Un rendez-vous manqué

Un RV avec Mme le Maire a eu lieu vendredi 12 juillet, avec des riverains.

Des membres de l’AGUPE et Mme Cosson pour Sainte Foy À VENIR, invités par des riverains du stade du Plan du Loup, n’ont pas été autorisés à participer à cette rencontre. La transparence n’est pas de mise !

Suite à ce RV, les riverains ont déploré l’absence de réponse sur :

– L’enlèvement de la terre avec glyphosate pour la décharge de Pierre Bénite comme l’entreprise Greenstyle l’avait annoncé lundi ;

– Le problème d’information : courrier aux riverains signé par Greenstyle et Mme le Maire qui annonçait le démarrage des travaux à partir du lundi 8 juillet, alors que le traitement de la terre a été fait le 4 juillet. Une absence totale d’information sur la nature de l’épandage et les éventuelles précautions (problème d’irritation des yeux/ poussières dans les maisons, sur les voitures, les jardins et potagers).

– Le respect d’un temps d’attente après épandage, quant à la présence de joueurs, d’enfants sur le lieu. Le terrain de foot est resté ouvert le jeudi 4 juillet.

– Pas de commentaire sur le respect du Zéro Phyto dans lequel est normalement engagée la commune.

Mme le Maire s’est retranchée derrière la réglementation qui a été respectée, celle-ci n’imposant pas une distance avec les habitations en cas d’épandage « dangereux », dit-elle.

Et pourtant, l’autorisation de mise sur le marché des produits utilisés, Glyphosate Erla Super 360 et Médiator vert, prévoit une distance à respecter par rapport à des plantations non ciblées (entre 5 et 20 m), 6h minimum avant de revenir sur le terrain, des dilutions max…., l’épandage ne doit pas être fait un jour de vent. (Le Médiator vert est retiré de la vente depuis le 7/12/18 mais reste utilisable jusqu’au 30/5/2020 !!

Mme le Maire a renvoyé les riverains aux moyens de faire valoir leurs droits (aller en justice), puisqu’elle ne les rassurait pas !

De fait la municipalité n’a reconnu aucun dysfonctionnement.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

2 réflexions sur « Un rendez-vous manqué »

    1. je transmets votre commentaire à Monique Cosson, présidente de SFAV et auteur de l’article « un rendez-vous manqué ». Elle est invitée demain soir à la rencontre entre riverains du Plan du Loup pour envisager la suite.
      H.L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.