Archives pour l'étiquette La Plaine

Isabelle Piot, Responsable service culture et vie associative et Socialiste, troisième de la liste SainteFoyÀVENIR

Isabelle Piot

« Habitante de Sainte-Foy-lès-Lyon depuis 22 ans dans le quartier de La Plaine. Mes deux filles ont grandi dans ce quartier. Je suis allée à l’école publique du quartier et  je me suis naturellement et logiquement impliquée dans une fédération de parents d’élèves, la FCPE.  

Je travaille dans une commune du Grand Lyon , comme cadre dans la fonction publique territoriale dans le secteur culturel depuis maintenant  8 ans après  un parcours professionnel dans le secteur associatif  et  de l’économie sociale et solidaire au niveau régional. 

J’ai ainsi travaillé  dans  différents domaines tels que l’animation locale, la culture, l’emploi , la formation et l’insertion professionnelle, la lutte contre les discriminations, et le développement local. Si je devais définir mon métier, je dirais que c’est celui du développement local et du développement du territoire. 

Mon expérience dans une collectivité locale  me  donne une bonne connaissance de l’action publique locale ce qui me semble être un atout pour s’engager dans une fonction élective municipale.

Dès mon arrivée à Sainte-Foy-lès-Lyon j’ai rejoint la section du Parti Socialiste pour poursuivre l’engagement politique que j’ai pris il y a une trentaine d’années et  m’impliquer dans la vie  communale. Fidésienne.  Secrétaire de section durant  une dizaine d’années à Sainte-Foy-lès-Lyon, j’ai participé à de nombreuses campagnes électorales ; ce sont des temps privilégiés pour faire valoir ses idées et ses propositions. L’engagement dans cette campagne municipale de 2014 s’inscrit donc dans la continuité de mes engagements politiques et associatifs. 

Pourquoi candidater maintenant ?
Actuellement, je suis disponible intellectuellement, familialement, et professionnellement.

Ce qui m’a conduit à m’investir dans la campagne municipale sur la liste SainteFoyÀVENIR c’est la dynamique du travail collaboratif avec des partenaires politiques et des personnes engagées dans la vie locale de Sainte-Foy-lès-Lyon les Lyon avec qui je partage les mêmes valeurs de solidarité, de tolérance, de respect des personnes et de richesse dans les différences, de probité et de démocratie.

Ce travail préalable de plus de six mois a permis de préciser nos positionnements, les priorités que nous souhaitions défendre durant cette campagne et durant le mandat à venir. Nous avons créé le cadre, les conditions du travail commun et les moyens d’arbitrages.

Cette ambition partagée a permis de poser des bases de fonctionnement basées sur la transparence, la loyauté, l’argumentation, le consensus. 

Le caractère innovant de cette démarche, qui a conduit à  un processus de désignation interne de la tête de la liste au sein de l’association SainteFoyÀVENIR démontre que l’ambition réside dans un autre mode de gouvernance de la Ville de Sainte-Foy-lès-Lyon. Dans d’autres modes de travail faisant appel au débat d’idées, à la participation,  à la collaboration.

Le meilleur moyen de le démontrer est d’appliquer à soi-même les principes que l’on défend : « Allier démocratie participative et démocratie représentative ». 

Cela augure d’un mode de fonctionnement ultérieur que je souhaite poursuivre  au sein de la liste et au sein de l’équipe municipale future si nous sommes élus.

C’est la force des engagements pris,  négociés entre partenaires, explicités aux habitants, tenus et évalués. C’est dans ce sens que les scrutins des 23 mars et 30 mars prochains nous montreront si nous avons su vous faire partager la force de nos convictions, de nos engagements  et du renouvellement des pratiques politiques. 

Je m’inscris résolument dans cette démarche ouverte, collaborative et participative  qui me semble être le seul gage d’une gestion renouvelée, dynamique, ancrée sur le territoire d’une collectivité locale. Mon ambition est de m’engager dans un mandat  d’élue  pour défendre des idées et pour développer une vision politique de l’évolution de la Ville de Sainte-Foy-lès-Lyon : une ville éducatrice développant plus de justice sociale, une ville accessible et ouverte. 

Cela exigera de définir des priorités dans l’action publique  locale : elles sont clairement exposées dans notre programme . « Définir des priorités, c’est donner du sens ». »

Isabelle Piot 

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

La CIL de La Plaine-Chantegrillet nous questionne, voici nos réponses

LA PLAINE

 

Considérez-vous que la protection des piétons, chemin des fonts est liée avec le regroupement des deux écoles ?
Non, nous voulons évaluer les deux possibilités de regroupement et pour la Plaine il est évident qu’il faut envisager un passage sécurisé, par le terrain de la ferme par exemple.
Quel que soit le choix final pour le regroupement des écoles , l’aménagement du chemin des Fonts sera à sécuriser et à aménager.

Approuvez-vous le regroupement de nos deux écoles à la Plaine à Chantegrillet ? 
Pour ce qui est du choix du site, il nous faudra mettre à plat les études et vérifier les évaluations financières et les besoins de travaux, d’aménagements complémentaires qui seront nécessaires  de part et d’autre. Pour l’instant nous en restons là !
Nous sommes favorables à un regroupement des deux écoles pour créer un pôle scolaire important sur le quartier, et libérer sur l’autre site un espace qui permettra des aménagements nouveaux pour le quartier ; espaces publics, logements, équipement public, commerce.

Serez-vous favorable à réaliser une protection provisoire des piétons chemin des fonts entre Chantegrillet et Charcot qui nécessiterait peu d’investissement en proposant un sens unique etpose de barrières, séparant ainsi la chaussée et la circulation des piétons ?
Oui, cela permettra une évaluation plus fine du report de la circulation et sécurisera la rue.

 

Dans quel délai la protection des piétons sera réalisée chemin des fonts ( 1 à 5 ans) ?
La protection provisoire tout de suite et la requalification de la rue sous le mandat.

Vous engagez-vous à présenter au CIL et aux riverains  une étude d’impact  des différents modes de circulation dans nos deux quartiers ? 
Oui, à partir d’une étude qui prend en compte la protection provisoire Chemin des Fonts et le report de circulation alentour, au-delà de Chantegrillet/La Plaine (Vallon et Charcot notamment).

À quelle échéance sera réalisé une place pour personnes à mobilité réduite  à La Plaine (angle rue Forest et Charcot, vers la pharmacie (1 à 5 ans) ?
Tout de suite, c’est le minimum indispensable pour les personnes à mobilité réduite.

Envisagez-vous en accord avec le Ve arrondissement de Lyon de faire mettre la rue Simon Jallade, en sens unique pour permettre la réalisation de trottoirs aux normes (problème des riverains, dont les non-voyants) ?
Oui, en engageant d’abord un travail avec la municipalité du Ve arrondissement de Lyon,  les deux CIL du secteur, l’établissement Witkowska et les riverains de la rue.

Si oui, dans quel délai (1 à 5 ans) ?
Tout de suite pour ce qui est du travail de concertation.
Pour la réalisation nous ne pouvons pas répondre aujourd’hui.

Rue du Commandant Charcot,  entre la rue Simon Jallade et Francheville le bas ferez-vous aménager la voirie pour ralentir les véhicules ?
Actuellement il y a un feu et des seuils ralentisseurs  près du  collège, faut-il autre chose ? C’est un point à discuter.

Dans quel délai allez-vous rendre les sanitaires utilisables ? Immédiatement ou dans “X”mois ?
La question sera à moyen terme.
Un réaménagement, un changement ?

 

CHANTEGRILLET

Opterez-vous  pour un mode doux de circulation chemin Chantegrillet ?                                 
Oui, c
e serait vraiment une zone d’apaisement de la circulation : zone 30 + modes doux.

Pensez-vous envisager une zone tranquille dans ce secteur (limitation à 30 km/h) ?
Oui.

Dans le cas où le regroupement des écoles se ferait à la Plaine, combien de logements limiterez-vous sur l’espace libéré par l’école Chantegrillet ?  30 ? 40 ? 50 ? 60 ? 70 ?
Nous n’avons pas de chiffre actuellement. Cela ne se décrète pas. Le foncier est communal et son aménagement devra être discuté. Notre liste défend la nécessité d’offrir les 25% de logements sociaux prévus par la loi, à Sainte-Foy-Lès-Lyon comme ailleurs.
Nous imposerons un pourcentage équivalent (25%)  dans tous les programmes immobiliers qui seront  prévus sur la commune  durant le mandat  quelque soit le quartier pour  obtenir à terme  un habitat diversifié dans tous les quartiers, qui favorise la mixité sociale.

Quel pourcentage de logements sociaux envisagez-vous                                      10% ? 15% ? 20% ? 25%  ? Plus ?
Sainte-Foy est secteur de mixité sociale, actuellement à 25%.     Combien de % ?
Nous étudierons la possibilité de  renforcer ce pourcentage dans les opérations immobilières privées ou de  réduire à 500/600 m² les terrains constructibles de mixité sociale.
Nous voulons aussi travailler sur le logement intergénérationnel. Un nouveau projet pour les personnes âgées et seules et les jeunes en recherche d’une chambre à prix abordable. Une possibilité de renforcer le lien social, la solidarité.

Combien de commerces non concurrentiels à ceux existants (1 à 5) ?
Nous lancerons une étude commerciale sur le quartier. Elle manque dans l’étude de cadrage urbain.
Un travail est nécessaire sur les manques, les besoins de commerce dans le quartier ; mais aussi sur la présence de Service Publics.

Obligerez-vous aux constructeurs un emplacement parking souterrain ?
Non, cela ne se décrète pas, cela s’étudie opération par opération.

Êtes-vous favorable à la création d’un espace vert conséquent dans ce périmètre avec jeux d’enfants et espace de mise en forme ?
Nous sommes favorables à une préconisation de l’étude de cadrage urbain qui propose de baisser les murs, d’ouvrir des espaces  de circulation entre Charcot et Chemin de Chantegrillet. Pour d’autres aménagements cela doit être travaillé avec les habitants, le CIL, les parents d’élèves, les habitants…

Vous engagez-vous dans le projet éventuel à inclure une salle communale dotée de détecteurs de décibels (promesse de mairie non tenue) ?
Oui.
Une crèche ?
Un local pour la ludothèque ?

Un local pour l’OFTA  ?
La salle communale doit être refaite avec les normes en vigueur (isolation thermique et phonique entre autre) et la prise en compte de besoins de locaux associatifs. Les autres besoins doivent absolument se travailler avec les habitants, le monde associatif.

Êtes-vous favorable à modifier le PLU H rédigé par l’ancienne municipalité. Afin de ne pas créer une concentration de logements sociaux sur un même lieu, pour éviter de créer une zone ?                                                                                                 Non, nous pensons qu’il faut des logements sociaux dans le quartier comme ailleurs sur la commune, et nous travaillerons sur les inquiétudes, les questions que cela soulève.

Allez-vous prendre en considération ce quartier en le fleurissant et en l’illuminant pour nos fêtes traditionnelles (8 décembre, Noël) ?
Oui, on pourra le prévoir, le concevoir avec les habitants. Il pourra y avoir d’autres moments de fêtes, d’animation culturelles, conviviales sur le quartier qui restent à penser et organiser.

Êtes-vous favorable à d’autres orientations que d’éventuelles constructions d’habitations, apaisement de la circulation, travail sur la rénovation des copropriétés (thermique et autre), l’ouverture de passage de circulation douces en transversal ?                                                    Oui.

Malgré les anomalies signalées par notre CIL et les riverains sur le  regroupement à la plaine des deux écoles concernées (voir synthèse jointe) maintiendrez-vous la décision  des élus(e) actuels ?                                                                                                  Remise à plat comme évoqué plus haut.

DIVERS

Allez-vous appliquer la démocratie participative (Consultation et mise en œuvre des suggestions constructives du CIL la Plaine Chantegrillet de Sainte Foy les Lyon et des riverains de nos deux quartiers)  La charte de la participation dont le socle est la démocratie représentative  (27/3/2013 ) ne précise pas cet engagement ?
Oui. Voir dans notre programme la proposition des Assises de la démocratie locale pour définir des structures pérennes de participation. Par la suite cela impliquera des moyens communaux, un suivi et une évaluation avec les habitants, le CIL de ce qui a été discuté, prévu et réalisé.

À quelle échéance seront changés les sanitaires de nos deux quartiers (1 à 5 ans) ?
En cours de mandat après évaluation de ce qui est le plus adéquat.

Allez-vous appliquer le principe de précaution pour les antennes téléphoniques ? Aucune (antenne) à moins trois cents mètres des écoles, collèges, lycées, des crèches, hôpitaux et tous points dits sensibles ?
Oui.  

Êtes- vous prêts à ne pas renouveler les contrats avec les opérateurs téléphoniques si actuellement n’est pas appliqué le principe de précaution (bâtiments publics) ?
Oui.

Dans le cadre de l’information, nous communiquerez-vous les contrats en cours ?
Oui.

Pour les futures demandes de pose d’antennes, appliquerez-vous le principe de précaution ?
Oui.

Ferez-vous des contrôles d’intensité sur les antennes en place sur les bâtiments privés (en présence des associations qui luttent pour la diminution de celle-ci) ?
Oui, nous ferons appel à des organismes de contrôle indépendant (au CRIREM par exemple).

Dans le cadre du nouveau rythme scolaire êtes-vous favorable pour le périscolaire aux horaires de 13h30 à 15h et si possible sur place ?
Non, nous devrons gérer l’organisation de la rentrée 2014 mais nous relancerons tout de suite une véritable concertation de tous les partenaires (parents, enseignants, associations, élus et structures municipales) pour un Projet Éducatif de Territoire et l’organisation concrète en adéquation avec ce projet.

Seriez-vous favorable à différer ces nouvelles prescriptions comme certaines communes: Oullins… et Lyon ?
Non, la réforme des rythmes scolaires est une opportunité d‘ouverture de l’école, de travail collaboratif entre parents, associations, enseignants et commune pour mieux répondre aux besoins de tous les enfants.

Les repas de cantine conserveront ils tous les aliments de notre tradition française ? 
Nous privilégierons les circuits courts, le  bio, la qualité dans l’assiette. Nous permettrons à tous les enfants de manger à la cantine (tarifs et variété des menus) quel que soit leur origine et confession religieuse. L’école publique est laïque et nous veillerons à ce que ce soit une réalité.

Conserverez-vous nos fêtes traditionnelles dans leurs appellations actuelles et les sapins de noël dans nos écoles ?
Cela se prévoit, se discute avec les parents, les enseignants et au sein des conseils d’école. Nous ne nous attachons pas seulement aux fêtes traditionnelles mais à un véritable projet construit au sein de l’école qui permette aux enfants de découvrir, de développer leur curiosité, leurs capacités personnelles et collectives, de trouver leur place  parmi les autres.

Attribuerez-vous des subventions aux CIL qui en feront la demande et dont les adhérents sont 100% fidésiens ?
Pas parce que les adhérents sont 100% fidésiens mais parce que les CIL sont des associations qui s’investissent pour leur quartier, se préoccupent de l’intérêt collectif, et doivent pouvoir contacter, informer, les habitants, prendre des initiatives indépendantes.

Êtes-vous favorable à un local pour des personnes sans abri ?
Nous sommes favorables à des logements pas à des abris, des accueils temporaires comme des logements d’urgence. Nous comptons travailler pour que des propriétaires qui ont des logements vides puissent les confier à des associations qui seraient garantes des locataires qui y habiteraient.

Sur le plan sécurité quelles mesures pensez-vous prendre pour lutter contre les vols, trafic de drogue, incivilité, excès de vitesse ?
Les mesures se travaillent avec les habitants par des aménagements et des moyens humains. Zones 30, ralentisseurs, modes doux… 
Médiateurs pour apaiser les tensions de voisinage. Animations conviviales pour recréer du lien social et développement d’entraide de proximité pour lutter contre l’isolement. Travail avec les jeunes sur des projets personnels (formation, orientation…) et collectifs.
Police municipale et nationale  par rapport aux délits, avec un travail de prévention et des sanctions quand elles sont  nécessaires.

La Liste SainteFoyÀVENIR

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Nicole Maire, Inspectrice Sanitaire et Sociale et Citoyenne, vingt-neuvième sur la Liste SainteFoyÀVENIR

nicole_maire

« Bonjour,

Je me présente : Nicole MAIRE, habitante de Sainte-Foy-lès-Lyon depuis 1968, dans le quartier de La Plaine puis dans celui, tout proche, de Chantegrillet. Mes deux filles, ainsi que mes neveux, puis mes petits neveux et mon petit fils ont fréquenté l’École de La Plaine. C’est dire mon attachement à ce quartier et à la vie de cette école à laquelle j’ai participé activement à travers l’Amicale Laïque, une association de parents d’élèves puis, pour l’ensemble des écoles de la commune en tant que Présidente de l’association des Restaurants d’Enfants. 

Participer à la démarche de SainteFoyÀVENIR, puis accepter de me présenter sur la liste pour les élections municipales, c’est concrétiser mon enracinement fort dans notre ville.

Professionnellement, j’ai été inspectrice de l’Action Sanitaire et Sociale puis Responsable de Formation doublée d’un engagement syndical très accaparant. 

Entre les mutations professionnelles et mes divers engagements, je n’ai pu poursuivre mes engagements dans la vie locale comme j’aurais aimé le faire.

Forte de mes expériences et de mes implications je souhaite, aujourd’hui, mobiliser mon bagage de compétences techniques et humaines acquises dans mes différentes activités personnelles et professionnelles. 

Ma motivation à être sur la liste SainteFoyÀVENIR est le partage d’un projet citoyen au sein d’une équipe dynamique, engagée s’inscrivant dans une démarche démocratique très mobilisatrice. J’aime notre mode de fonctionnement avec une organisation de groupes de travail pour une réflexion partagée sur des thèmes essentiels ; une élection démocratique de la tête de liste par les membres de l’association ; une implication de tous et à plein temps dans cette campagne municipale.

Chacun de nous a des compétences, des attentes, une connaissance de son environnement, venez les partager avec nous au bénéfice de l’ensemble des Fidésiens, dans un esprit d’ouverture et une volonté d’engagement. »

Nicole Maire

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Jeudi 27 février à 20 h, Réunion Publique de Quartier : Chantegrillet–La Plaine.

Dans la Continuité du tour de Sainte-Foy-lès-Lyon de notre liste SainteFoyÀVENIR, nous serons, le jeudi 27 février à 20 h, à la rencontre des habitants du quartier Chantegrillet—La Plaine.

Lors de cette réunion publique, nous parlerons avec vous du réaménagement de votre quartier en particulier et de notre travail collectif de propositions pour Sainte-Foy-lès-Lyon en général.

Venez nombreux, invitez vos proches, nous comptons sur vous, nous comptons avec vous.

Rendez-vous à 20 heures, ce jeudi
à l’école Chantegrillet,
20, rue Laurent Paul

La liste SainteFoyÀVENIR autour de Monique Cosson, pour Sainte-Foy-lès-lyon solidaire et citoyenne.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email