Archives pour l'étiquette Élection Municipale

Sainte Foy A VENIR continuité et renouvellement

En cette nouvelle année, nous vous annonçons des changements dans le groupe d’élus de Sainte Foy A VENIR.

Monique Cosson élue depuis 2003 et Isabelle Piot élue au début de ce mandat, démissionnent du Conseil Municipal en cette fin de mois.

Chacune d’entre nous a des raisons personnelles d’arrêter le mandat municipal et en tout état de cause, nous ne nous représenterons pas en position éligible pour le prochain mandat.

Notre démission conjointe va de pair avec l’engagement de travailler avec la nouvelle équipe de conseillers municipaux au sein de l’association municipale que nous avons créée. Cet engagement est l’expression d’une volonté commune de partager et approfondir les dossiers municipaux, de transmettre notre expérience, et d’impulser les actions de notre liste.

La nouvelle équipe sera constituée d’André Valentino, toujours Conseiller Municipal, et de deux membres de la liste Sainte Foy A VENIR : Jacqueline Verdier et Serge Replumaz. Elle poursuivra le travail politique de défense de nos valeurs et de nos propositions au sein du Conseil Municipal.

Les futurs élus du groupe Sainte Foy A Venir apprécieront de dialoguer avec vous, lors de l’échange de vœux pour la nouvelle année à laquelle Sainte Foy A Venir vous invite :

Jeudi 25 janvier 2018 à 19h salle du Centre.

Une rencontre pour échanger sur un bilan de mi-mandat

Nous placer ensemble dans une dynamique de projets.

En attendant ce temps de convivialité

Nous formulons des vœux pour qu’en 2018

chacune et chacun personnellement et collectivement

puissent bien vivre, vivre mieux

en partageant la solidarité, l’attention aux autres et à notre environnement.

Monique Cosson

André Valentino, Isabelle Piot

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email
Monique Cosson, tête de liste de SainteFoyÀVENIR

Démission de Monique Cosson du Conseil Municipal

Nous vous annonçons ce soir Isabelle Piot et moi-même, notre démission du Conseil Municipal : démission prévue au 31 janvier 2018.

Nous avons rencontré Mme le Maire début décembre pour l’informer de cette décision.

Une démission recèle toujours des raisons personnelles mais aussi des raisons collectives.

Pour ce qui est des raisons personnelles, elles sont de plusieurs ordres

  • La certitude que je ne me représenterai pas en position éligible en 2020 après 14 ans de présence, actions au sein du Conseil.

  • La conviction qu’il est intéressant que le changement d’élus ait lieu en cours de mandat.

  • Le besoin d’avoir plus de temps disponible personnellement.

Je suis moi-même arrivée en cours de mandat et cela a été un très bon levier pour entrer dans la fonction, apprendre et trouver ma place.

Je conserve mes autres fonctions électives à la région.

Cette démission de la position d’élue municipale correspond à un engagement renforcé au sein de l’association Sainte Foy A VENIR. Il s’agit de continuer à agir dans cet espace collectif que nous avons créé lors des dernières municipales, de transmettre et soutenir les nouveaux élus. C’est ainsi que nous avons pensé collectivement cette démission conjointe.

C’est donc mon dernier Conseil en tant qu’élue municipale.

Je souhaitais vous dire à toutes et tous au revoir.

Depuis 2003 je me suis employée à travailler sur le fond des dossiers, à argumenter, débattre, donner un point de vue étayé, être dans une position d’opposition réelle et respectueuse des personnes.

Sainte Foy A Venir c’est construit autour de ces valeurs de respect, de débats pour élaborer un projet et des propositions de changement.

Les deux futurs élus présents ce soir, sont particulièrement motivés par cette aventure, avec André Valentino qui va assurer la continuité au sein du Conseil, et Isabelle et moi au sein de Sainte Foy A VENIR nous continuerons à agir au sein de la commune.

Monique Cosson

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email
Isabelle Piot

Démission d’Isabelle Piot du Conseil Municipal

Je vous informe que j’ai présenté ma démission du Conseil Municipal à Mme le Maire il y a 2 semaines, et qu’elle prendra effet à compter du 31 janvier 2018 .

Cette démission repose sur des raisons personnelles. En effet, je vais cesser mes activités professionnelles à l’horizon 2019 et mon projet personnel est d’aller vivre dans une autre région dans le courant de l’année 2019.

Pourquoi une démission maintenant et de manière concomitante avec celle de Monique ? 2019 est une année charnière de fin de mandat et de préparation des nouvelles échéances. Il est important d’avoir des élus qui auront le temps, l’envie et la compétence pour s’investir au sein du conseil municipal, pour connaître les dossiers municipaux, et qui poursuivront leur investissement politique sur la commune.

Il nous est, donc, apparu clairement la nécessité de passer le relais dès à présent. EN ce qui me concerne, je poursuivrai mon investissement associatif au sein de Sainte Foy A Venir jusqu’à mon départ de la commune. Nous avons travaillé collectivement pour construire nos propositions et notre groupe, je ne doute pas de la continuité au sein du Conseil municipal .

A titre personnel, j’en retirerai, bien que mon mandat fut de courte durée, une solide formation citoyenne, une capacité à contribuer au débat public, des rencontres humaines riches et diverses. Je garderai un souvenir particulier des échanges sur les situations individuelles difficiles que traversent certains et surtout certaines de nos concitoyennes, au CA du CCAS. Je ne manquerai pas la dernière commission « communication et vie associative » du mois de janvier, pour ce qui me concerne.

Je poursuivrai mes engagements que ce soit au niveau associatif ou politique dans ma future commune de résidence sans aucun doute. Je vous remercie pour les échanges que nous avons eus dans cette enceinte sous la direction bien orchestrée de Mme le Maire.

Isabelle PIOT

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Le premier conseil municipal : réflexions côté public et quelques photos

Samedi avait lieu à la mairie l’installation du nouveau Conseil municipal avec l’élection, sans surprise, de Véronique Sarcelli comme Maire et la désignation de ses dix adjoints.
 
La salle du Conseil n’est pas assez grande pour accueillir tous ceux voulant assister à cette cérémonie, mais, malgré le manque de place pour le public, Nicole qui était à côté de moi trouve dommage que le Conseil municipal des jeunes ne soit pas présent. Dans l’idée de l’éducation citoyenne, cette représentation y a toute sa place !
 
Son absence, dans l’hypothèse où il n’avait pas été invité, est pour nous une démonstration concrète du peu de place que notre commune accorde aux jeunes. Il serait temps de nous questionner et de poser des pistes pour trouver une solution efficace et concrète pour associer largement les jeunes à la vie publique des adultes. Notre ville est très en retard sur ce sujet et les exemples réussis de gestions partagées « jeunes-adultes » sont nombreux en France.
 
Puis Madame le Maire a prononcé son discours, « Émotion, fierté, responsabilité, concertation, remerciements, etc. ». Rien que du très conventionnel auquel ont souhaité répondre les représentants de chacun des groupes d’opposition.
 
Monsieur Assi a exprimé son intention de démissionner très prochainement du Conseil.
 
Madame Cruz, sa colistière, a fait le silence dans la salle en dénonçant des attaques « calomnieuses » dont elle a été l’objet de la part d’un « élu de la République » pendant la campagne ! 
 
Ainsi, pour certains (qui ?) les enjeux d’une élection seraient tels que la fin justifierait les moyens. Même les plus odieux. 
 
Ne conviendrait-il pas alors, dans l’avenir de prévoir une charte de bonne conduite entre les différentes listes pour que les citoyen-ne-s puissent se concentrer sur le fond en non sur la forme ?
 
Madame Coativy quant à elle, a déclaré qu’il faudrait compter avec elle pendant ces six années. « Si Dieu le permet » a-t-elle ajouté sans sourciller, sous le regard étonné de notre Marianne Républicaine .
 
À ce sujet, que penser des cérémonies républicaines, donc laïques, devant le Monument aux Morts précédées d’un office religieux en présence de nombreux conseillers représentants officiellement l’ensemble de la commune ?
Le cultuel ne serait-il donc plus d’ordre privé dans notre ville ?
 
Puis Monique Cosson a lu un texte préparé avec nos deux autres élu-e-s dans lequel elle a rappelé quelles étaient nos convictions et quel serait notre rôle dans l’opposition. Ce texte a été salué et largement applaudit. 
 
Danielle
 
Conseil_municipal_01 Conseil_municipal_02 Conseil_municipal_03 Conseil_municipal_04 Conseil_municipal_05 Conseil_municipal_06 Conseil_municipal_07
Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Communiqué d’avant second tour d’Isabelle Piot, socialiste et troisième de la liste SainteFoyÀVENIR

Isabelle Piot

Bonjour à toutes et à tous,

Nous avons entendu pendant la campagne :
– Pourquoi deux listes à Gauche à Sainte-Foy-lès-Lyon ? 
– Pourquoi la Gauche part-elle divisée ?
Nous y avons répondu par le biais d’un communiqué, autour de la question du Rassemblement conçu de manière totalement différente entre les deux listes en question.
Le vote des électeurs a tranché. 

 On entend maintenant :
– La liste SainteFoyÀVENIR, c’est une liste écolo, une liste EELV.
Ça pourrait, mais, en fait ce n’est pas cela ou plus exactement, ce n’est pas que cela. 

Notre Tête de liste est EELV, sans conteste, et nous l’assumons très bien, mais en même temps, la liste n’est pas une liste EELV.  

SainteFoyÀVENIR est une liste qui rassemble des gens de gauche et des écologistes.
Nous n’avons pas eu l’investiture socialiste, mais je ne dirai pas que nous sommes au-dessus, en dehors des partis. C’est bien parce qu’il y a eu au départ des partis que notre liste a pu se construire, et c’est bien parce qu’il y a eu d’autres personnes engagées à d’autres niveaux qu’elle a pu s’élargir, s’enrichir. 

Nous n’avons pas mis en avant les partis sur cette liste, et pour cause, mais pour autant nous ne sommes pas sur une liste apolitique, comme certaines listes de droite se plaisent à le dire. 

Nous avons des valeurs, des principes des orientations partagées autour de la solidarité, de la citoyenneté et de l’écologie qui nous relient entre nous. 

Nous avons su construire autre chose qu’une simple addition de composantes politiques. Nous avons su inventer un mode de fonctionnement où chacun s’y retrouve, avec des compromis que chacun a dû faire. Ce que nous y gagnons est largement plus important. 

Nous ne fonctionnons pas en suivant les directives « d’un chef », d’une Tête de liste. Toute cette campagne Municipale est portée collectivement. Toutes les décisions importantes sont débattues au sein du comité de campagne, tous les choix sont partagés. 

À partir de la mobilisation de personnes d’horizons différents partageant les mêmes valeurs, et de la désignation interne qui a été un moment fondateur, nous avons su d’une part, respecter le résultat démocratique et se mettre au travail loyalement (j’ose le dire), et d’autre part, Monique Cosson, une fois désignée, a su prendre en compte les forces en présence dans ce rassemblement (les différents partis, les associatifs, les citoyen-ne-s), et a voulu et su impulser une démarche collégiale.

Notre slogan s’est  imposé de lui-même et reflète la réalité de notre liste : La force du collectif. 

Je voudrais, aujourd’hui, remercier Monique Cosson, d’avoir respecté les forces en présence, d’avoir respecté les accords et les principes définis dès le début, d’avoir su impulser cette dynamique collective. C’est ce qui a permis de construire de la confiance, de l’estime entre nous et de l’exigence réciproque, et c’est pour moi l’un des fondements de la dynamique de notre liste. 

Cela, allié à un travail important des uns et des autres (que ce soit dans la réflexion, et l’élaboration des contenus du programme, dans la diffusion des tracts, les marchés, les porte-à-porte, etc.) chacun à sa mesure, en fonction de ses disponibilités.

C’est cette mobilisation de chacun à son niveau qui fait la caractéristique de cette liste de travail, de cette campagne et qui a permis une présence forte sur le terrain.

C’est notre ancrage collectif sur le territoire de la commune qui fait que nous avons résisté à la Droite. 

La liste de SainteFoyÀVENIR est, non seulement la seule liste de Gauche pour ce second tour, mais une Gauche au travail et rassemblée autour d’une dynamique forte qui nous porte tout au long de cette campagne et qui sera la colonne vertébrale du rassemblement de la gauche et des écologistes pour le mandat à venir. 

Je pense que ce qui est important n’est pas de savoir si le PS devait ou devrait être devant EELV ou non, mais, vu les forces de Droite en présence sur la commune, que la Gauche et les écologistes soient rassemblés. 

Et ce rassemblement nous l’incarnons, nous le vivons, il nous faut maintenant le partager avec le plus grand nombre possible sur notre commune. 

Isabelle PIOT

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Le premier collectif de gauche est au second tour, continuons !

Merci aux Citoyen-ne-s qui nous gratifient de leur confiance en exprimant un vote positif pour un changement d’avenir dans la gestion de notre ville.

Grace à votre vote nous affirmons notre présence au second tour de l’élection municipale à Sainte-Foy-lès-Lyon. 

Grace à vous nous affirmons notre position de première force de Gauche, Écologiste, Socialiste et Citoyen-ne-s à Sainte-Foy-lès-Lyon.
Le travail ne fait que commencer. Nous le poursuivrons pour l’évolution positive de notre ville.

Grace à votre vote, nous affirmons aussi qu’aujourd’hui la politique est en évolution et peut, et doit, être reprise en main par les Citoyen-ne-s.

Dimanche nous aurons besoin de votre vote pour peser sur les destinées à venir de Sainte-Foy-lès-Lyon. Aussi nous vous encourageons à faire le choix des forces de progrès que nous représentons, que nous incarnons, que nous défendons.

La force du collectif avec la liste SainteFoyÀVENIR,
autour de Monique Cosson pour une ville Solidaire et Citoyenne.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email
Monique Cosson, tête de liste de SainteFoyÀVENIR

La liste complète des candidats de la liste SainteFoyÀVENIR pour l’élection municipale

saintefoyavenir_liste

Liste des candidat
de la liste SainteFoyÀVENIR
au conseil municipal

1.
Monique Cosson

Éducatrice spécialisée.
Conseillère régionale et municipale EELV.
Quartier Provinces.
Lien vers son portrait

2.
André Valentino

Conseil en RH.
Conseiller municipal.
Socialiste.
Quartier du Centre.
Lien vers son portrait

3.
Isabelle Piot

Responsable service culture et vie associative.
Socialiste.
Quartier La Plaine.
Lien vers son portrait

4.
Éric Vivier

Attaché FdG à la Région Rhône-Alpes. 

Parti de Gauche.
Quartier Brûlet.

5.
Jacqueline Verdier

Documentaliste.
Citoyenne.
Quartier du Plan du Loup.
Lien vers son portrait

6.
Serge Replumaz

Continuer la lecture

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email
Monique Cosson sur le plateau de l'émission “Municipales 2014” sur TLM, le 18 février dernier.

Monique Cosson, tête de liste SainteFoyÀVENIR sur Télé Lyon Métropole (TLM) lors du débat du 18 février avec tous les candidats à l’élection municipale de Sainte-Foy-lès-Lyon


Municipales 2014 : Sainte-Foy-lès-Lyon par TLM

Monique Cosson, tête de liste SainteFoyÀVENIR était l’invitée, avec tous les autres candidats à l’élection municipale de Sainte-Foy-lès-Lyon, par la chaîne TLM pour l’émission Municipales 2014.

Ce débat présente les différents candidats fidésiens et leur projet.

TLM_cosson

À gauche, une des candidates de l’équipe municipale sortante, l’UMP Véronique Sarselli. À droite, Monique Cosson, tête de liste SainteFoyÀVENIR sur le plateau de Télé Lyon Métropole lors de l’émission “Municipales 2014”. Crédit Photo : © TLM – 2014.

Monique Cosson avant le débat est sereine… Après le débat… Quelques secondes avant la prise d'antenne pour le débat Sur le plateau de TLM Monique Cosson face répond aux questions en détail Monique Cosson penddant le débat sur le plateau de TLM DSC_1673 Monique Cosson avant le débat L'entrée de TLM

Merci à TLM pour la mise à disposition de l’intégralité de l’émission via DailyMotion.
Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email