Archives par mot-clé : revalorisation des bases d’imposition

5. Un budget équilibré au service de tous

Nos engagements
pour sainte-foy-lès-lyon
solidaire et
citoyen 
5. 
Un budget équilibré
au service de tous

L’excès de pru­dence de la muni­ci­pa­lité sor­tante est patent. Au lieu d’utiliser une par­tie de l’importante capa­cité d’autofinancement de la com­mune pour cou­vrir des besoins prio­ri­taires des Fidésien-ne‑s, elle pré­fère rem­plir année après année son bas de laine, tout en main­te­nant une pres­sion fis­cale parmi les plus éle­vées. En toute logique, un telle poli­tique d’immobilisme aurait dû avoir pour corol­laire une baisse des impôts.

Parce que nous vou­lons sor­tir de cet immo­bi­lisme, nous pro­po­sons de main­te­nir ce niveau his­to­rique d’imposition, mais d’uti­li­ser une par­tie rai­son­nable de l’excédent de fonc­tion­ne­ment pour assu­rer de nou­veaux ser­vices aux Fidésien-ne‑s, en pro­po­sant à ceux-ci de par­ti­ci­per au débat sur les choix et les nou­velles prio­ri­tés à finan­cer.

Tout en nous enga­geant sur un main­tien des niveaux d’imposition, nous réta­bli­rons une meilleure jus­tice fis­cale en assu­rant un rééqui­li­brage entre la taxe d’habitation (TH) et la taxe fon­cière (TFB). La TH de la com­mune est aujourd’hui anor­ma­le­ment éle­vée par rap­port aux com­munes équi­va­lentes alors que la TFB est au contraire plus basse, péna­li­sant ainsi les loca­taires les plus défa­vo­ri­sés.


Pour faire face aux réduc­tions de dota­tions et sub­ven­tions de l’État, enga­geons des actions dans trois direc­tions : 

1. 
Amélio­ra­tion de l’efficacité éner­gé­tique des bâti­ments com­mu­naux (mai­rie, écoles, espaces cultu­rels et sociaux…) per­met­tant de dimi­nuer sen­si­ble­ment le coût et faire bais­ser la consom­ma­tion d’énergie.

2.
Soutien actif aux opé­ra­tions de reva­lo­ri­sa­tion des bases d’imposition pour que les nom­breuses réha­bi­li­ta­tions dans le Centre soient prises en compte.

3.
Recherche des res­sources nou­velles en mobi­li­sant des outils de nos par­te­naires et la mutua­li­sa­tion d’équipements, avec les com­munes limi­trophes, le Grand Lyon, la Région, l’État, l’Europe, les réseaux asso­cia­tifs et ban­caires.

• Nous enga­ge­rons une révi­sion de la poli­tique de délé­ga­tion de ser­vice de la res­tau­ra­tion col­lec­tive qui per­met­tra la qua­lité dans l’assiette (cir­cuits courts et bio), déve­lop­pe­ment de l’agriculture locale, l’accompagnement édu­ca­tif…

Nous intro­dui­rons des clauses sociales et envi­ron­ne­men­tales dans les mar­chés publics.

Isabelle PIOT et Monique Cosson

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email