justifie l’immobilisme de l’équipe sortante et son manque de motivation à faire entrer notre ville dans le 21e siècle. L’écologie est un sujet global, tant sur le développement économique vertueux, que sur le « bien vivre ensemble ». Les textes officiels sont là et la mairie sortante ne s’en saisit pas sous le vieux prétexte que ce serait « de la compétence unique du Grand Lyon ». C’est faux. Il y a donc un rapport direct entre l’immobilisme financier de l’équipe municipale sortante relevé par la Canole et l’absence de création de vous cyclable à Sainte-Foy.

    1. Cher Jean Genet (re-sic),

      La compétence de la Métropole est avérée et prédominante, c’est un fait. Notre Métropole n’est pas un monstre monolithique, c’est un regroupement d’intercommunal. De fait elle n’existe qu’à travers les axes de travails et sur le sujet qui nous intéresse, le « Plan Modes doux 2009-2020 » a été mis en place (je vous laisse à votre moteur de recherche préféré). Celui-ci incite les communes à se saisir des modes de déplacements doux du 21e siècle. Mais aussi à initier un travail entre la Commune, la Métropole, le tissu associatif (très actif, exemple : La ville à vélo, etc.) pour la création d’un tissu de déplacement urbain raisonné.

      Il est avéré que la (les) mairie sortante fidésienne est restée arc-boutée dans un immobilisme d’un autre temps consistant à créer des places de Parking (solution idiote, clientéliste et simple) plutôt que de chercher et vouloir trouver des solutions intelligentes et moderne de déplacements alternatifs. Ceux-ci existent pourtant.

      Je vous invite à creuser le sujet, vous trouverez sur internet beaucoup de documents (parfois contradictoire) mais vous verrez qu’il existe des solutions et l’imagination et la concertation (faites donc un tour sur le site de « La ville à vélo » par exemple), ont encore de beaux jours devant eux, fort heureusement.

      Nous voulons une commune moderne où les citoyen-ne-s soient acteurs des décisions liés au « vivre-ensemble ».

      Je vous remercie de continuer à participer à la discussion et espère lire vos suggestions et propositions, sur ce que devrait-être notre ville au 21e siècle qui pense et agit pour tous.

Commentez :