Archives pour l'étiquette Éducation Populaire

Compte rendu de la réunion sur les Rythmes Scolaires

Comment articuler la vie de l’enfant
et la vie de l’élève ?

La liste SainteFoyÀVENIR
a organisé le 21 février
une réunion publique
sur la question de la mise en place de
la réforme des rythmes scolaires
à Sainte-Foy-lès-Lyon.

À la différence de la Municipalité sortante, nous n’abordons pas la question des rythmes scolaires sous l’angle de nouveaux créneaux horaires à remplir, imposés par l’État, trop coûteux pour la commune et en sollicitant les associations comme des prestataires.

La Liste SainteFoyÀVENIR aborde la question dans une logique globale des rythmes de l’enfant et des rythmes de l’élève re-situé dans son environnement éducatif.

Trois lieux pour l’éducation :
• La famille
• L’école
• La rue, au sens symbolique du terme pour signifier tout ce qui est « au dehors » des deux espaces précédents.

Pour débatte avec ces trois pôles éducatifs, la Liste SainteFoyÀVENIR a invité un enseignant, un animateur représentant une Fédération d’Éducation Populaire, et un parent pour témoigner de leur rôle auprès des enfants, et de leurs relations entre partenaires éducatifs.

Michel Develay, Professeur émérite des universités, a apporté son éclairage sur ces questions en les reliant à la loi de refondation de l’école.

Éduquer et instruire
Tout l’enjeu de l’éducation réside dans la cohérence que les adultes sont en capacité de construire autour de l’enfant, pour lui permettre de faire ses choix. C’est cette cohérence que doit rechercher un Projet Éducatif de Territoire, et c’est en travaillant avec les familles, l’école et les associations, que la SainteFoyÀVENIR s’engage à élaborer une politique éducative ambitieuse sur le territoire de la commune.

L’éducation familiale est un des piliers de la formation d’un enfant. Mais l’un des facteurs déterminant dans la construction de la personnalité adulte de l’individu, c’est le dialogue et l’échange qui peut exister dans la famille, quel que soit le milieu social de l’enfant. Les familles souples où l’on explore, l’on anticipe et où les parents ont le souci d’un renforcement positif pour leurs enfants contribuent activement à leur épanouissement.

La loi de Refondation de l’école est une formidable opportunité pour questionner à nouveau le fonctionnement de l’école et ses liens avec les autres acteurs éducatifs.

Et l’on reparle de l’éducation populaire
L’éducation populaire peut et doit contribuer à la découverte, l’acquisition de savoirs faire et de savoirs être, d’un socle de connaissances et de compétences, de culture d’ouverture à l’autre auquel les enfants doivent se confronter dans la perspective de leur vie d’adultes. Celles-ci peuvent être appréhendées dans le temps scolaire, ou en dehors de l’école. L’important est de concevoir la cohérence et la continuité entre ces différents temps de l’enfant.

À l’échelle d’une commune, cette cohérence ne peut se construire que dans une démarche partagée, partenariale associant les parents, les enseignants et les associations. Ce seront des contrats de projets qu’il faudra construire avec les associations qui le souhaitent dans la perspective de favoriser chez les enfants tout au long de leur parcours scolaire, l’éveil, la connaissance d’eux-mêmes et des autres, la curiosité, la découverte et les apprentissages, la compréhension du monde dans lequel ils sont amenés à vivre.

Pour que cette réforme puisse bénéficier à tous, les activités durant le temps libéré seront gratuites. La gratuité est un des fondements de l’école républicaine, et elle sera le fondement de l’organisation de la réforme des rythmes scolaires à Sainte-Foy-lès-Lyon. C’est un choix budgétaire que nous privilégierons.

La liste SainteFoyÀVENIR

cropped-Ban-MC-Rythmes-Scolaire11.jpg

rythmes_scolaire_01rythmes_scolaire_02rythmes_scolaire_03rythmes_scolaire_04rythmes_scolaire_05rythmes_scolaire_06rythmes_scolaire_07rythmes_scolaire_08rythmes_scolaire_09rythmes_scolaire_10

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

4. La ville, espace des temps de vie et d’éducation populaire

Nos engagements
pour sainte-foy-lès-lyon
solidaire et
citoyen
4.
La ville,
espace des temps de vie
et d’éducation populaire

 

Nous engagerons immédiatement

Nous devrons gérer l’organisation des rythmes scolaires mise en place par la municipalité sortante. La réforme des rythmes scolaires est une formidable opportunité de projet fédérateur. Nous lancerons la construction du Projet Éducatif Local en associant l’Éducation Nationale, les acteurs éducatifs locaux, culturels, sportifs, environnementaux, les élu-e-s et les parents. 

L’objectif consiste à proposer une cohérence entre les temps d’apprentissage, de découverte, de repos et de jeux des enfants, à trouver une régularité dans les rythmes hebdomadaires pour qu’ils puissent prendre leurs repères. 

Les actions éducatives périscolaires seront gratuites pour les familles, pour que chacun puisse y avoir accès dans la continuité de l’École Publique.


Durant les 6 ans de mandat 

La création d’un Service Culturel Municipal qui aura pour mission :
La coordination des acteurs de la ville qu’ils soient municipaux ou associatifs.
La mise en place d’une politique d’Éducation Artistique et Culturelle, avec une priorité pour une politique d’éducation à l’image (cinéma, numérique, traitement de l’information).
Le soutien des pratiques amateurs et des accueils d’artiste. Le service culturel aura pour mission de développer des événements de qualité sur la ville. 

La Bibliothèque évoluera en Médiathèque avec une offre numérique réelle, ayant pour but la réduction de la fracture numérique.

Un soutien renforcé aux sports et
aux actions d’éducation par le sport
Nous soutiendrons activement le milieu associatif sportif qui, par son engagement bénévole favorise la pratique sportive de très nombreux fidésiens, l’engagement et la prise de responsabilité des jeunes et nous poursuivrons la politique d’éducation par le sport menée par l’École des Sports. 
Nous favoriserons des politiques tarifaires modulées en fonction du quotient familial pour une accessibilité pour tous aux activités.
Nous redéfinirons les missions du CCCF et de l’OMS, en tant qu’instances de concertation et de coordination des politiques culturelles et sportives.

 Isabelle Piot et Jacqueline Verdier

 Le Sport Fidésien est un enjeu majeur de la commune que nous soutiendrons

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Pierre Monnard, Citoyen et militant associatif, numéro quatorze sur la liste SainteFoyÀVENIR

Pierre Monnard, numéro 14 sur la Liste SainteFoyÀVENIR

« Fidésien depuis 1981, j’enseigne les Sciences de la Vie et de la Terre en collège.

D’abord impliqué dans la vie associative par les mouvements d’éducation populaire c’est par les associations de parents d’élèves puis par la création d’un Comité de Quartier que j’ai appris à connaître notre commune. Depuis lors je poursuis mon engagement associatif.

En prenant position contre des options municipales (fermeture de la bibliothèque des Provinces puis du Centre Social), je me suis engagé depuis 1995 dans la vie politique de Sainte-Foy-lès-Lyon. 

Engagement comme membre d’associations de soutien aux élu-e-s de gauche et comme candidat sur les listes de Gauche ou Écologistes qui se sont présentées lors des scrutins municipaux. 

Je participe à la liste SainteFoyÀVENIR car celle-ci est construite autour d’un projet collectif au cœur duquel la notion de démocratie participative est centrale. Les valeurs de gauche sont présentes, de même que les grandes orientations écologistes auxquelles je suis sensible.

J’adhère à l’esprit collectif de la liste, sa volonté de créer plus de contact avec les habitants de favoriser le lien social, de faciliter les actions proposées par les associations et correspondront aux attentes des électeurs et que nous pourrons ensemble “bien vivre” à Sainte-Foy-lès-Lyon. »

Pierre Monnard

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email