Archives par mot-clé : futur pôle sportif

Retour sur le Conseil Municipal du 6 juillet 2023

1) Concours de maîtrise d’œuvre pour la construction du futur pôle sportif sur l’emplacement de l’ancienne piscine (Boulevard du 11 novembre 1918).

❌ Vote contre – Nous déplorons un projet à l’ambition fortement réduite : un nouveau gymnase avec dojo, salle de gym, stockage de matériel et bureaux. Tout cela sur la quartier Châtelain – Plan du Loup, qui n’en manque pas, et alors que notre municipalité a d’abord renoncé à la rénovation thermique nécessaire du gymnase Barlet, pourtant programmée depuis 2020.

Nous déplorons cette vision de l’aménagement du territoire qui centralise un maximum d’équipements (sportifs et culturels, notamment) dans le même quartier. Nous défendons une vision plus juste, plus équitable, plus écologique, de l’aménagement du territoire : Ste Foy est une « mosaïque » où la mixité fonctionnelle doit être également partagée par toutes les habitantes et tous les habitants. Oui, à l’agrandissement d’un dojo communal à la Gravière et à l’implantation d’une salle de gym dans le quartier Provinces-Chavril, par exemple.

Si ce projet doit se faire en l’état présenté ce 6 juillet, nous insistons pour qu’il ne soit pas limité à un seul étage, mais en compte au moins 2, voire 3. En effet, des associations fidésiennes ont besoin de locaux pour leur activité, et par ailleurs, de par ses points de vue paysagers sur les monts du Lyonnais, ce site a un potentiel remarquable.

2) Rapport concernant la déclaration de l’école municipale des sports en accueil collectif de mineurs pour la rentrée 2023-24

⏸ Abstention – C’est la première fois que ce rapport nous est présenté. Nous avions demandé le projet éducatif de notre ville en amont de la réunion du conseil municipal. Ce document ne nous a été transmis que 3/4 d’heure avant, ce que nous déplorons. Ce délai trop court ne nous permettait pas de l’étudier.

3) Vœu des communes du Sud de Lyon pour demander plus de transparence sur l’étendue et la gravité de la pollution aux PFAS et engager des poursuites pénales pour connaître l’origine de cette pollution et établir les responsabilités.

Vote pour – Nous avons bien sûr soutenu ce vœu. Il nous semble si important de permettre une complète information des populations proches et plus lointaines, victimes des pollutions générées, depuis des décennies, en toute impunité, par ces usines chimiques. Les principes de précaution et de de pollueur-payeur doivent s’imposer.

4) Notre enquête sur la restauration collective.

Face au refus de notre maire d’impliquer des représentants des parents d’élèves et de tous les élus, à la réflexion sur la révision du cahier des charges du marché de la restauration scolaire, nous avons mené une enquête auprès des parents aux sorties des écoles, et en ligne. 
Nous avons aussi organisé début mai une « Rencontre Citoyenne« , à la maison de l’aqueduc, à Beaunant, autour des nombreux bienfaits d’une alimentation durable et locale. Notre questionnaire voulait recueillir les souhaits des parents, tant en matière de qualité nutritive des menus servis que de qualité et de formation professionnelle des agents municipaux chargés de la restauration des élèves. D’autre part, nous avons relevé encore un point d’achoppement sur lequel notre mairie se refuse à évoluer : c’est la dénomination de « repas sans porc », proposition de substitution pour les élèves qui n’en consomment pas les jours où le porc est inscrit au menu. Ailleurs, cette discrimination est abandonnée grâce une alternative végétarienne, tous les jours.

Plus d’informations sur notre démarche ici.
L’article du Progrès sur ce conseil municipal est ici.