Archives pour l'étiquette Kidijeux

Compte-rendu du Conseil Municipal du 27 mai 2014

Les élus de SainteFoyÀVENIR ont fait plusieurs propositions :

Harmoniser les tarifs entre Kangourou club et Conservatoire de Musique et de Danse, appliquer le même quotient familial dans les services municipaux.

Repenser le fonctionnement du CCCF pour qu’il devienne un espace de construction d’un projet culturel pour Sainte-Foy-lès-Lyon, avec tous les acteurs culturels de la commune.

Proposer que plusieurs subventions aux associations puissent être réétudiées pour être mieux adaptées aux projets qu’elles veulent mettre en œuvre (par exemple Ramdam et Kidijeux).

Nous avons voté contre :

Les tarifs du Conservatoire de Musique et de Danse, parce que le quotient familial est plafonné, et le calcul des tarifs trop complexe et illisible.

Les derniers avenants pour les travaux du Méridien qui aboutissent à 8,570 M€, alors que l’enveloppe initiale était de 7,1 M€. Après l’Ellipse qui a connu une dérive financière spectaculaire de 880 000 € d’enveloppe initiale à 2,5 M€, avec des problèmes d’utilisation, d’usages encore important.

Nous ne pouvons cautionner que les équipements communaux connaissent de telles augmentations, en sachant que pour leur financement la commune a contraint les dépenses de fonctionnement courant pour les activités, la vie communale, durant de nombreuses années.

Nous avons voté pour les derniers avenants concernant les travaux de la piscine qui maintiennent l’enveloppe globale à 10 270 000 € en baisse par rapport au 11 250 000 € d’enveloppe initiale.

Lors de ce Conseil nous avons donné lecture d’un communiqué de presse au sujet des lettres anonymes racistes envoyées à des familles fidésiennes. Plus de trente familles les ont reçues par voie postale. Seize d’entre elles ont porté plainte et nous soutenons cette démarche qui permet de rompre avec l’isolement et la crainte face à la violence de ces courriers :

Sainte-Foy-lès-Lyon le 25/05/2014

COMMUNIQUÉ de SainteFoyÀVENIR
Pour une ville citoyenne et solidaire

L’association SainteFoyÀVENIR et ses élus sont profondément choqués par les courriers xénophobes, racistes, reçus par plusieurs familles résidentes à Sainte-Foy–lès-Lyon. Nous dénonçons fermement la violence de ces courriers anonymes. Nous dénonçons le comportement des individus ou groupuscules qui se permettent de cibler individuellement des personnes et des familles au motif de leur origine étrangère réelle ou supposée, et/ou de leur religion, remettant en cause leur droit de vivre en France, dans notre commune.

L’association SainteFoyÀVENIR réaffirme les valeurs inscrites dans sa Charte : des valeurs humanistes et citoyennes, qui prônent le respect des personnes et des différences, la liberté d’expression et la tolérance. Elle demande à ce que l’État de Droit, garant des libertés individuelles, de l’égalité et de la solidarité entre les personnes, soit défendu partout, dans tous les quartiers pour que chacun, quelles que soient ses appartenances, ses origines et ses croyances, soit respecté.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Monique Cosson, Éducatrice spécialisée et Écologiste, première de la liste SainteFoyÀVENIR

Monique Cosson juste après le débat sur Télé Lyon Métropole entourée des candidats et soutiens de la liste présents ce jour-là.

Monique Cosson juste après le débat sur Télé Lyon Métropole entourée des candidats et soutiens de la liste présents ce jour-là.

« Je réside à Sainte-Foy-Lès-Lyon depuis 25 ans. Mon compagnon et moi sommes installés avec nos deux premiers enfants dans le quartier Provinces Chavril en juillet 1989. Notre troisième enfant est née à Sainte-Foy-lès-Lyon quelques années plus tard.

C’est dans ce quartier que j’ai commencé à m’impliquer dans la vie communale, au travers d’une association de parents d’élèves. Une implication qui a duré de nombreuses années, en prenant la responsabilité de présidente de la FCPE, en primaire puis plus tard au collège. 

J’ai également participé à la création et à l’animation d’un Inter FCPE sur la commune. 

J’ai aussi travaillé au sein des Amicales Laïques dans les écoles de mes enfants.

Après la fermeture de la bibliothèque des Provinces en 1993, j’ai rejoint le Comité de quartier des Provinces-Chavril qui a vu le jour à cette occasion. 

C’est à partir du Comité de quartier que je me suis impliquée dans la création de la Bibliothèque associative Point Lecture qui a ouvert en 1999 ; dont j’ai été présidente jusqu’à 2003. Bibliothèque de proximité qui a maintenant 15 ans. 

C’est encore un groupe du Comité de quartier Provinces-Chavril qui a construit et porté le projet de Ludothèque pour la commune de Sainte-Foy-lès-Lyon. 

Kidijeux a pris son autonomie depuis bientôt trois ans, après deux ans d’accompagnement avec une ludothécaire de Quai des Ludes.

Je continue à être présente au CA de ces trois associations qui portent chacune à leur manière un projet d’intérêt général en menant des actions de proximité qui renforcent le lien social et jouent un rôle éducatif et culturel.

En 2012, 2013 un groupe inter associatif a vu le jour. Là encore à partir d’une proposition du Comité de Quartier. Le groupe Brûlet  (CIL Provinces, AGUPE, Point Lecture associatif, Haut com3’pom, Kidijeux) qui a travaillé sur un objet commun : le parc du quartier. Un état des lieux et des usages a été réalisé, une brochure de présentation du parc a été produite et une soirée d’animation au sein du Brûlet  a permis de faire mieux connaitre et vivre cet espace commun. 

Cette implication militante m’a amené à intégrer une liste municipale de gauche en 2001. 

J’ai intégré le Conseil Municipal fidésien en juillet 2003.

C’est en 2005 que j’ai choisi d’adhérer au parti Les Verts. 

En 2008 j’ai conduit une liste municipale « Sainte-Foy Écologique Citoyenne et Solidaire ».

J’ai maintenant 10 ans d’expérience d’élue municipale à Sainte-Foy-lès-Lyon. J’ai investi ce rôle et cette place d’élue en travaillant sur tous les dossiers municipaux comme si j’étais l’élue en charge. 

D’autres choix sont possibles et c’est la position que je tiens en tant qu’élue, en exprimant et affirmant mes positions et mes propositions pour penser et faire autrement. 

Au cours de ces dix années, j’ai tissé et entretenu des liens avec de nombreux acteurs de la commune en tant qu’élue qui souhaite mettre en œuvre le changement que je propose : la démocratie directe, la connaissance et la compréhension des situations et la mise en application de solutions adaptées, la construction de projets partagés.

Depuis 2010, je suis Conseillère Régionale. 

J’assume en tant que Présidente de la Commission Lycée une position majoritaire nécessitant implication et suivi pour prendre en compte, l’antériorité des dossiers, une juste réponse aux besoins. Mais aussi, débattre et porter des priorités politiques, faire des propositions et construire du consensus.

C’est en 2010 que j’ai pris une retraite anticipée, pour pouvoir réellement investir mon mandat d’élue après 35 ans de travail en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent doublé d’une quinzaine d’années d’activité syndicale. 

Un investissement où j’ai pratiqué un militantisme de terrain et intégré les cadres juridiques et réglementaires.

Ma profession m’a confronté à la complexité humaine, aux difficultés d’aider les personnes à se libérer de ce qui les empêche de vivre sereinement. 

J’ai beaucoup appris de la souffrance et des potentialités humaines. Je sais maintenant combien la réflexion et la sécurité d’un cadre de travail collectif sont indispensables pour rester disponibles et à l’écoute. J’ai aussi appris que l’écoute de l’autre, la compréhension des différences sont le creuset d’une réelle découverte de soi.

C’est avec cette expérience humaine et professionnelle, cet ancrage local, les liens durables qui m’attachent à des personnes, à des projets et à la commune que j’ai candidaté puis été élue pour représenter la liste de SainteFoyÀVENIR. 

C’est avec mon expérience, mes compétences de militante et d’élue que je suis prête à assumer une position de Maire de notre ville Sainte-Foy-lès-Lyon.

La création de l’association puis la campagne menée par la liste SainteFoyÀVENIR est porteuse d’une ambition, d’un projet participatif dans la ville, d’un travail collectif dans un esprit de confiance, de respect mutuel. 

Une dynamique qui fédère et s’appuie sur les potentialités de chacune et chacun. 

Je ne doute pas que de nombreuses, nombreux, Fidésiens s’y reconnaissent. »

Monique Cosson

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email