Terrains de foot synthétiques

L’association SAINTE FOY A VENIR soutient l’action engagée par le collectif des riverains du quartier de la Poncetière en réaction à l’absence d’information de l’épandage de Glyphosate, effectué le 4 juillet, sur le terrain de foot du Plan du Loup.

Cliquer sur le tract

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

4 réflexions sur « Terrains de foot synthétiques »

    1. Je ne pense pas qu’une liste quelle qu’elle soit puisse voter pour l’épandage de pesticides puissants surtout dans le contexte actuel de sensibilisation aux effets dévastateurs et néfastes de ces produits… Je vous recommande de revoir l’émission Cash investigation sur ce sujet. Cher Morice 😉 il y a donc une différence entre un vote pour un stade sportif et un épandage de produits hautement toxiques et surtout très (trop) lents à disparaitre… Mais peut-être que votre conscience verte n’est pas encore à maturité ? Quoi qu’il en soit je vous remercie pour votre commentaire qui me donne l’occasion de vous répondre et d’évoquer ce sujet très sensible et préoccupant :-))

  1. Bonjour à vous,

    Nous devons faire une action contre greenstyle!? Et le député il n’est pas au conseil de la Ville? il fait quoi?

    Vous avez voté POUR ou CONTRE ce terrain?

    1. Vous pouvez voir le vœu que nous avons défendu lors du dernier conseil municipal à propos de l’utilisation du glyphosate.
      Nous demandons à la mairie d’intégrer le Zéro Phyto dans les marches publics et dans les conventions avec les associations. D’autre part nous demandons que Mme le Maire prenne un arrêté d’interdiction du Glyphosate. Mme le Maire a refusé de soumettre au vote notre vœu. Nous continuerons à défendre le point de vue développé dans ce vœu.
      Pour ce qui est des recours juridiques nous voyons ce qui est possible. Nous n’avons pas de réponse toute faite actuellement. Si vous souhaitez être informé des suites, nous pouvons vous tenir au courant.
      Si vous souhaitez connaitre ce que fait M. Isaac Sibille, je vous invite à le questionner directement. Nous ne sommes pas dans le même groupe au Conseil Municipal, nous ne portons pas sa parole. En tant que personne publique il peut être directement interpellé.
      Sur notre site vous trouverez notre position qui a évoluée entre avril et juin au sujet du terrain synthétique. Nous avons remis en cause en juin, notre approbation d’avril, après un travail de recherche sur les nuisances attachées aux terrains synthétiques en billes de pneus recyclées.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.