Tous les articles par G.d.G.

Citoyenneté

Redonner du pouvoir d’agir aux citoyennes, citoyens

Une ville qui agit et met au cœur de son action, la par­ti­ci­pa­tion, l’implication des habi­tants de tous âges, sur les pro­jets qui concernent leur quar­tier, leur vie au sein de la com­mune.

Une ville qui per­met un tra­vail par­te­na­rial, une col­la­bo­ra­tion en continu avec les asso­cia­tions.

Une ville qui adapte ses ser­vices pour mieux répondre, et plus effi­ca­ce­ment, aux besoins, ini­tia­tives des Fidésiennes et Fidésiens.

À l’heure où l’idée même de « la ville » est en totale muta­tion et réflexion, nous, nous tra­vaillons aussi à envi­sa­ger le Sainte-Foy-lès-Lyon de demain. Diriger une ville est un exer­cice de ges­tion quo­ti­dienne, bien sûr, mais aussi un exer­cice de pers­pec­tive, de pro­jec­tion, d’implication citoyenne et d’imagination.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Écologie

Faire face aux enjeux écologiques et climatiques

Une ville qui agit pour faire bais­ser la consom­ma­tion éner­gé­tique et les émis­sions de gaz à effet de serre.

Une ville qui per­met une meilleure qua­lité de l’air, une ali­men­ta­tion saine et de proxi­mité, le recy­clage, la répa­ra­tion, la baisse de nos déchets avec un envi­ron­ne­ment natu­rel pré­servé, plus riche en bio­di­ver­sité.

Une ville qui adapte sa manière de pen­ser l’urbanisme, les dépla­ce­ments, la manière de consom­mer, l’éducation.

Parce que nous pen­sons qu’il ne suf­fit pas de rajou­ter du jaune au bleu pour deve­nir éco­lo­giste, nous pro­po­sons aux Fidésiennes et Fidésiens d’intervenir et agir dans un cadre démo­cra­tique actif et par­ti­ci­pa­tif pour que notre ville entre enfin dans le 21e siècle et les enjeux glo­baux de notre temps. L’enjeu est le nôtre, mais sur­tout celui que nous sau­rons construire pour nos enfants et leurs enfants…

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Solidarité

Bien vivre ensemble et s’enrichir de nos différences

Une ville qui agit pour que tout un cha­cun puisse habi­ter et bien vivre sur la com­mune.

Une ville qui per­met la coopé­ra­tion, l’échange, le vivre ensemble.

Une ville qui s’adapte aux besoins sociaux, d’emploi, de vie cultu­relle et spor­tive.

Notre ville peut sem­bler fer­mée à cer­tains. Pourtant elle bouillonne de talents et d’initiatives qui rayonnent loca­le­ment, régio­na­le­ment, natio­na­le­ment et même par­fois inter­na­tio­na­le­ment. Redevenons une ville géné­reuse et exem­plaire. Le 21e siècle n’est pas le 20e siècle et des solu­tions existent pour faire acte de soli­da­rité sans pour autant déna­tu­rer l’esprit ou le visage de notre ville. Redevenons posi­tifs, créa­teurs et inno­vants en pen­sant à l’autre et en par­ta­geant.

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Balade Quartier Provinces Chavril – samedi 6 avril 2019

RV au Parc du Brûlet à côté des muriers :

Mme Stuckens qui a vu le flyer d’invitation vient nous signa­ler l’absence de banc pour se repo­ser, lorsque des per­sonnes âgées font un tour à pieds, qui part du Brûlet, vers la MJC et Chemin du Fort. Il fau­drait en pré­voir un Chemin du Fort et un autre vers le fort des CRS. Pour les dépla­ce­ments les che­mins refaits au Brûlet sont appré­ciés.

Cette dame avait écrit à la Mairie pour signa­ler l’absence de banc à l’arrêt du 49 rue de Chavril. Il a été ins­tallé.

Echanges et déam­bu­la­tion avec Yvan Carlot et Jean-Yves Barbier Continuer la lec­ture de Balade Quartier Provinces Chavril – samedi 6 avril 2019

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Mosaïque 154 – développement durable

Développement durable : une fausse priorité !

Quelles actions ont été mises en place par la Municipalité suite au Groupe de tra­vail modes doux ?

Trois réunions où l’AGUPE et des asso­cia­tions de cyclistes ont fait des pro­po­si­tions concrètes pour amé­lio­rer les dépla­ce­ments des Fidésiens à pied et à vélo. Aucune n’a été prise en compte, hor­mis une signa­lé­tique des temps de dépla­ce­ment entre quar­tiers, ini­tiée par l’AGUPE.

L’instance de suivi et d’évaluation de l’Agenda 21 s’est réunie le 25 mars der­nier. Elle n’a, en fait, rien éva­lué. D’ailleurs, com­ment pourrait-elle le faire alors que rien n’a été mis en place suite au groupe Modes doux. Pourtant, le site de la Mairie affirme que « Le Développement durable repose sur des actions qui se vivent au quo­ti­dien ».

Car ne nous y trom­pons pas. Il ne suf­fit pas de mettre des croix dans le tableau d’un Agenda 21 pour en vali­der les étapes. Il faut bien entendu agir plu­tôt que de com­mu­ni­quer. Et notre com­mune com­mu­nique, plu­tôt qu’elle n’agit. En pre­nant, au pas­sage, ses habi­tants ou des asso­cia­tions en cau­tion. D’où un « Effet vitrine ».

Ste Foy, ville verte au « bio­tope » (envi­ron­ne­ment) favo­rable doit être une ville ouverte. Ouverte aux asso­cia­tions, aux acteurs impli­qués. Ils sont force de pro­po­si­tion. Il appa­raît plus urgent et néces­saire de mettre en place une démarche par­ti­ci­pa­tive et sin­cère qui inclura l’ensemble des Fidésiens prêts à agir pour leur envi­ron­ne­ment. Continuer la lec­ture de Mosaïque 154 – déve­lop­pe­ment durable

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

BALADE DE QUARTIER EN QUARTIER

SAMEDI 6 AVRIL 2019

BALADE du Parc du Brûlet au quar­tier Provinces-Chavril :

9h30 : RV parc du Bûlet (près des mûriers)

10h15 : RV place Soubeyrat (angle rue de Chavril et Bd des Provinces)

11h15 : RV place St-Luc

A chaque rendez-vous, nous vous pro­po­sons d’é­chan­ger avec les élus et les membres de la liste muni­ci­pale Sainte Foy A Venir sur les pro­jets qui concernent votre quar­tier, et sur les ques­tions que vous vous posez, vos pré­oc­cu­pa­tions…

pour nous joindre : 06 32 07 07 69

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Bilan mi-mandat

A mi-mandat, le point est réa­lisé sur les actions menées par SFAV et sur celles de la Municipalité.

En résumé, des actions prio­ri­taires :

  • Préservation du poste d’ ATSEM menacé à l’é­cole mater­nelle Chassagne (sup­primé pen­dant 6 mois)
  • Combat pour gar­der le bureau de Poste de Chavril (fermé)
  • Dossier pour la créa­tion d’un Mutuelle com­mu­nale

Nos 3 élus, Monique Cosson, André Valentino et Isabelle Piot ont fait paraître dans la presse (Progrès du 20 Octobre 2017) leur réac­tion au bilan de Mme Sarselli : “Les ser­vices publics ne sont pas sou­te­nus”. Ils insistent sur le manque de concer­ta­tion. Même si la muni­ci­pa­lité informe, elle ne sol­li­cite pas ses habi­tants en amont.

De plus, la moi­tié des tra­vaux d’in­ves­tis­se­ment pré­vus aux bud­gets 2015 et 2016 n’ont pas été réa­li­sés. Les tra­vaux d’i­so­la­tion ther­mique de l’é­cole Châtelain ont été éga­le­ment repor­tés.

Parmi les pers­pec­tives, de nou­veaux défis pour la com­mune où SFAV aura une force de pro­po­si­tion : réduire la frac­ture numé­rique, accès à l’in­for­ma­tion pour tous : quid de la dif­fu­sion aléa­toire de Mosaïque et de sa pério­di­cité de plus en plus espa­cée ?

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email

Quoi penser du budget municipal 2017 ? (Mosaïque Mars 2017)

Au Conseil Municipal du 2 février der­nier, le bud­get pré­vi­sion­nel pour l’année 2017, était pré­senté. Comme l’année pré­cé­dente la muni­ci­pa­lité a indi­qué ses prio­ri­tés d’action et les inves­tis­se­ments et calen­driers qui en découlent.

L’actuelle majo­rité pro­pose 5,6 M€ pour les équi­pe­ments qu’elle sou­haite réa­li­ser. Notons au pas­sage que les prio­ri­tés sont plus que sujettes à cau­tion :

- elles ne répondent pas en par­ti­cu­lier aux besoins en loge­ments sociaux des fidé­siens ce qui oblige la com­mune à payer 268 K€ au titre du pré­lè­ve­ment SRU. Il n’y a encore que 12,5% de loge­ments sociaux sur Sainte Foy.

- elles ne pri­vi­lé­gient pas les inves­tis­se­ments pour les éco­no­mies d’énergie dans les bâti­ments com­mu­naux alors qu’ils feraient bais­ser les consom­ma­tions éner­gé­tiques et les émis­sions de gaz à effet de serre et seraient source d’économies pour notre bud­get de fonc­tion­ne­ment.

Pour ce qui du finan­ce­ment des inves­tis­se­ments l’apport com­mu­nal a baissé (311.000€) mais reste lar­ge­ment suf­fi­sant comme levier pour des emprunts. Emprunts pour des équi­pe­ments socia­le­ment utiles pour les habi­tants, à moyen et long terme (entre 20 à 50 ans de vie des équi­pe­ments)

Mais dans ses choix finan­ciers la com­mune s’appuie sur l’autofinancement et n’utilise pas assez l’emprunt qui actuel­le­ment repré­sente une excel­lente oppor­tu­nité à sai­sir, compte tenu des très faibles taux d’intérêt, avant qu’ils n’augmentent.

En outre nous consta­tons depuis le début de ce man­dat, qu’entre les pré­vi­sions affi­chées et les inves­tis­se­ments effec­ti­ve­ment réa­li­sés, seules 47% des pré­vi­sions sont mises en œuvre sur l’année, pour des tas de bonnes ou de mau­vaises rai­sons. Quelle est donc la fia­bi­lité de ces pré­vi­sions d’investissements et des pré­vi­sions finan­cières qui en découlent ?

En ce qui concerne les recettes bud­gé­taires une étude de rééqui­li­brage entre la taxe d’habitation et les taxes fon­cières a été entre­prise depuis de nom­breux mois. Nous la deman­dions depuis le début du man­dat. Le bud­get 2017 était une oppor­tu­nité pour modi­fier les taux. Aucune pro­po­si­tion n’a été faite, le statu quo et le conser­va­tisme sont demeu­rés la règle. Nous conti­nuons ainsi à être une com­mune où la Taxe d’habitation est net­te­ment supé­rieure à celle des com­munes de la même strate. Sainte Foy A VENIR demande tou­jours une plus grande jus­tice fis­cale.

André Valentino,

pour le Groupe Sainte Foy A Venir

Facebook Twitter Linkedin Pinterest Email